Xavier Dolan et Stéphane Lafleur en tête pour les Jutra 2015

Catégories

Image

Xavier Dolan et Stéphane Lafleur en tête pour les Jutra 2015

Québec Cinéma a dévoilé aujourd'hui en conférence de presse les finalistes de la 17e Soirée des Jutra. Cette grande fête du cinéma québécois, animée par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance, sera diffusée sur ICI Radio-Canada Télé en direct du Monument-National le dimanche 15 mars prochain à 20 h. Mentionnons que pour la première fois cette année, le grand événement Tapis rouge du gala sera aussi diffusé sur ICI Radio-Canada Télé dès 19 h 30. Une émission d'après-gala suivra sur ICI ARTV à 22 h, puis sur ICI Radio-Canada Télé, après le Téléjournal, à 22 h 35.

En tout, ce sont 40 longs métrages de fiction, 28 longs métrages documentaires, 30 courts ou moyens métrages d'animation et 34 courts ou moyens métrages de fiction qui ont été évalués par différents jurys au cours des dernières semaines, sous la supervision de Québec Cinéma.

« La dernière année de cinéma nous aura fait vivre de belles émotions. Québec Cinéma souhaite que les Jutra soient une occasion pour le public québécois de voir ou revoir les films de 2014. Il reste exactement six semaines avant notre grande célébration annuelle. Le décompte est commencé, l'invitation est lancée ! », affirme Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma.

LES FINALISTES

Avec dix nominations, Mommy est en tête des films finalistes. Le long métrage de Xavier Dolan, qui se verra aussi remettre le Jutra Billet d'or Cineplex décerné au film ayant obtenu les meilleures recettes au box-office en 2014, a été retenu dans les catégories Meilleur film (Metafilms - Nancy Grant), Meilleure réalisation (Xavier Dolan), Meilleur scénario (Xavier Dolan), Meilleure actrice (Anne Dorval), Meilleur acteur (Antoine Olivier Pilon), Meilleure actrice de soutien (Suzanne Clément), Meilleure direction artistique (Colombe Raby), Meilleure direction de la photographie (André Turpin), Meilleur montage (Xavier Dolan) et Meilleurs costumes (Xavier Dolan).

Tu dors Nicole obtient pour sa part neuf nominations : Meilleur film (micro_scope - Luc Déry, Kim McCraw), Meilleure réalisation (Stéphane Lafleur), Meilleur scénario (Stéphane Lafleur), Meilleure actrice (Julianne Côté), Meilleure actrice de soutien (Catherine St-Laurent), Meilleur acteur de soutien (Francis La Haye), Meilleure direction de la photographie (Sara Mishara), Meilleur son (Sylvain Bellemare, Pierre Bertrand, Bernard Gariépy Strobl) et Meilleure musique originale (Rémy Nadeau-Aubin, Organ Mood- Christophe Lamarche-Ledoux).

1987 et Tom à la ferme font aussi très bonne figure avec huit nominations chacun. La comédie de Ricardo Trogi est nommée dans les catégories suivantes : Meilleur film (Go Films - Nicole Robert),Meilleur scénario (Ricardo Trogi),Meilleur acteur (Jean-Carl Boucher), Meilleure actrice de soutien (Sandrine Bisson), Meilleure direction artistique (Patrice Vermette), Meilleur montage (Yvann Thibaudeau), Meilleurs costumes (Valérie Lévesque) et Meilleure coiffure (Daniel Jacob). Quant au film de Xavier Dolan, il est en lice en tant que Meilleur film (Sons of Manual - Xavier Dolan, Nancy Grant, Lyse Lafontaine / MK2 - Charles Gillibert, Nathanaël Karmitz), Meilleure réalisation (Xavier Dolan), Meilleur scénario (Xavier Dolan, Michel Marc Bouchard), Meilleure actrice (Lise Roy), Meilleure actrice de soutien (Evelyne Brochu), Meilleur acteur de soutien (Pierre-Yves Cardinal), Meilleure direction de la photographie (André Turpin) et Meilleur maquillage (Kathryn Casault, Annick Legout).

