The Tiger Lillies à l'Usine C pour deux soirs les 21 et 22 octobre

Catégories:

Le trio britannique The Tiger Lillies, qui avait fait le plein de fans la saison dernière, sera de retour à l’Usine C (/ www.usine-c.com) pour deux soirs seulement avec Danses Macabres, leur plus récent concert à ne pas manquer.

Le meneur des Tiger Lillies, multi-instrumentiste anglais, à
l’extraordinaire voix de fausset, est l’accordéoniste pianiste, chanteur et auteur Martyn Jacques. Ses chansons traitent de sujets aussi sensibles que la consommation de drogues, la prostitution et la violence. À 30 ans, Martyn Jacques vivait dans un squat minable au-dessus d’un bordel de Soho.

Il s’associe à un contrebassiste et un batteur pour former le trio des Tiger Lillies. Derrière le charismatique et très spectaculaire, Martyn Jacques, se trouve Adrian Huge, batteur surréaliste qui semble avoir entrepris un projet obstiné de démolition de batteries recyclées et d’ustensiles de cuisine,
et Adrian Stout, contrebassiste qui joue de la scie musicale.

À eux trois, ils inventent une musique qui mélange allègrement la musique manouche, Kurt Weil (ils ont adapté l’Opéra de 4’sous), et la chanson engagée tendance «gros son anglais».
Avant de fonder leur propre groupe en 1989, ils ont travaillé avec Iggy Pop et Malcom MacLaren. Dans leur premier album sorti en 1994, Births, Marriages And Deaths les trois hommes déroulent le fil de la comédie humaine, observant le monde moderne du fond du caniveau, à grand renfort de textes caustiques et surréalistes. Du punk, Martyn Jacques a gardé un penchant certain pour l’irrévérence et la provocation. L’énergie aussi. Chez les Tiger Lillies, point de mélodies soporifiques ou de jérémiades déprimantes.

À la musique de cabaret, les trois musiciens ont emprunté les accordéons, évidemment, l’extravagance, le goût du monstrueux qui devient spectacle, la tragicomédie perpétuelle. Toute
l’esthétique de la fin du XIXème siècle - début XXème régit ces compositions.

Depuis 1994, les Tiger Lillies ont sorti 12 albums dont deux opéras, un disque avec le Kronos Quartet et un live enregistré en Russie. L’humour des Tiger Lillies s’exprime dans l’opposition de ses textes sarcastiques et morbides avec

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire