Vent frais sur l’affiche du 30e Paléo Festival de Nyon

Catégories:

Pour sa trentième édition, le Paléo Festival de Nyon (en Suisse) tourne le dos à la nostalgie et s’ouvre à la jeunesse: Calogero, Kyo, Mickey 3D, Luke, Faithless, Jamiroquai ou encore Lenny Kravitz seront notamment à l’affiche du plus grand festival de Suisse du 19 au 24 juillet prochain, aux côtés d’artistes légendaires comme l’Indien Ravi Shankar ou le maître du funk George Clinton.
«Le Paléo opte cette année pour des tonalités résolument actuelles, en privilégiant toujours la chanson francophone, les musiques du monde, l’électronique, ou le rock et le pop», a expliqué mardi à la presse le patron du Paléo, Daniel Rossellat. Une centaine d’artistes et de groupes se produiront durant six jours en juillet prochain sur la plaine de l’Asse.
Deux exceptions à ce coup de jeune: le pape de la musique indienne, Ravi Shankar, 85 ans, ouvrira les feux mardi soir sur la grande scène, tandis que Hugues Aufray, 75 ans, viendra rafraîchir la mémoire populaire des francophones le mercredi. Pour le reste, le regard est tourné vers l’avenir: plus de 80% des groupes viendront pour la première fois au Paléo.
Ainsi, des artistes au style peu représenté jusqu’ici font leur apparition sur l’affiche: les sons heavy metal des Allemands Rammstein retentiront le vendredi sur la grande scène. Ils se produiront pour la première fois au Paléo, de même que Lenny Kravitz, attendu mardi. Jamiroquai, le pape du funk George Clinton ou Faithless seront aussi de la partie.
Côté chanson française, le festival proposera de jeunes artistes comme Calogero, Vincent Delerm, Juliette, ou de vieux habitués du Paléo comme Bernard Lavilliers ou encore l’ex-guitariste de Téléphone Louis Bertignac, dont le dernier disque a été écrit par Carla Bruni.
Les rockeurs écossais Franz Ferdinand feront leur unique halte en Suisse. Toujours dans les tonalités rock et pop, on notera la présence de Rachid Taha, Mickey 3D, Luke et Kyo. Israël Vibration ajoutera une touche reggae. Enfin, dimanche sur la grande scène, plus de 150 choristes et musiciens du Festival d’Opéra d’Avenches interpréteront des extraits du «Nabucco» de Verdi.
Le Paléo proposera aussi un périple musical à travers l’Inde et l’Asie, en accueillant des tourneurs syriens, de la pop indienne, des projections bollywoodiennes, des gitans et une fanfare du Rajahstan, des danses tibétaines ou encore des percussions japonaises. La plupart de ces groupes offriront de véritables tableaux vivants, ont souligné les organisateurs.
Aucun invité surprise n’est prévu cette année, a souligné Daniel Rossellat, mais quelques bonus seront proposés sur le terrain, avec des installations multimédias et plastiques ainsi qu’une nouvelle mise en lumière. A noter encore que le budget 2005 se monte à 17,6 millions de francs suisses (environ 18,4 millions $ CAN), soit 500 fois plus que celui de la première édition en 1976.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon