TTC « fout la merde » à la Sala Rossa devant une salle comble!

Le groupe crunko-pop français TTC a « décoincé » les frileuses Québécoises de Montréal hier soir à la Sala Rossa du boulevard St-Laurent, devant une salle comble (moins les 15 % sortis fumer, il va de soi!)

Les MC Cuizinier, Teki Latex et Tido Berman, accompagnés des DJ Orgasmic et consorts, sont venus présenter les pièces de leur nouvel album 36 15 TTC (un hommage au Minitel, une technologie télématique française utilisée surtout pour les conversations érotiques, et qui existait bien avant que la majorité des gens dans la place ne soient nés). Leur phrasé était hallucinant: je crois que la Sala Rossa était vraiment l'endroit pour apprécier de près leur performance scénique, contrairement au caverneux Club Soda en octobre dernier. Dans l'ambiance sociale politiquement correcte qui est désormais la nôtre, il faisait bon entendre des textes juteux bien assumés: claque tes fesses quand je claque tes doigts, mouille tes levres quand tu parles de moi... Nous avons eu aussi droit à des projections visuelles intéressantes, réminiscentes des années 80 de par les couleurs fluo, mais tout de même très actuelles.

Bien avant le hit final Pour te réchauffer, la foule a été réchauffée par un aux lyrics intelligents et à la musicalité surprenante. Dommage qu'il se soit arrêté après quatre morceaux. Les gars de Omnikrom sont montés sur scène par après, mais à mon avis ils serait temps qu'ils commencent à renouveler leur formule ou améliorer leur flow. Je ne crois même pas que ce groupe pourrait exister s'il n'était le faire valoir de TTC.

Pour terminer, TTC a annoncé son passage aux FrancoFolies l'été prochain, et leur show qui a su attirer tout ce que Montréal compte de DJ et promoteurs les plus tendance: Ghislain Poirier, Champion, la gang de Aflyisonthewall.com, etc. Bref, tous des gens férus d'éclectisme, qui ont certainement apprécié les clins d'oeil au hits surannés de Ace of Base ou Technotronic, garrochés par les DJ entre deux envolées vocales de nos MC préférés.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon