Télé-Québec dévoile son nouveau portail cinéma‏

Catégories

Image

Télé-Québec lance son nouveau portail cinéma : cinema.telequebec.tv. Complètement revampé, enrichi et dynamisé, le site met en vitrine l’ensemble de la programmation cinéma de Télé-Québec du printemps et de l’été – soit plus de 150 films –, avec le guide horaire de toute la saison, un outil de rappel et une foule de renseignements, d’affiches et de photos.

RAPPELS FACILES PAR TEXTO OU COURRIEL

Après avoir fait le bonheur de nos téléspectateurs pendant la programmation des Fêtes, les rappels par texto ou courriel sont de retour. Les internautes peuvent enregistrer des rappels pour tous les films qu’ils ne veulent pas manquer, et un message leur sera automatiquement envoyé 15 minutes avant la diffusion des films sélectionnés. Un outil indispensable pour prévoir ses soirées cinéma et combler les passionnés!

PLUS DE 150 FILMS POUR LA BELLE SAISON!

Télé-Québec est un véritable gage de qualité en cinéma. Elle diffusera ce printemps et cet été plus de 150 œuvres! Films populaires, cinéma d’auteur et grandes œuvres primées : la variété et le calibre de son cinéma impressionnent. Pour la belle saison, Xavier Dolan, Martin Scorsese, Luc Picard, Francis Ford Coppola, Sergio Leone, Steven Spielberg, Woody Allen et une foule d’autres cinéastes se donnent rendez-vous à Télé-Québec. Place au meilleur du cinéma d’aujourd’hui, aux grands classiques et aux plaisirs estivaux!

TROIS COLLECTIONS PRINTEMPS-ÉTÉ

Pour la saison printemps-été, Télé-Québec présente trois grandes collections de films :

Le meilleur des films d’aujourd’hui : à ne pas manquer

Le stimulant premier film de Xavier Dolan, J’ai tué ma mère; l’émouvante œuvre de Luc Picard, L’audition; le film Contre toute espérance, pour lequel Guylaine Tremblay a remporté le Jutra de la meilleure actrice; l’audacieuse et déchirante Nuit #1, ayant révélé la cinéaste Anne Émond, actuellement en préparation de son deuxième film; le séduisant Grand Central, avec Tahar Rahim (Un Prophète) et Léa Seydoux (La Vie d’Adèle); La mort en douce (Killing Them Softly), avec Brad Pitt en tueur effronté; L’étrange histoire de Benjamin Button, dont la grande qualité a été soulignée par pas moins de 13 nominations aux Oscars; l’intense suspense politique signé Spielberg Munich; le western Sans Loi (Lawless), avec Tom Hardy (le prochain Mad Max!); l’œuvre dérangeante Le maître (The Master), avec Joaquin Phoenix et Philip Seymour Hoffman, Sans répit (Restless), un film mélancolique de Gus Van Sant; La force de l’ordre (End of Watch), avec Jake Gyllenhaal; la Palme d’or à Cannes Entre les murs; Phil Spector, avec le grand Al Pacino dans le rôle rocambolesque du producteur musical Phil Spector inculpé pour le meurtre d’une de ses copines; La Dame de fer, gagnant de deux Oscars, dont un décerné à Meryl Streep; et bien plus.

Les grands classiques : des légendes du cinéma à voir et à revoir

Comme un taureau sauvage (Raging Bull) et Gangs de New York, de Scorsese; frissons garantis avec les deux premiers volets d’Alien; la jouissive Fiction pulpeuse (Pulp Fiction), de l’Oscarisé Quentin Tarantino; la trilogie du Parrain, de Coppola; La couleur pourpre, de Spielberg, avec Whoopi Goldberg et Oprah Winfrey; une sélection des plus grands films du maître Kubrick : le chef d’œuvre cauchemardesque Orange mécanique, la grande œuvre de science-fiction 2001, l’odyssée de l’espace, le troublant Full Metal Jacket, qui montre les effets déshumanisants de la guerre du Vietnam; le film d’horreur psychologique Shining, l’enfant lumière (The Shining), dans lequel Jack Nicholson devient complètement fou; et la dernière œuvre, séduisante et déroutante, du cinéaste, Les yeux grand fermés (Eyes Wide Shut), qui met en danger le couple formé par Tom Cruise et Nicole Kidman; et bien d’autres.

Plaisirs estivaux : des plaisirs (pas toujours) coupables dont on aurait tort de se priver

Le succès populaire Les 3 p’tits cochons, avec Claude Legault, Guillaume Lemay-Thivierge et Paul Doucet; Bluff, une charmante comédie entremêlant six histoires cocasses coréalisée par Simon-Olivier Fecteau et Marc-André Lavoie; la jolie fable sur l’amour Les aimants, par l’ex-RBO Yves Pelletier; 2 Jours à New York, un film très drôle de Julie Delpy; le film d’action mettant en vedette Colin Farrell et Jamie Foxx, 2 Flics à Miami (Miami Vice); Chicago, une comédie musicale à grand déploiement récipiendaire de six Oscars dont Meilleur film et Meilleure actrice dans un rôle de soutien pour Catherine Zeta-Jones; la délicieuse comédie absurde des frères Coen, Lire et détruire, avec George Clooney, Brad Pitt et Frances McDormand; le charmant Molière à bicyclette, avec Fabrice Luchini et Lambert Wilson; sans oublier la grande comédie musicale Brillantine (Grease), qui vous fera bouger et chanter!