Un hommage à Pierre Étaix et Wang Bing programmé dans le cadre du 39ème. Festival du nouveau cinéma

Début de l'événement: 

13 octobre 2010 - 00:00
Catégories:

Le Festival du nouveau cinéma, en collaboration avec la Cinémathèque Québécoise et la Chaire René-Malo, a annoncé qu'il rendrait hommage aux cinéastes Pierre Étaix et Wang Bing dans le cadre de sa 39e édition.

Admirateur de Buster Keaton et formé à l’école Jacques Tati, Pierre Étaix (YoYo, Le Soupirant, Le Grand amour) a réalisé l’essentiel de son œuvre cinématographique en huit films de 1961 à 1971, mais il a aussi fait carrière au théâtre, au cirque et dans le domaine de l’illustration. Dans les faits, son œuvre n’est plus visible depuis près de 20 ans. Ils auront ainsi échappé à toute une génération de spectateurs. Après de nombreuses batailles juridiques qui ont empêché ces films d’être diffusés pendant près de vingt ans, Pierre Etaix et Jean-Claude Carrière ont retrouvé en avril 2010 les droits de leurs films. Le Festival du nouveau cinéma, associé à la Cinémathèque Québécoise, propose ainsi au public québécois une rétrospective intégrale des œuvres cinématographiques d’un cinéaste à l’univers unique, dans des copies neuves et entièrement restaurées. Pierre Etaix sera présent à Montréal du 13 au 15 octobre et ouvrira la rétrospective lors d’une rencontre avec le public le jeudi 14 octobre, à la Cinémathèque Québécoise.

En outre, en association avec la Cinémathèque Québécoise et la Chaire René-Malo, le FNC présentera une rétrospective exceptionnelle du documentariste chinois Wang Bing. Propulsé sur la scène internationale dès son premier film, A l’ouest des rails, une œuvre fresque de neuf heures qui connût un immense succès critique dans le monde entier et remporta de nombreux prix dans les festivals internationaux, le cinéaste se positionne comme un témoin attentif de la Chine contemporaine. Wang Bing sera présent à Montréal et donnera une leçon de cinéma le vendredi 22 octobre à la Cinémathèque Québécoise.

Par ailleurs, rappelont que Festival a déjà annoncé qu'il présentera des hommages à trois grands disparus cette année: le cinéaste et metteur en scène allemand Werner Schroeter, le propriétaire du mythique cinéma St-André des Arts à Paris, Roger Diamantis, ainsi que André Lamy, producteur, ancien directeur général de Téléfilm Canada et de l'ONF et administrateur et grand ami du Festival du nouveau cinéma.

(Source : Mélanie Mingotaud)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon