Un trésor à restaurer : la murale des étudiants chiliens de l'Université Laval (1977)

Catégories:

Peinte à Québec en 1977, aux heures les plus noires de la dictature que fuyait la communauté chilienne locale, cette murale est située entre les pavillons Ferdinand-Vandry et Adrien-Pouliot de l'Université Laval. À mon humble avis elle aurait besoin d'une restauration, car elle a été sérieusement attaquée par les infiltrations d'eau et quelques graffitis stupides. De plus, il s'agit du seul exemple « public » que nous ayons dans la région de la tradition picturale latino-américaine, et l'une des seules oeuvres d'art publiques faisant allusion à la culture latino-américaine tout court (avec la statue de Simón Bolívar située près du Palais de Justice).

On peut y lire un extrait d'Himno y regreso (1939) du poète Pablo Neruda:

Conserve ta lumière, Ô patrie
Garde le solide épi de l'espérance
Au milieu de la nuit aveugle et redoutable

En version originale:

Guarda tu luz, ¡oh patria!, mantén
tu dura espiga de esperanza en medio
del ciego aire temible.
En tu remota tierra ha caído toda esta luz difícil,
este destino de los hombres
que te hace defender una flor misteriosa
sola, en la inmensidad de América dormida.

Photomontage: Pierre-Etienne Paradis.

(Cliquez sur « original » pour afficher l'image en grand format.)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon