Tarantino in concert: la magie de Broadway à Montréal

Catégories

Image

For the record: Tarantino in concert

Quoi de mieux qu'un spectacle musical avec une troupe de théâtre très talentueuse pour bien démarrer le Festival de Jazz dans un bang explosif. Quoique le terme est relativement faible pour décrire une soirée aussi survoltée. C'est en première canadienne mercredi dernier, que la troupe For the record présentait leur revue musicale appelée Tarantino in concert.

Cinéphiles et fervents admirateurs du directeur et scénariste Quentin Tarantino, vous ne serez certainement pas déçu avec l'interprétation des trames sonores de ses
meilleures œuvres cinématographiques, en passant par Pulp Fiction, Reservoir dogs, Kill Bill, Django Unchained, Jackie Brown et Inglourious Basterds. Malgré l'absence de décors ou le peu d'accessoires se trouvant sur scène, l'excellent casting d'acteurs occupaient avec brio l'espace et la salle, ce qui donnait du rythme et du dynamisme à chaque scène jouée. Il n'y avait pas de longueurs et le tout s'enchaînait naturellement. La pièce a débutée avec la trame mythique de Pulp fiction, Misirlou. Les hommes de la troupe étaient vêtus du classique complet noir, assorti d'une cravate de la même couleur avec une chemise blanche, ce qui rappelait très bien le port vestimentaire des acteurs du film Reservoir Dogs. C'était devant un public déjà conquis à l'avance que la soirée allait se dérouler.

La mise en scène était solidement ficelée et respectait l'atmosphère satirique des films de Tarantino avec les chorégraphies ainsi que les bagarres. À la limite, une personne qui ne connaîtrait pas très bien les films sur lesquels la pièce est inspirée, pourrait grandement apprécier le spectacle. Il est tout de même important de préciser que les gens sensibles aux injures et à la violence ne devraient pas assister à ce spectacle, car le "F word" est très présent...Sinon tout le plaisir est pour vous et surtout du véritable bonbon pour vos oreilles. De plus, Rumer Willis, progéniture de Demi Moore et Bruce Willis, fait partie de la distribution de la troupe For the record. Elle n'a pas seulement hérité du physique ou du talent d'acting de ses célèbres parents, elle a aussi une voix à la fois puissante et une belle présence sur les planches. Un des moments inoubliables de la soirée (parmi bien d'autres!) est celui où elle interprète, habillée d'une robe blanche et d'un voile de mariée qui orne sa tête, la chanson Bang Bang (My baby shot me down) dans un air presque angélique. Elle était tout simplement sublime. Les autres acteurs, qui partageaient avec elle les planches, étaient tout aussi talentueux les uns que les autres, chacun avait un quelque chose d'unique dans leur jeu et allait nous chercher à plusieurs niveaux, jusqu'à en donner la chair de poule. Reign Morton a su interpréter avec beaucoup de soul, la chanson Let's stay together (Pulp Fiction) et c'est sans contredit, un des comédiens/chanteurs à surveiller dans les prochaines années à venir.

S'il y a un événement payant à bon prix, durant la période du festival de Jazz, dont il faut aller voir, c'est bien celui de Tarantino en concert. La troupe se produira du 25 au 30 juin, à la 5e salle de la Place des Arts.

Crédit photo: Festival de Jazz de Montréal

Page de l'événement: http://placedesarts.com/landing/tarantino.en.html
Troupe For the record: http://fortherecordlive.com/tarantino-in-concert/