Un quatrième livre pour Simon Girard: «Michel Bourget, sauver des vies»

Catégories

Début de l'événement

Image

La rencontre d’un gaspésien attachant, Michel Bourget, a inspiré Simon Girard pour l’écriture de son quatrième livre, « Michel Bourget, sauver des vies ». C’est dans la maison de cent-cinquante ans de Bourget, située à Percé, que l’auteur a patiemment recueilli les souvenirs de Michel.

Simon Girard a commencé le livre en croyant que ça n’allait pas fonctionner. Pourtant, il a tenu la promesse qu’il avait fait à son ami de la Gaspésie et le livre est maintenant disponible. « L’écriture s’est passée sur plusieurs années. J’ai connu ce bonhomme là, un ancien bagarreur et un ancien criminel, mais à l’opposé un gars d’une extrême sensibilité, et il m’a appris une leçon de vie, se souvient Simon Girard, qui est que dans la vie tu n’as pas à choisir entre deux attitudes, tu peux être tout ça à la fois.»

« Sauver du monde, l’appel, la demande…l’obligation! C’est pas un choix de Michel Bourget, ça! C’est une loi de la nature! T’as les capacités? Vas-y! Il faut que tu y ailles. » Michel Bourget a sauvé une douzaine de vies, sans pour autant être un héro. Il était au bon endroit au bon moment. Il a accepté de raconter sa vie et les vies sauvées pour ses six enfants, pour qu’ils aient une introduction plaisante de la vie de leur père.

Le récit biographique nous transporte à la table de cuisine de Michel Bourget, où il nous raconte ses histoires, comme Simon les as entendues pendant les années qu’a duré l’écriture du livre. « Je suis moi-même surpris d’avoir réussi à trouver l’angle pour écrire ce livre, tout en laissant la place qui lui revient à Michel. Quand il raconte une de ses histoires, on sait d’où ça part, comment il en est arrivé à me la raconter », explique l’écrivain par rapport à sa présence dans le livre.

Certaines des aventures qu’a vécues Simon pendant ces années se trouvent également dans le livre. « J’imaginais que Michel Bourget me voyait comme un pousseux de crayons de la ville, lui qui a une telle présence et qui a sauvé une douzaine de vies, relate Simon, et de publier ce livre m’a permis de ne plus douter de moi. » L’écriture de ce livre a fait évoluer l’auteur en tant que personne, mais il retourne toujours à la base : la famille et l’amitié.

Simon Girard n’est pas à court d’idées et à plusieurs projets pour le futur; peut-être d’autres incroyables histoires de Michel Bourget, l’histoire de son père et pourquoi pas, une carrière dans la musique.

« Michel Bourget, sauver des vies », c’est douze vies sauvées, autant d’ours en pleine nature et un homme qu’on découvre au fil du temps, alors qu’il aide son prochain. Michel Vézina, l’éditeur de Simon Girard aux éditions Les 400 coups, a aimé l’idée de publier deux livres de Simon en même temps. « Les écureuils sont des sans-abri », un récit de voyage et de bohème, est donc également disponible.