Un employé québécois gagne au casino : conflit d'intérêts?

Catégories

Image

Logo du site EspaceJeux de Loto-Québec

Presque tous les mois, Loto-Québec multiplie les gagnants sur ses différents produits. De la loterie qui récompense abondamment aux divers jeux en ligne sur leur site de casino en ligne Espace Jeux, ce sont des millions de dollars qui périodiquement distribués. Ces annonces sortent parfois de l'ordinaire. Tout particulièrement dans le cas de gains ahurissants ou lorsque les gagnants ont déjà remporté d'autres jackpots. C'est également le cas lorsque le gagnant est un employé de Loto-Québec. Une situation inattendue à mi-chemin entre fait divers et faille de sécurité.

L'absence de conflits d'intérêts

Tout le monde est libre de jouer aux jeux en ligne d'Espace Jeux sans contrainte. Tant qu'ils répondent aux critères d'âge et de responsabilité, tous les joueurs sont conviés à tenter leur chance. Dans le cas des employés de Loto-Québec en revanche, il y a des nuances. Après tout, remporter des gains en jouant aux produits promus par son employeur pose une question de déontologie. On pourrait s'imaginer qu'un tel personnage cherche simplement à avoir le beurre et l'argent du beurre.

Pourtant, les employés de Loto-Québec ne sont pas exposés à ce conflit d'intérêt. En effet, contrairement aux produits qui nécessitent une intervention humaine, le casino en ligne d'Espace Jeux supprime toute influence possible sur le déroulement des séances de jeu.

De même, certains des jeux de la plateforme sont gérés par des entités différentes. Ce qui permet de faire des employés de Lotogagne-Québec, des joueurs quelconques au même titre que tous les autres joueurs.

En l'absence de telles dispositions, les 5000 employés de Loto-Québec seraient contraints de se tourner vers les casinos en ligne privés. Rien ne les empêche d'ailleurs de le faire à cette date. C'est simplement une question de préférence qui se pose pour l'instant.

Bref rappel des faits

C'est donc dans ces circonstances qu'un employé, dont l’anonymat est ici préservé, a décidé de jouer à OK POKER. Le 30 avril, il a engagé une partie de Texas Hold’em au cours de laquelle une main crève-cœur lui a permis de remporter le gros lot. C'est une formule bien connue qui permet de récompenser plusieurs joueurs. Y compris ceux qui ne remportent pas la main gagnante.

En tout, ce sont 755 896 $ que les joueurs se sont partagés. Le joueur de Loto-Québec en a donc tiré 188 974 $. Une coquette somme qui est toutefois loin des 377 974 $ remportés par le vainqueur.

Dans des circonstances habituelles, ce jackpot progressif sur OK POKER n'aurait pas suscité plus d'intérêt que ça. C'est le fait qu'un des vainqueurs soit un employé de Loto-Québec qui explique la polémique.

On ne doute plus à cette date, du caractère impartial de la partie. Sur Espace Jeux, tous les joueurs sont logés à la même enseigne. Sur ce plan, la plateforme est aussi égalitaire que les nombreux casinos en ligne qui la concurrencent. La question qui se pose toutefois, est celle de la sécurité. En effet, on s'interroge désormais sur le design d'OK POKER, qui semble favoriser de manière disproportionnée certains joueurs.

Une faille de sécurité?

Il faut rappeler que ces gains, interviennent à un moment où Espace Jeux est visé par une plainte. En effet, des joueurs ont constaté que les utilisateurs de périphériques sous iOS (en particulier les iPad), peuvent consulter les cartes « pocket » du gagnant de la main, sans que ce dernier ne les dévoile. Rien ne semble indiquer que les joueurs étaient informés de cette faille le 30 avril dernier.

Cette faille de design a donné lieu à une demande d'action collective. Et pour cause : les joueurs ainsi avantagés seraient libres de discerner les stratégies d'autres joueurs sans être inquiétés. Les plaignants pourraient remporter des millions de dollars au titre de cette demande d'action collective. Une distribution de fonds bien différente de celle dont Loto-Québec a l'habitude !

Cette faille représente également un coup dur pour la société d’État, parce qu'elle poussera certainement les joueurs de Texas Hold’em à se tourner vers les plateformes de casinos en ligne privés en attendant. De quoi consolider la très forte concurrence à laquelle fait face Espace Jeux.