«Vers solitaire» aura lieu du 30 octobre au 14 novembre

Catégories

Début de l'événement

Image

Ville de Montréal

La déambulation sonore, Vers solitaire, aura lieu du 30 octobre au 14 novembre et durera environ une heure. À l’heure de la distanciation sociale, la pièce porte le spectateur ou la spectatrice – un(e) à la fois – à réfléchir à notre rapport à l’autre.

« Si l’autre ne peut plus être consommé, à quoi nous sert-il? »

Le spectateur ou spectatrice solitaire est invité à suivre un(e) inconnu(e), un quidam marchant à deux mètres devant lui/elle. Muni(e) de téléphones portables et d’écouteurs, les deux entendront la même bande sonore et, grâce à la technologie, le spectateur ou spectatrice aura accès aux pensées parasitées de l’inconnu(e) devant lui/elle.

« La circulation, les passants, le Montréal commercial en suspens, tout se transforme peu à peu en scène de théâtre. »

Le vers

Olivier Choinière a recueilli des conversations enregistrées dans la rue afin d’écrire la pièce de théâtre. Retenant que des bribes, il a créé de courts poèmes ce qui a composé la voix du vers qui est jouée tout au long du parcours. Le vers solitaire, c’est un parasite grandissant comme notre propre voix intérieure.

« Comme le ver, il se nourrit de tout ce qui l’entoure. Le personnage est donc porteur d’un parasite qui ne demande qu’une seule chose : consommer et croître à l’infini. »

Multiplier les perspectives

Cinq perspectives différentes ont été créées afin de permettre au public de refaire en tout cinq fois le trajet, mais en suivant un nouveau personnage chaque fois. Cette possibilité offre alors un regard neuf sur cette partition unique.

« Dans un contexte de crise sanitaire qui bouscule les liens sociaux, alors que le ver solitaire de la consommation qui nous ronge, affamé par la pandémie, lance des appels désespérés à la relance économique, que l’industrie du spec-tacle tente un retour devant des salles clairsemées, que l’enseignement et les arts vivants se mettent en ligne, L’ACTIVITÉ répond : l’art s’infiltre partout, malgré tout. La compagnie, dirigée par Olivier Choinière, nous invite à prendre un pas de recul sur notre quotidien affecté par un virus, qui est avant tout celui de la peur de l’autre. »

Pour vous procurer des billets et en savoir davantage, cliquez ici : https://www.quatsous.com/spectacles/vers-solitaire.

Crédit photo : Samuel Charron (unsplash). Photo trouvée au https://www.jeparsaucanada.com/ville-de-montreal/.