«Warhol s’affiche!» au MBAM, du 6 novembre 2014 au 15 mars 2015‏

Catégories

Début de l'événement

Image

warhol

Du 6 novembre 2014 au 15 mars 2015, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présente l’exposition Warhol s’affiche! Une recherche inédite : les affiches publicitaires et les illustrations pour magazines rassemblant 50 affiches et une sélection des illustrations pour magazines réalisées par l’artiste tout au long de sa carrière. Présentée à l’occasion de la parution de deux catalogues raisonnés sur le travail de l’artiste, cette exposition regroupe la collection d’affiches dévoilée au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul à l’été 2014 ainsi qu’une multitude d’illustrations.

Chef de file du mouvement Pop art américain, Andy Warhol a vu ses œuvres largement médiatisées tout comme sa propre image. Au-delà de cette importante médiatisation dont il fut l’objet, qu’en est-il de son génie publicitaire, de sa capacité à créer une affiche pour vendre un produit, une cause ou un événement ? Après les pochettes de disques dévoilées au Musée en 2008, à l’occasion de l’exposition Warhol Live : la musique et la danse dans l’œuvre d’Andy Warhol, le collectionneur et historien de l’art montréalais Paul Maréchal révèle en collaboration avec Diane Charbonneau, conservatrice des arts décoratifs et du design contemporain du MBAM, une autre facette de la démarche du créateur en matière de design graphique.

« Le collectionneur et chercheur montréalais, notre ami Paul Maréchal, dévoile en grande première au Musée des beaux-arts de Montréal le troisième opus de son remarquable travail scientifique, exhaustif et inédit, sur l'œuvre graphique, considérable et méconnue, d'Andy Warhol. Après les pochettes de disques, voici les affiches et les illustrations... et ce n'est pas fini ! Grâce à sa recherche de première main totalisant un millier de compositions originales, le travail de ce génial artiste qui a transcendé les frontières entre l'art et le design ne finit pas de nous étonner. Comme il est désormais impossible d'apprécier le travail de Lautrec sans considérer ses affiches, l'œuvre graphique de Warhol s'impose désormais avec force pour sa créativité », indique Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du MBAM.

Paul Maréchal ajoute : « Contrairement à ce que plusieurs auteurs ont écrit, Warhol n'a pas illustré pour les magazines seulement entre 1949 et 1963, mais bien jusqu'à la toute fin de carrière en 1987 comme le démontre l'exposition au Musée des beaux-arts de Montréal. »

Warhol illustrateur et affichiste de talent

C’est seulement à partir du milieu des années 1960, moment où Warhol est devenu connu du grand public grâce notamment à ses tableaux de la série Campbell’s Soup Cans, que des entreprises commerciales et parfois des organisations culturelles, humanitaires ou politiques, ont sollicité son talent d’affichiste pour promouvoir produits, causes et événements. La médiatisation dont faisait l’objet l’œuvre et la personnalité de Warhol assuraient d’emblée une grande visibilité aux messages des annonceurs qui, capitalisaient sur la célébrité de l’artiste. En ce sens, ses affiches étaient l’incarnation parfaite de la vision propre à l’artiste. Cette conception particulière à Warhol renouait ainsi avec la grande tradition des maîtres de l’affiche tels Toulouse-Lautrec et Chéret, à Paris, où l’affiche est née vers la fin du XIXe siècle, annonçant spectacles de cabaret, de théâtre ou de cirque et autant de produits de consommation.

Créations originales réalisées sur commande par Warhol entre 1964 et 1987, les affiches présentées dans cette exposition sont des publicités pour des produits de grande consommation (vodka Absolut, jeans Levi's, chaussures Charles Jourdan, etc.) pour des causes (campagne électorale des Verts en Allemagne en 1980, campagne de l'UNICEF contre la famine en Éthiopie en 1985, entre autres) ou encore pour des événements (les Jeux olympiques d'hiver de Sarajevo en 1984 par exemple). Servant à la promotion d’un produit, d’un événement ou d’une cause, ces œuvres comprennent rarement plus de trois couleurs.

Il est aussi important de noter qu’Andy Warhol a illustré plus de quatre cents numéros de magazine incluant plus de cinquante couvertures. Bien que cela représente un chapitre important de sa carrière, très peu de dessins originaux ont survécu. En fait, plus de 90 % des illustrations n'ont jamais été retournées à l'artiste : elles étaient détruites, pratique courante dans les départements d’art graphique des magazines. La revue étant considérée comme l'original; le dessin n’était qu’une étape vers sa création.

Une recherche inédite menée entièrement par Paul Maréchal

Il y a quelques années, l’historien de l’art Paul Maréchal, a eu le flair de recueillir les affiches créées par Andy Warhol. Sa passion l’a amené à réunir 50 affiches et près d'un millier d'illustrations contenues dans plus de 400 magazines.

« Andy Warhol voyait la commande d’une affiche publicitaire comme un défi », soutient monsieur Maréchal.

Deux catalogues raisonnés, fruit de sa recherche approfondie, accompagnent cette manifestation. Ordonnées par ordre chronologique et accompagnées d’explications et d’illustrations comparatives, ces œuvres mettront en valeur le talent de l’artiste et sa contribution remarquable pour les arts du design d’affiches.

Ses œuvres illustrent sa grande compréhension de l'importance de la conception graphique dans la communication. Les ouvrages Andy Warhol : The Complete Commissioned Posters 1964-1987 et Andy Warhol: The Complete Commissioned Magazine Work, publiés par Prestel en anglais, sont les premiers catalogues raisonnés des affiches et des illustrations pour magazines conçues par Andy Warhol en réponse à des commandes. Richement illustrés, ces ouvrages de référence révèlent la remarquable contribution de l’artiste au design graphique grâce aux recherches de Paul Maréchal.

Andy Warhol, ambassadeur emblématique du Pop Art

Figure de proue du Pop Art, Warhol a été notamment illustrateur, peintre, sérigraphe, cinéaste avant-gardiste, de même que producteur de musique. Né en 1928 à Pittsburgh, il est décédé à New York en 1987. Artiste pluridisciplinaire, Andy Warhol est bachelier en art publicitaire du Carnegie Institute of Technologie de Pittsburgh. Il travaille à New York comme dessinateur publicitaire pour la revue Glamour, puis Harper’s Bazaar et Vogue. Il reçoit le prix de la meilleure publicité parue dans la presse, remis par l’Art Directors Club en 1952. D’autres prix lui seront décernés au cours de la décennie. Sa première exposition a lieu à New York en 1954 et il connaît la gloire avec sa série de tableaux pour la soupe Campbell en 1962.

Ses sérigraphies de célébrités du cinéma ont fait le tour du monde, tout comme ses reproductions de produits de consommation. L’univers de Warhol dépeint notre société de consommation. «L’art des affaires est bien plus intéressant que l’art de l’art», disait-il. De 1962 jusqu’à son décès en 1987, il innovera en mettant de l’avant les traits d’une société industrielle et commerciale. Ses motifs de prédilection sont les marques de différents produits et les visages de célébrités (Marilyn Monroe, Elvis Presley).

Le Musée tient à remercier les partenaires sans qui cette exposition n’aurait pu avoir lieu notamment la Fondation RBC, le Cercle des Jeunes Philanthropes du Musée des beaux-arts de Montréal et Absolut, ainsi que Air Canada, Bell, La Presse et la Gazette.