Une nouvelle place publique voit le jour à Villeray

Catégories

Image

Un projet-pilote de nouvelle place publique pensé par le restaurant Tapeo – établi dans Villeray depuis 11 ans - voit le jour. L’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension est partenaire de cette initiative d’urbanisme tactique, qui fait office de pionnière dans Villeray et qui est conçue par rocioarchitecture, une firme locale d’architecture qui s’implique dans le quartier. Situé à l’angle de Villeray et Lajeunesse, le projet va transformer un espace aujourd’hui réservé aux voitures, pour en faire une place publique dédiée aux gens du quartier et améliorer le cadre urbain des habitants de Villeray.

Signée d’une grande mosaïque de couleurs au sol et habillée d’une balancelle, de tables à pique-nique, de bancs ainsi que d’une grande toile, la nouvelle place publique sera un lieu de rencontres, de discussions et de plaisirs pour les habitants du quartier. Accessible à l’année, cette nouvelle place publique veut devenir un exemple pour la Ville de Montréal en terme d’usage innovant et fonctionnel de l’espace public par les citoyens.

Le projet-pilote de place publique voit le jour grâce au Fonds Tapeo, un programme mis sur pied en juillet 2013 par le restaurant du même nom. Chaque mois, la chef de l’établissement, Marie-Fleur St-Pierre, prépare un tapas du mois dont les profits de ses ventes vont au développement et iront à l’entretien de la nouvelle place du district de Villeray.

« Ce qui rend un quartier unique, c’est la vie de quartier qu’on y retrouve. C’est le fait que toute la communauté - incluant les habitants, les professionnels et les commerçants - travaille et collabore ensemble pour créer un lieu de vie commun et unique. Cette nouvelle place publique s’inscrit dans cette vision et permet d’améliorer la vie de quartier et de l’embellir », explique Sébastien Muniz, copropriétaire du Tapeo et du Meson. « Les PME se doivent, selon nous, d’avoir des projets, des idées pour le quartier dans lequel elles évoluent. Il doit y avoir une sorte d’obligation morale qui implore aux entreprises de redonner à la communauté. Évidemment, la collaboration entre la Ville de Montréal et ses commerçants est essentielle à la survie des quartiers et à celle des commerces de proximité. L’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension a d’ailleurs investi 31 000 $ dans ce beau projet », complète Victor Afonso, copropriétaire du Tapeo et du Meson.

Urbanisme tactique

La nouvelle place publique s’inscrit dans une initiative d’urbanisme tactique où le citoyen se réapproprie l’espace public pour améliorer sa qualité de vie. Cette forme d’urbanisme en est une « par et pour » les citoyens, où ceux-ci, de manière indépendante, choisissent de transformer et de dynamiser l’espace public grâce à des initiatives autonomes. Après Moscou, Brooklyn, Prague et Hamilton, c’est au tour de Montréal de ramener au cœur des préoccupations des citoyens l’aménagement de leur espace public avec cette nouvelle place dans le district de Villeray. « Cette place est une des premières initiatives de la sorte à Montréal et c’est parce que je crois à ce type d’urbanisme, essentiel à la dynamisation des quartiers, que je m’implique dans ce projet collaboratif », explique Rocio H. Venegas, propriétaire de rocioarchitecture.