Un nouveau vin Chartier est dorénavant disponible à la SAQ

Catégories

Image

Le renommé chercheur et spécialiste des harmonies vins et mets poursuit sa lancée : en effet, plusieurs de ses vins dont le nouveau merlot Fronsac Chartier sont maintenant disponibles dans plus de 125 succursales de la SAQ.

Pour la petite histoire : Chartier est omniprésent ces derniers temps – aussi médiatisé qu’il suscite le respect de ses pairs dans l’industrie. Qui ne se rappelle pas de son prix en tant que meilleur sommelier au monde en vins et spiritueux de France 1994, Paris, du meilleur livre de cuisine au Monde - catégorie innovation, au Gourmand World Cook Book Award en 2010 et, récemment, en 2016, avec son tout nouveau livre – L’Essentiel de Chartier, ou en tant que célébrissime consultant du restaurant catalan elBulli, entre 2008 et 2010?

Mis à part cette multitude de titres élogieux, qu’en est-il réellement du produit final? Bill Zacharkiw, du Montreal Gazette & site web ChacunSonVin.Com, lui accord non moins de 89 points….. Alain Lebel, du Magazine Bacchus, évolue dans la même direction avec ses 90 points. De quoi faire taire tout détracteur, et tous ceux qui le jalousent! Ce vin est donc élaboré avec 86% de Merlot, 10% de cabernet franc et 4% de cabernet sauvignon. Selon le créateur d’harmonies, il s’accorde à merveille avec des brochettes keftas avec un aïoli aux poivrons rouges rôtis, car la combinaison de poivron rouge rôti et de sauce harissa partagent le même profil aromatique que ce Fronsac A.O.C "Grand vin de Bordeaux" 2012.

L’on nous informe que « Ce nouveau millésime bordelais dit de « vigneron » se démarque des millésimes 2010 et 2011 de ce Fronsac par de nouvelles parcelles de vignes mieux situées dans le coteau de Fronsac. L’origine des parcelles de vignes sélectionnées procure à ce Bordeaux Chartier une étonnante définition aromatique pour son rang, ainsi qu’un fruité qui a de l’éclat, et des tanins à la fois mûrs et extra fins. Prune, fruits rouges, champignons de Paris, poivre blanc et café participent au profil aromatique. Ce Bordeaux est aussi plus texturé et plus généreux que ses prédécesseurs, mais toujours aussi raffiné, parfumé et longiligne, avec cette longue finale subtilement minérale provenant des remarquables sols de molasses du Fronsadais, sur calcaires à astéries”.

Mis en bouteille au Château par Dionysal, à Bordeaux. 13 % alc. / vol.