Télé-Québec fait l'acquisition d'une minisérie haletante de la BBC : La femme honorable

Image

Télé-Québec est fière d’annoncer l’acquisition de la minisérie britannique qui a tenu en haleine le public de la BBC et de Sundance TV l’été dernier : La femme honorable (The Honourable Woman). C’est à l’occasion du BBC Showcase 2015 à Liverpool, événement promotionnel organisé en février par la BBC et réunissant les grands acheteurs mondiaux, que l’accord entre la BBC et Télé-Québec a eu lieu. Mettant en vedette la fascinante Maggie Gyllenhaal, lauréate du tant convoité Golden Globe 2015 de la meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm, cette série de suspense sera diffusée en 2016. La femme honorable, une série événement en neuf épisodes tous plus surprenants les uns que les autres!

« La réputation de Télé-Québec en matière de diffusion de séries qui marquent véritablement la télé n’est plus à faire : Homeland, Wallander, 24 heures chrono et Millenium, notamment, ont gardé les téléspectateurs au bout de leur siège. Dans cette même lignée, nous sommes aujourd’hui extrêmement heureux d’ajouter à notre offre La femme honorable, cette série trépidante d’une qualité exceptionnelle de la BBC. La femme honorable représente la télévision à son meilleur; vous y découvrirez des scènes d'anthologie », affirme Geneviève Royer, directrice des acquisitions à Télé-Québec.

« Depuis sa première diffusion l’été dernier, La femme honorable a su plaire aux téléspectateurs d’un peu partout dans le monde. Télé-Québec est le diffuseur tout désigné pour faire découvrir cette minisérie de grand calibre aux téléspectateurs québécois », mentionne pour sa part Michael Smith, premier vice-président, ventes et coproductions de la BBC.

QUAND LE CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN INSPIRE UNE SÉRIE BRILLANTE

Enfant, Nessa Stein (Maggie Gyllenhaal) a été témoin de l’assassinat de son père par le bras armé de l’Organisation de libération palestinienne. Maintenant dans la trentaine, la femme d’affaires anglo-israélienne est à l’avant-garde du processus de paix au Moyen-Orient. Entrepreneuse aussi idéaliste que pragmatique, elle travaille sans relâche pour aider à cultiver un climat de réconciliation entre les Israéliens et les Palestiniens. Son œuvre philanthropique lui vaut d’ailleurs d’être nommée baronne à la Chambre des Lords. Malgré tout, elle doit combattre les forces qui conspirent contre elle alors qu’elle octroie un contrat très lucratif à un homme d’affaires palestinien. Lorsqu’il est tué, ni Nessa et son frère Ephra (Andrew Buchan), ni le MI6 et les services secrets britanniques ne croient à son suicide...

« Qui croire? Comment savoir? Nous avons tous des secrets. On ment tous pour les protéger des autres… et de nous-mêmes. Mais parfois des choses arrivent, qui ne laissent pas d’autre choix que de les révéler, de laisser voir au monde qui on est réellement, mais la plupart du temps… on ment. » — Nessa Stein

La femme honorable présente le parcours impétueux d’une femme travaillant avec acharnement pour redresser les torts causés par sa famille dans un contexte de paranoïa et d’espionnage gouvernemental. Une écriture dramatique renversante, des comédiens remarquables, une musique et un visuel vibrants ainsi qu’un sujet d’actualité extrêmement riche en toile de fond composent cette minisérie de la BBC.

UNE SÉRIE COUVERTE D'ÉLOGES PAR LA PRESSE AMÉRICAINE ET BRITANNIQUE

« The Honourable Woman est une série astucieuse, sensible, et en même temps un drame délicatement psychologique […] : personne n’est à blâmer, il y a des méchants, des victimes innocentes et des fous inconscients des deux côtés. »
— The New York Times

« Cette minisérie tisse une histoire spectaculairement bien construite, complexe, dense, exigeante et dont on sort grandi, tout en parlant de loyauté, de déception, de pardon et de vengeance. »
— The Hollywood Reporter

« The Honourable Woman est à bien des égards, et notamment au niveau intellectuel, une série tout à fait impressionnante. »
— Slate.com