Trainspotting sera présentée au théâtre Prospero

Catégories

Début de l'événement

Image

Trainspotting, l’œuvre coup-de-poing de l’auteur écossais Irvine Welsh, sera présentée au théâtre Prospero du 26 avril au 14 mai, dans une traduction signée Wajdi Mouawad et une mise en scène de Marie-Hélène Gendreau.

Roman d’abord, paru en 1993, Trainspotting a été adapté au grand écran en 1996, marquant profondément une génération d’adolescents et de jeunes adultes. Le film de Danny Boyle, qui plonge le spectateur dans la réalité de jeunes héroïnomanes écossais, a en outre révélé au grand public l’acteur Ewan McGregor.

Le texte d’Irvine Welsh avait aussi été adapté au théâtre par Harry Gibson, dès 1994. C’est cette adaptation qu’a traduite et adaptée pour le Québec Wajdi Mouawad, et dont la présente mouture sera défendue sur scène par Lucien Ratio, Jean-Pierre Cloutier, Claude Breton-Potvin, Charles-Étienne Beaulne et Martin Boily.

UNE PIÈCE PRIMÉE !
Trainspotting a connu un vif succès en 2013 lors de sa présentation au Théâtre Premier Acte, à Québec. Même scénario en 2015 lors de sa reprise à La Bordée, théâtre-phare de la Vieille-Capitale. Les distinctions récoltées par la production parlent d’elles-mêmes :

Prix de la critique 2013 remis par l'Association québécoise des critiques de théâtre (AQTC) :
- Meilleure production - Québec.
- Interprétation masculine - Québec : Lucien Ratio

Prix d’excellence des Arts et de la culture 2013 :
- Prix Nicky-Roy - Jeune talent prometteur : Claude Breton
- Prix de la Meilleure mise en scène : Marie-Hélène Gendreau
- Prix Jeanine-Angers - Rôle de soutien : Jean-Pierre Cloutier

REGARDS CRITIQUES
« Deux ans après avoir été présenté à Premier Acte et avoir raflé trois prix de la culture, Trainspotting arrive à la Bordée avec le même humour grinçant, la même hargne troublante, touchante, désespérée. » - Josianne Desloges, Le Soleil

« Difficile de reprocher quelque chose à cette version de Trainspotting de Marie-Hélène Gendreau (...) Amer, dur, oppressant, ce Trainspotting n’est certes pas un train que l’on regarde passer, c’est celui qui happe de plein fouet. »
- David Lefebvre, MonThéâtre.qc.ca

« Pièce à la fragilité poignante baignée dans un propos dur, Trainspotting est une incursion au cœur de la souffrance d'une jeunesse en perdition. Une virée dans l'enfer de jeunes paumés qui secoue et brasse la cage (...) Une pièce à ne manquer sous aucun prétexte. »
- Robert Boisclair, CKRL

RÉSUMÉ
Au chômage comme la plupart des jeunes Écossais de sa génération, Mark Renton traîne dans la banlieue d’Édimbourg avec ses amis du secondaire, Sick Boy, Begbie, Tommy et Alisson. Pour tromper leur ennui, ils consomment de la drogue, sauf Tommy, qui vit une autre forme de dépendance. Trainspotting, c’est l’odyssée d’un groupe d’amis unis par un amour fraternel, qui pose un regard lucide sur leur déchéance et leur condition de drogués. Ce texte extravagant met en lumière de façon sensible ce qui peut pousser un humain à vouloir anesthésier sa vie pour la rendre plus supportable.

Que veut dire Trainspotting ?
En Angleterre, les « trainspotters » sont ces maniaques un peu allumés qui se tiennent sur les quais de gare et notent scrupuleusement sur un calepin les numéros des trains qui passent. La nuit, ils comparent leurs notes avec celles des jours précédents et appellent d’autres « trainspotters » afin de tenter de reconstituer le mouvement des trains. Par extension, trainspotting peut désigner toute personne au comportement obsessionnel. En matière d’héroïne, Trainspotting fait allusion aux différents points —comme autant de gares sur une ligne de chemin de fer provoqués sur les bras des junkies par les piqûres des seringues.

DU 26 AVRIL AU 14 MAI
TRAINSPOTTING AU THÉÂTRE PROSPERO (1370, rue Ontario Est, Montréal)
PREMIÈRE MÉDIATIQUE LE 27 AVRIL À 19H

MISE EN SCÈNE : Marie-Hélène Gendreau AUTEUR : Irvine Welsh ADAPTATION THÉÂTRALE : Harry Gibson TRADUCTION : Wajdi Mouawad AVEC : Lucien Ratio | Claude Breton-Potvin | Charles-Étienne Beaulne | Jean-Pierre Cloutier | Martin Boily ÉCLAIRAGES : Hubert Gagnon DÉCORS : Jean-François Labbé CONCEPTION SONORE : Uberko COSTUMES ET ACCESSOIRES : Karine Mecteau-Bouchard ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : Caroline Martin IMAGES VIDÉOS : Jean-Philippe Côté DIRECTION DE PRODUCTION : Maude Boutet

Billets : (514) 526-6582 ou theatreprospero.com
TRAINSPOTTING au théâtre Prospero en 2016 : une COPRODUCTION PROJET UN, THÉÂTRE 1ÈRE AVENUE, THÉÂTRE DE LA BORDÉE et LE GROUPE LA VEILLÉE.