Une installation interactive au Goethe-Institut pour la Nuit blanche

Catégories

Début de l'événement

Image

Le Goethe-Institut est fier de compter parmi les lieux participants à la Nuit blanche dans le cadre de Montréal en Lumière. Pour l’occasion, l’installation participative «Echolot – Sondeur acoustique» de Milena Kipfmüller et Klaus Janek sera présentée le samedi 27 février de 20h à 1h.

Les livres sont silencieux, mais ils offrent un potentiel sonore grâce aux mots, aux descriptions et aux références musicales. Dans cette installation, ce potentiel sonore sera amené à devenir réel grâce aux visiteurs. Au cœur de la bibliothèque de l’institut, le matériel sonore immanent aux livres deviendra le contenu et le point de départ de l’installation. Quelle profondeur les vagues sonores pourront-elles atteindre avant d’être renvoyées dans la bibliothèque?

L’installation fonctionnera comme une sonde de la bibliothèque. Plus les éléments sonores seront transmis et intégrés au tout, plus les lecteurs et le public pourront accéder à la profondeur des livres.

Des images vidéo de livres et de personnes les lisant seront projetées dans les autres pièces de l’institut, sur les murs et le sol. Ainsi, les livres et les visiteurs se superposeront également sur le plan visuel.

Milena Kipfmüller

Milena Kipfmüller a grandi entre l’Allemagne et le Brésil. Bilingue, elle a étudié la musique et l’histoire des arts à l’université de Heidelberg, et fait des études à l’Institut des Sciences théâtrales appliquées de Giessen, ainsi qu’un séjour d’études à l’Université Paris X- Nanterre. En 2014, elle obtient le Prix de la pièce radiophonique des aveugles de guerre pour l’écriture de la version audio de la pièce Hate Radio de IIPM. Avec Lukas Matthaei et Klaus Janek, elle dirige la pièce en direct Album de guerre – ce que ceux qui sont revenus ont ramené chez eux, en collaboration avec rbb, à l’Académie des Arts de Berlin. Elle travaille régulièrement avec Gob Squad, International Institute of Political Murder, matthaei & konsorten, Sophiensaele, Grotest Maru, Festival in Transition, zeitraumExit Mannheim.

Klaus Janek

Né à Bolzano, en Italie, Klaus Janek a étudié la contrebasse classique avec Mauro Muraro et participé à des ateliers avec Dave Holland, Peter Kowald, Laurence Butch Morris et Jaribu Shahid. Il explore plusieurs formes de musique expérimentale et effectue des recherches sur le son de la contrebasse acoustique et la contrebasse assistée par ordinateur. Il cherche à élargir le vocabulaire de la création et de la réception musicale avec la technique de la « composition instantanée ». Klaus Janek compose pour la danse et le cinéma documentaire, il a créé un « houseopera » et fait du design de son. Il se produit également en concerts et festivals en Europe, aux États-Unis, en Russie, Israël, Canada, Chine, Malaisie et au Japon.

Quand : Le samedi 27 février 2016, de 20 h à 1 h
Où : Goethe-Institut, 1626 boul. St-Laurent, Montréal

Entrée libre

http://www.goethe.de/montreal
https://www.facebook.com/GoetheInstitutMontreal