«Voyage au bout de la nuit» à l'École nationale de théatre

Début de l'événement

Image

Du 29 octobre au 3 novembre, à la Salle Ludger-Duvernay, les finissants 2014 de l’École nationale de théâtre présentent «Voyage au bout de la nuit», une adaptation signée Wajdi Mouawad (Interprétation, 1991) d’après deux romans de L.-F. Céline. Alice Ronfard assure la mise en scène de cette tragi-comédie, à la fois absurde et bouleversante, écrite en 1994 par Wajdi Mouawad pour des étudiants de l’École.

À propos de «Voyage au bout de la nuit»

«Voyage au bout de la nuit», une imposante fresque qui comprend 77 personnages, raconte le voyage initiatique, grinçant et abracadabrant, de Ferdinand Bardamu entre l’enfance et l’âge adulte. De la France à l’Amérique, en passant par l’Angleterre et l’Afrique, Ferdinand rencontre des exploiteurs, des baiseurs, des envieux, des tortionnaires et des âmes perdues, mais aussi quelques anges. Le gamin malmené parviendra-t-il enfin à combler son manque d’amour ?

La pièce jumelle deux romans de Céline, soit «Voyage au bout de la nuit» et «Mort à crédit». Wajdi Mouawad y insère aussi ici et là des emprunts faits à d’autres auteurs, tels Apollinaire, Aragon, Kafka, Ionesco, mais aussi Hergé, Goscinny et même Gotlib.

« On retrouve dans Voyage au bout de la nuit le côté ludique et la dérision présents dans les premières pièces de Wajdi, comme Willy Protagoras enfermé dans les toilettes. Céline est aussi à l’origine des thèmes qui hantent toujours l’œuvre de Wajdi Mouawad », explique Alice Ronfard. Wajdi Mouawad découvre l’œuvre de Céline alors qu’il étudie en Interprétation à l’École nationale de théâtre. Quelques années plus tard, à la demande d’André Brassard, c’est pour les étudiants de l’École qu’il écrit et met en scène, en 1994, «Voyage au bout de la nuit». « C’est en montant ce spectacle, qui durait cinq heures, que, pour la première fois, je suis devenu metteur en scène », avoue-t-il dans une entrevue accordée au site Théâtre contemporain.net.

Alice Ronfard, metteure en scène

Depuis plus de vingt ans, Alice Ronfard donne à voir et à entendre des univers singuliers. Parmi ses mises en scène remarquables, soulignons «Cyrano de Bergerac» d’Edmond Rostand et «Les Troyennes d’Euripide», qui lui valent le prix Gascon-Roux pour la mise en scène, «La seconde surprise de l’amour» de Marivaux, «Quai Ouest» et «Dans la solitude des champs de coton» de Bernard- Marie Koltès, «La voix humaine» de Jean Cocteau, «Comme il vous plaira» de William Shakespeare, «Henri IV» de Luidgi Pirandello et «L’Avare» de Molière, qui proposent des relectures audacieuses de ces œuvres.

Depuis quelques années, Alice Ronfard met en scène les jeunes auteurs de la scène Montréalaise, comme Évelyne de la Chenelière («L’Imposture» au Théâtre du Nouveau Monde, «Une vie pour deux» ou «La Chair et autres fragments de l’amour» à l’Espace Go), Emmanuel Schwartz («Bérénice a deux sœurs qui ne s’aiment pas» dans le triptyque «Chroniques» produit par la compagnie Abé carré cé carré de Wajdi Mouawad) et Mani Soleymanlou («UN», produit par Orange Noyée et présenté en 2012 au Théâtre La Chapelle, dont elle signe la co- mise en scène). Alice Ronfard collabore aussi avec l’Opéra de Montréal et l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal et participe à des créations de musique contemporaine avec la compagnie Erreur de type 27 et l’ECM+.

De 1994 à 2001, Alice Ronfard a occupé le poste d’adjointe à la direction artistique de la section française de l’École nationale de théâtre. Depuis, elle enseigne régulièrement le jeu, la production et la scénographie dans les différentes écoles de théâtre et d’opéra.

«Voyage au bout de la nuit», adaptation de Wajdi Mouawad (Interprétation, 1991), d’après L.F.Céline, dans une mise en scène d'Alice Ronfard Du mardi 29 octobre au samedi 2 novembre, 19h Le dimanche 3 novembre 2013, 14h

LES FINISSANTS 2014 DU PROGRAMME D’INTERPRÉTATION : Benoît Arcand, Marion Barot, Caroline Bélanger, Marie-Ève Bélanger, Marie-Hélène Bélanger, Alexandre Bergeron, Gabrielle Côté, Marianne Dansereau, Guillaume Gauthier, Jérémie Pratte et Julien Thibeault ÉQUIPE DE CONCEPTION ET DE PRODUCTION - FINISSANTS 2014: Laurence Croteau Langevin (assistance à la mise en scène), Pierre-Luc Boudreau (conception des décors), Sarah Lachance (conception des costumes), Élise Neil (conception des éclairages), Frédérique Folie (conception sonore), Gonzalo Soldi, Élise Neil et Pierre-Luc Boudreau (conception vidéo), Gonzalo Soldi (direction de production) et Julie Lebeau (direction technique) Salle Ludger-Duvernay, Monument-National (1182, boul. Saint-Laurent – Métro : Saint-Laurent)

Coût du billet : 9 $
Réservations : 514 871-2224
Renseignements : www.ent-nts.ca