3 histoires d'Indiens retient l'attention avec cinq nominations, soit Meilleur film (Coop Vidéo de Montréal - Virginie Dubois, Robert Morin), Meilleure réalisation (Robert Morin), Meilleur scénario (Robert Morin), Meilleur son (Bruno Bélanger, Louis Collin, Bernard Gariépy Strobl, Robert Morin) et Meilleur montage (Michel Giroux), tout comme Henri Henri, retenu dans les catégories Meilleure direction artistique (Marie-Claude Gosselin),Meilleure direction de la photographie (Mathieu Laverdière), Meilleurs costumes (Francesca Chamberland), Meilleur maquillage (Lizane Lasalle) et Meilleure coiffure (Martin Lapointe).

La petite reine a obtenu la reconnaissance des jurés dans quatre catégories : Meilleure actrice (Laurence Leboeuf), Meilleur acteur (Patrice Robitaille), Meilleur son (Mario Auclair, Stéphane Bergeron, Marcel Pothier, Christian Rivest) et Meilleur montage (Louis-Philippe Rathé).

Quatre films récoltent trois nominations : Enemy (Meilleure réalisation - Denis Villeneuve, Meilleure direction artistique - Patrice Vermette et Meilleure direction de la photographie - Nicolas Bolduc), Maïna (Meilleurs costumes - Véronique Marchessault, Meilleur maquillage - Brigitte Bilodeau et Meilleure coiffure - Réjean Forget, Cynthia Patton), Meetings With a Young Poet (Meilleur acteur de soutien - Stephen McHattie, Meilleure musique originale - Patrice Dubuc, Gaëtan Gravel et Meilleur maquillage - Colleen Quinton) et Uvanga (Meilleur son - Marie-Pierre Grenier, Lynne Trépanier, Meilleur montage - Glenn Berman et Meilleure musique originale - Alain Auger).

L'ange gardien (Meilleur acteur - Guy Nadon et Meilleur acteur de soutien - Patrick Hivon), Arwad (Meilleure actrice de soutien - Dalal Ata et Meilleur son - Olivier Calvert, Clovis Gouaillier, Sylvain Vary), The Grand Seduction (Meilleure direction artistique - Guy Lalande et Meilleurs costumes - Denis Sperdouklis) et Miraculum (Meilleur acteur de soutien - Robin Aubert et Meilleure coiffure - Ann-Louise Landry) ont par ailleurs reçu deux nominations chacun.

Exil (Meilleure musique originale - Michel Corriveau), La garde (Meilleur maquillage - Danielle Huard), Gerontophilia (Meilleur acteur - Walter Borden), Love projet (Meilleure coiffure - Ghislaine Sant), Qu'est-ce qu'on fait ici (Meilleure actrice - Joëlle Paré-Beaulieu), Rhymes for Young Ghouls (Meilleure musique originale - Jeff Barnaby, Joe Barrucco) ont été retenus dans une catégorie.

En tout, 21 longs métrages de fiction sur les 40 films éligibles obtiennent au moins une nomination pour un Jutra.

DANS LES AUTRES CATÉGORIES

Du côté des longs métrages documentaires, Autoportrait sans moi de Danic Champoux (ONF - Colette Loumède), Bà nội de Khoa Lê (Picbois Productions - Karine Dubois), De prisons en prisons de Steve Patry (Les Films de l'Autre - Steve Patry), La marche à suivre de Jean-François Caissy (ONF - Johanne Bergeron) et Le mystère Macpherson de Serge Giguère (ONF - Colette Loumède / Les Productions du Rapide-Blanc - Nicole Hubert, Sylvie Van Brabant) ont été sélectionnés.

