Un succès national signé Trentemøller

Catégories

Début de l'événement

Image

Rarement Le National aura oscillé sous une telle gamme d’émotions. Le DJ multi-instrumentiste danois Anders Trentemøller a déplacé ses platines et musiciens à Montréal le 22 avril dernier, le temps de présenter son deuxième album studio, Into the Great Wild Yonder. Fort se son succès au festival californien Coachella où l’artiste s’est vu accordé en avril le titre du meilleur spectacle du début de l’année 2011 par le blogozine influent NME, Trentemøller a offert une prestation digne de sa réputation. Le producteur et DJ a fait honneur au mouvement post-punk auquel il est largement associé, ajoutant une sonorité à la fois rock indé et ambiante pour le plus grand plaisir des afficionados d’une musique électronique originale.

Soulignons l’emprise extatique de la pièce Silver Surfer Ghost Writer Go!!! qui a su comblé la foule bigarrée assemblée pour entendre les nouvelles compositions de l'artiste, dont la saveur rock est particulièrement honorée en spectacle.

Trentemøller a par ailleurs comblé ses adeptes des premiers jours avec des incontournables de l’album The Last Resort (2006), tel Take me into your skin où les sonorités assemblent xylophone, synthèses sonores et guitare électrique dans un amalgame d’émotions qui nous portent de l’introspection à l’exaltation.

http://www.anderstrentemoller.com/

Texte : Étienne Langlois
Photo : Djosef Laroche