Une première collaboration entre Kent Nagano et Alain Lefèvre - Rachmaninov et Scriabine à l'honneur

Catégories

Image

Analekta annonce la sortie du nouvel album du pianiste Alain Lefèvre et de l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano, enregistré en concert à la Maison symphonique de Montréal lors des festivités entourant le 75e anniversaire de Radio-Canada et l’inauguration de la nouvelle résidence de l’OSM en septembre dernier.

Fruit d’une première collaboration entre Kent Nagano et Alain Lefèvre sur album, l’enregistrement propose deux pages colossales du répertoire du 20e siècle : le Quatrième Concerto pour piano de Rachmaninov dans sa version originale et Prométhée ou le poème de feu de Scriabine, œuvres qui mettent en valeur de façon brillante tant le soliste que le chef et l'orchestre.

Le Quatrième Concerto occupe une place à part dans la production de Rachmaninov. L’œuvre a été créée le 18 mars 1927, par le Philadelphia Orchestra sous Leopold Stokowski, Rachmaninov se réservant la redoutable partie soliste. Souhaitant rendre le concerto plus accessible techniquement, le compositeur procèdera par la suite à deux séries de révisions, qui dénatureront jusqu’à un certain point ses intentions premières. Alain Lefèvre propose donc ici le premier enregistrement intégral de la version originale de 1926, qui s’appuie notamment sur une lecture attentive du manuscrit.

Oeuvre particulièrement visionnaire et mystique, entre poème symphonique, concerto, cantate, et même, expérience multi-sensorielle, Prométhée ou le poème du feu de Scriabine est articulée autour du « nombre d’or ». Le compositeur intégrera même à la partition une ligne notée « clavier à lumière » à synchroniser avec la musique. On se souviendra que l'OSM interpréta l'œuvre en mai 2011 au cours de laquelle le chef assistant Nathan Brock avait joué d'un clavier inédit qui, au toucher, projetait de la lumière. De plus, un parfum créé par la maison Guerlain avait été diffusé dans la salle durant la prestation.

Alain Lefèvre

Le pianiste et compositeur montréalais Alain Lefèvre poursuit une brillante carrière internationale. Il a joué dans près d’une quarantaine de pays et se produit régulièrement sur les scènes prestigieuses du monde, avec orchestre et en récital. Il est récipiendaire d’un Prix JUNO (2010), d’un Prix Opus (2011), de huit Félix (ADISQ, 2001-2010), et du Prix André Gagnon décerné par la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ)

Groupe Analekta Inc. reconnaît l’aide financière du gouvernement du Québec par l’entremise du Programme d’aide aux entreprises du disque et du spectacle de variétés et le Programme de crédit d’impôt pour l’enregistrement sonore de la SODEC. saluant son talent de compositeur. Récemment nommé Officier de l’Ordre du Canada, il est également Chevalier de l’Ordre National du Québec et Chevalier de l’Ordre de la Pléiade. Son enregistrement « Chausson / Mathieu » (Analekta) fut récemment retenu parmi les « Choix de l’Editeur » du magazine Gramophone. Alain Lefèvre est un collaborateur fréquent de l'OSM avec qui il a notamment enregistré l'album Rhapsodies romantiques comprenant des oeuvres de Gershwin et Mathieu (Analekta).

Kent Nagano

Kent Nagano jouit d’une solide réputation internationale, étant l’un des interprètes les plus inspirés et avantgardistes des répertoires symphoniques et opératiques. Au fil des ans, il a notamment assumé la direction musicale de l'Opéra national de Lyon et du Hallé Orchestra de Manchester et fut directeur artistique du Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin. En 2006, il est devenu le directeur musical de l’OSM et le directeur musical général du Bayerische Staatsoper de Munich. Il a remporté de nombreux prix incluant un JUNO avec l'OSM (2009) et trois Grammy (2001, 2004 et 2011).

L’Orchestre symphonique de Montréal

Depuis sa fondation en 1934, l’Orchestre symphonique de Montréal s’est illustré à titre de chef de file de la vie symphonique québécoise et canadienne et comme ambassadeur culturel de premier plan. Au fil des ans, l’OSM s’est produit lors d’une quarantaine de sorties et de tournées nationales et internationales. Il a réalisé plus d’une centaine d’enregistrements, lesquels lui ont valu 48 prix nationaux et internationaux. Sous étiquette Analekta, Kent Nagano et l’OSM ont notamment enregistré les symphonies nos 3, 5, 6, 8 et 9 de Beethoven, cette dernière ayant été interprétée lors de l’inauguration de la Maison symphonique de Montréal, et des oeuvres de la compositrice contemporaine Unsuk Chin.

La réalisation de cet album a été rendue possible grâce à la généreuse participation de Radio-Canada.

Source : Analekta
Relations médias : Lippé Communications