Dans la catégorie Meilleur court ou moyen métrage d'animation, on retrouve les films Jutra de Marie-Josée Saint-Pierre (ONF - Marc Bertrand, René Chénier / MJSTP Films - Marie-Josée Saint-Pierre), Lucky and Finnegan de Davide Di Saro (Davide Di Saro), Migration de Fluorescent Hill (Fluorescent Hill - Mark Lomond, Johanne Ste-Marie), Nul poisson où aller de Nicola Lemay et Janice Nadeau (ONF - Marc Bertrand) et Soif de Michèle Cournoyer (ONF - René Chénier / Unité centrale - Marcel Jean, Galilé Marion-Gauvin).

Finalement, dans la catégorie Meilleur court ou moyen métrage de fiction, les finalistes sont Anatomie de Patrick Bossé (Microclimat Films - Catherine Chagnon, Nathalie Cloutier), Chaloupe de Sophie B Jacques (Aléas Films - Joëlle Agathe Tardif), Mynarski chute mortelle de Matthew Rankin (Matthew Rankin, Gabrielle Tougas-Fréchette) Suivre la piste du renard de Simon Laganière (Art & Essai - Mathieu Denis), Toutes des connes de François Jaros (La Boîte à Fanny - François Jaros, Fanny-Laure Malo).

LE PRIX JUTRA-HOMMAGE 2015 DÉCERNÉ À ANDRÉ MELANÇON

Dès le début de son parcours de réalisateur et de scénariste, André Melançon s'attache à des sujets qui touchent l'enfance, en fiction comme en documentaire. En 1973, il tourne trois courts métrages centrés sur des enfants : «Les Oreilles» mène l'enquête, Les tacots et Le violon de Gaston. L'enfance est aussi au cœur des ses deux premiers longs métrages, la comédie Comme les six doigts de la main (prix du meilleur long métrage québécois de l'Association québécoise des critiques de cinéma en 1978) et le documentaire Les vrais perdants. En 1984, André Melançon réalise le premier de la série des Contes pour tous de Rock Demers, La guerre des tuques, qui remporte de très nombreux prix dans le monde et demeure à ce jour, un film-phare de notre cinématographie nationale. Il signera la réalisation de trois autres Contes pour tous dont Bach et bottine, qui obtiendra aussi un succès retentissant en 1986. Malgré cet intérêt marqué pour le monde de l'enfance, sa production est diversifiée comme en témoignent le film policier Rafales et la mini-série Cher Olivier, qui retrace le parcours du maître de la comédie, Olivier Guimond, et dont il a également assuré la scénarisation. André Melançon a aussi participé à de nombreux projets en tant que comédien et a été entraîneur pendant plusieurs saisons de la Ligue Nationale d'Improvisation (LNI).

LE RAYONNEMENT INTERNATIONAL DE NOTRE CINÉMA EN 2014

Le cinéma québécois voyage et inspire un intérêt toujours plus vif partout dans le monde. Grâce à un système de pondération qui tient notamment compte du nombre de territoires où le film a été distribué, du nombre de sélections dans des festivals internationaux et des prix remportés, cinq longs métrages sont considérés pour le Jutra du Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec entre le 1er janvier 2014 et le 1er mars 2015 : Gerontophilia de Bruce LaBruce (Les Films 1976 - Nicolas Cormeau / New Real Film - Leonard Farlinger, Jennifer Jonas), The Grand Seduction de Don McKellar (Max Films - Roger Frappier / Morag Loves Company - Barbara Doran), Mommy de Xavier Dolan (Metafilms - Nancy Grant), Tom à la ferme de Xavier Dolan (Sons of Manual - Xavier Dolan, Nancy Grant, Lyse Lafontaine / MK2 - Charles Gillibert, Nathanaël Karmitz) et Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur (micro_scope -
Luc Déry, Kim McCraw).

LA COURSE EST LANCÉE !

