The Sainte Catherines débranche ses amplis. Des spectacles d'adieu seront annoncés bientôt.

Catégories

Image

Ça fait tellement longtemps qu'on pense à comment dire ce qu'on aura à dire quand le temps sera venu d'écrire ce message qu'on ne sait plus trop comment le faire, maintenant qu'on y est... Il y a bien des centaines de raisons pourquoi nous arrêtons bien que nous ne soyons jamais vraiment capables de l'expliquer aux gens proches de nous.

Ça ressemble à ça : depuis quelques temps, faire partie des Sainte Catherines nous apporte individuellement plus de négatif que de positif. On ne veut pas devenir un groupe qui s'accroche à la gloire du passé; on ne veut pas être des pâles copies de nous-même. La beauté de tout ça, c'est qu'on n'a jamais vraiment connu la gloire et que nous avons continué si longtemps.

Nous sommes très fiers.

C'est pathétique et triste de voir sur scène des groupes qui ne sont plus ce qu'ils étaient; avant que ça devienne triste et pathétique, on préfère arrêter. Nous avons tout vécu à travers ce groupe. Nous sommes devenus qui nous sommes grâce au band. Nos amis sont allés à l'université, ils ont travaillé ou voyagé; on a fait tout cela à travers les Sainte Catherines... Notre vingtaine et le début de notre trentaine, on l'a passée dans un band punk qui a tourné dans 14 pays en 700 quelques shows. C'est ce que nous faisions et pensions à tous les jours. 12 années organisées autour des tournées, des enregistrements et tout ce qui vient avec. Le meilleur et le pire. Nous avons le sentiment d'avoir fait le tour. Il n'y a plus de jus. Personne se plaint. C'était dur, parfois, comme toute chose, mais les souvenirs imbattables resteront à jamais.

On nous demande souvent ce que nous aimions le plus dans tout ça. Ce qui va nous manquer, c'est les rires des autres gars dans le truck, les niaiseries à l'hôtel, les baignades dans la mer, les restos du Sud des États-Unis, le regard particulier de la fille inconnue... La musique aussi... Même si parfois on a l'impression que c'était juste un prétexte pour vivre une amitié unique. «I'll Miss The boys...»

Comme l'a si bien dit Theoren Fleury lors de sa conférence de presse de retraite: «Don't stop before the miracle.»

Le miracle s'est produit des dizaines de fois dans les Sainte Catherines. Merci à la vie.

Merci à tout ceux et celles qui ont écouté notre groupe, lu les paroles, venus nous voir en show, acheté un album ou un t-shirt. Merci à ceux d'ici et d'ailleurs qui ont mis argent et effort pour sortir un album du groupe, organiser un show, booker des tournées. Merci à la fille et au gars qui nous a accueilli chez eux, conduit notre camion, vendu notre marchandise, réparé notre truck, fait des vidéos, pris des photos, fait des designs, fait des entrevues. Merci aux groupes qui nous ont invité en tournée. Merci de nous avoir dit que vous aimiez le groupe, de nous avoir demandé des autographes et surtout d'avoir offert l'attention et l'amour qu'on recherchait à travers la musique. Merci de nous avoir permis de vivre notre rêve d'enfance, d'adolescence et d'adulte.

Sur une note plus personnelle; merci à ceux et celles qui ont partagé nos vies et qui ont accepté d'être nos amis et amoureuses même si, si souvent, ils devaient passer en deuxième... Merci à nos enfants, qui ont su comprendre que papa devait encore partir faire des «pestacles».

Finalement, merci à tout ceux et celles qui ont joué dans le band : Jf Ménard, Mike Sokolyk, François Lessard, Jef Roberge, Rich Bouthiller, Andrea Silver, Pat Sayers, Luc Gagné, Julien Blais, Antoine Parent, Guillaume Nadeau, Pablo Boerr, Jean-Philippe Tassé, Simon Poirier, Guillaume Beauregard, Hugues Simard et Mathieu Guilbault.

Sur la pierre tombale du band on inscrirait sûrement une de nos centaines d'inside jokes très drôles pour nous mais pas si drôles pour vous ou on pourrait écrire ça:

« Une vie trop longue des années durant ; trop courte dans les meilleurs moments. »

C'était merveilleux. C'était magique et c'était vrai. Merci.

Hugo Mudie,
Fred Jacques,
Louis Valiquette,
Marc-André Beaudet.

The Sainte Catherines (1999-2012)

Nous avons décidé de faire une série de shows d'adieu pour jouer nos chansons une dernière fois. Dire merci une dernière fois. Les dates seront annoncées prochainement.

www.thesaintecatherines.bandcamp.com
www.saintecatherines.com