«Truffaut / Godard : scénario d'une rupture» projeté dans le cadre du FIFA à la Grande Bibliothèque de BAnQ

Catégories

Début de l'événement

Image

Le Festival International du Film sur l'art, pour sa 34ème édition, nous propose un film de Claire Duguet sur deux réalisateurs majeurs du paysage cinématographique français: François Truffaut et Jean-Luc Godard. Deux séances sont programmées: le samedi 12 mars à 12h30 et le vendredi 18 mars à 17h, dans l'auditorium de la Grande Bibliothèque de BAnQ.
Tout deux emblématiques du mouvement français de la Nouvelle Vague des années 1950, les réalisateurs se rencontrent en 1947 lors d'une séance dans le ciné club d'Eric Rohmer, autre personnage central de ce mouvement. Le début de leur relation est marquée par un but commun: révolutionner le cinéma français. Dans une époque d'après guerres, plusieurs autres cinéastes font partie de cette "Nouvelle Vague", miroir d'une société bouleversée, qui veut se transformer et qui a soif de libertés. Ce groupe de cinéphiles, pour la plupart critiques dans la revue "Les Cahiers du Cinéma", sont surnommés les "Jeunes Turcs" et semblent s'accorder sur le désir de proposer un nouveau cinéma en France, innovant notamment par ses techniques.

Pourtant, le "couple légendaire" Truffaut Godard se divise rapidement sur leur vision du cinéma. A partie de la fin des années 1960, les réalisateurs s'opposent idéologiquement et entrainent dans leur rupture la création de deux écoles: les truffaldiens et les les défenseurs de Godard. Leur éloignement culmine lors de la sortie de "La nuit américaine" de Truffaut, à la suite de laquelle les cinéastes s'échangent des lettres sanglantes.
Le documentaire de Claire Duguet raconte avec précision l'histoire de ces deux hommes, l'évolution de leur relation et leur vision de ce que doit être le cinéma français. Le croisement de témoignages d'acteurs et de cinéphiles, d'images d'époques, de séquences de films de ces deux réalisateurs nous plonge dans la vie de ce couple brisé et donne goût à ce mouvement de la Nouvelle Vague.