Les finalistes aux quinze prix Jutra récompensant les longs métrages de fiction seront soumis dès aujourd'hui aux 7 000 membres votants qui auront la tâche de déterminer les grands gagnants de ces catégories. Québec Cinéma est très fier d'annoncer l'arrivée de nouvelles associations parmi les membres votants, notamment l'Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) et l'Association québécoise des agents artistiques (AQAA). Un jury composé d'artisans et professionnels nommés par les associations siégeant au Comité de représentation professionnelle (CRP) de Québec Cinéma auront quant à eux la tâche de déterminer les gagnants des prix Jutra du Meilleur long métrage documentaire, ainsi que des Meilleurs courts ou moyens métrages d'animation et de fiction, sous la supervision de Québec Cinéma. L'ensemble des membres votants est invité à voir ou revoir les films en lice. Des copies de chaque film sont laissées à leur disposition dans leurs associations.

POUR VOIR OU REVOIR LES FILMS DE L'ANNÉE : LES RENDEZ-VOUS DU CINÉMA QUÉBÉCOIS

Les Jutra, c'est le parfait prétexte pour voir ou revoir les films de l'année ! Québec Cinéma tient à souligner que les films en nomination seront projetés sur grand écran en présence de leur artistes et artisans dans le cadre de la 33e édition des Rendez-vous du cinéma québécois, qui se tiendra à Montréal du 19 au 28 février prochains. Les membres votants et le public de partout à travers la province pourront aussi faire le plein de cinéma québécois grâce à la programmation 4 écrans du festival (télé, Web, tablette, mobile). Tous les détails seront dévoilés à la conférence de presse des Rendez-vous du cinéma québécois le 4 février prochain.

Diffusée en direct le dimanche 15 mars à 20 h, la 17e Soirée des Jutra animée par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance est une coproduction d'ICI Radio-Canada Télé et Québec Cinéma, qui a mandaté pour une 2e année la maison de production Fair-Play comme producteur exécutif. Le gala sera précédé dès 19 h 30 d'un événement Tapis rouge, aussi diffusé sur ICI Radio-Canada Télé. Une émission d'après-gala suivra sur ICI ARTV à 22 h et sur ICI Radio-Canada Télé à 22 h 35. La 17e Soirée des Jutra sera de plus rediffusée par TV5 Monde dans tous les pays affiliés, touchant ainsi un immense public ici et ailleurs.

Les règlements et procédures de votation des Jutra sont disponibles ICI :

www.quebeccinema.ca/comm/QcCinema-Jutra2015_reglements.pdf

Suivez les actualités de Québec Cinéma et des Jutra : #GalaJutra
www.facebook.com/QcCinema / www.twitter.com/Qc_Cinema / www.instagram.com/quebeccinemawww.quebeccinema.ca

DE PRÉCIEUSES COLLABORATIONS

Québec Cinéma remercie les commanditaires et partenaires principaux des Jutra du cinéma québécois : Radio-Canada, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Téléfilm Canada, Vision Globale et la Régie du cinéma. Merci à l'hôtel officiel des Jutra, le Saint-Sulpice Hôtel Montréal, au Monument-National, à la Société des arts technologiques (SAT), à Amazon.ca et à la Banque Nationale du Canada. Le vérificateur de la Soirée des Jutra est Raymond Chabot Grant Thorton.

À PROPOS DE QUÉBEC CINÉMA

Québec Cinéma a pour mission de promouvoir le cinéma québécois, ses artistes, artisans et professionnels, et de contribuer au développement de notre cinématographie nationale. Accès aux œuvres, éducation et sensibilisation sont au cœur des préoccupations de l'organisme, qui rejoint annuellement plus d'un million de personnes ici et ailleurs dans le monde. Québec Cinéma est le producteur des trois plus grandes vitrines pour le cinéma québécois, les Jutra, la Tournée et les Rendez-vous du cinéma québécois, et offre de plus une riche programmation scolaire. www.quebeccinema.ca