À surveiller cette fin de semaine au Festival de Jazz de Québec

Début de l'événement: 

01 octobre 2010 - 20:00
Catégories:

Québec vibre depuis lundi aux rythmes du jazz et les organisateurs annoncent être réjouis par la réponse du public. Au Palais Montcalm, mercredi soir, le concert de Ron Carter affichait complet. Plus de 700 amateurs se sont déplacés pour apprécier le jeu du contrebassiste américain. Pareillement, depuis lundi, plusieurs des spectacles présentés dans le cadre du Festival ont affiché complet.

Les concerts se poursuivent jusqu’au dimanche 3 octobre.

À venir...

Vendredi 1er octobre / 20h Salle Raoul-Jobin : Kurt Elling
L’américain Kurt Elling n’a rien du chanteur de jazz conventionnel. Il repousse les limites de l’improvisation vocale en ajoutant de la poésie sur des musiques de différents compositeurs. Consacré meilleur chanteur par les prestigieux magazines Down Beat et Jazz Times, Kurt Elling a remporté en 2010 un premier Grammy pour son plus récent album.

Prix : 42$ | 16,30$ (pour les 16 à 30 ans)

Samedi 2 octobre / 22 h : Normand Guilbeault Ensemble : VISIONS de/of KEROUAC
Ce spectacle multimédia, véritable fusion du Beat, de la musique et de la prose, présente les multiples facettes de l'oeuvre et de la vie de Jack Kerouac, écrivain phare de la Beat Generation. Pour en rendre l’esprit, Normand Guilbeault s’est tout particulièrement inspiré du rythme et de la musicalité de la prose de Kerouac pour créer une œuvre de haute voltige où cohabitent des textes en français et des textes en anglais tirés des quatorze romans de l’écrivain franco-américain. Calques, jazz, bebop et swing servent de toile de fond à la parole, à la musique et au VJing live de cette figure mythique pour de nombreuses générations. Normand Guilbeault (contrebasse et direction musicale), Nicolas Landré (chansons et narration), Sylvain Provost (guitare), Alexandre Côté (saxophone), Claude Lavergne (batterie) et Raphaël Lambert (projections VJ live).

Prix : 12 $ en prévente – 15 $ à la porte

Samedi 2 octobre / 21h : Stephanie Biddle et Charles Biddle jr : À propos de Charlie…
Stéphanie Biddle a beaucoup travaillé au cinéma, mais sa grande passion demeure le jazz. Elle s’est produite partout à travers le monde et a obtenu un très bel accueil. Récemment, elle animait une émission intitulée Cool Concerts à la télévision américaine. Elle prépare présentement un nouveau disque qui devrait lui donner une grande visibilité. Stephanie Biddle vient participer à l’hommage que le 4e Festival de jazz de Québec rend au grand jazzman montréalais Charlie Biddle, qui nous a quittés en 2003. Elle interprétera les standards de jazz auxquels ils vouaient une affection commune. À cette occasion, elle sera accompagnée par un quartet de Québec mené par le saxophoniste André Larue. Le groupe sera complété par le pianiste Vincent Gagnon, le contrebassiste Pierre Côté et le batteur François Côté.
Charles Biddle jr participera également à cette soirée à titre de présentateur invité pour livrer au public quelques mots sur Charlie, mais aussi pour chanter quelques pièces en solo et en duo avec sa sœur. Le comédien, chanteur et Récipiendaire du Félix pour interprète de l’année 2001 pour son rôle dans la comédie musicale Notre-Dame- de-Paris, s’amène à Québec pour une performance s’annonçant comme inoubliable.
Billets en vente sur Billetech : Général : 30$ | Épinglette du FJQ et Amis du Musée : 22$

Dimanche 3 octobre / 14h : Cocktail jazz à saveur d’OSQ
Sans aucun doute l’un des spectacles coup du coeur du Festival de jazz de Québec 2010, ce cocktail jazz se veut un véritable bouillon de saveurs musicales. L’apéro sera servi par les contrebassistes Guillaume Bouchard et Michel Donato qui se produiront en duo, laissant ainsi toute la place à l’instrument que le FJQ met en valeur cette année. Ensuite, sept des plus grands pianistes québécois, dont Lorraine Desmarais, présenteront chacun deux compositions originales et se joindront à quatre membres de l’Orchestre symphonique de Québec. Le contrebassiste de l’OSQ Étienne Lafrance assurera la direction musicale de cet après-midi jazzé.

Se succèderont tour à tour au piano Yves Léveillé, Chantale Gagné, Julie Lamontagne, Marianne Trudel, Vincent Gagnon, Lorraine Desmarais et Francois Bourassa. En plus d’Étienne Lafrance à la contrebasse, les musiciens invités de l’OSQ sont Geoff Thompson à la trompette, Evelyn Auger au trombone et René Roulx à la batterie.

En guise de dessert, la chanteuse Stephanie Biddle interprétera deux pièces qui donneront un aperçu de son répertoire francophone.
Billets en vente sur Billetech : Général : 38$ | Épinglette du FJQ et Amis du Musée : 30$

Dimanche 3 octobre / 20h : Les voix Ferré / Jazz
Après avoir abordé les œuvres du poète Patrice Desbiens et du romancier Jacques Poulin, le volet poésie et jazz du Festival s’intéresse cette année à l’un des plus ardents défenseurs de la poésie du XXe siècle : Léo Ferré. Présenté en première au Largo au printemps 2010, ce spectacle rend hommage aux paroles et aux textes du grand Ferré. Portée alors par une seule voix, celle de Nathalie Lessard, cette performance nous revient en puissance avec l’ajout d’une deuxième voix, celle de la pianiste et chanteuse Jessica Vigneault.
Les mélodies de Ferré, qui se prêtent aussi merveilleusement au jazz, entrent en gare avec Les Voix Ferré/Jazz. Également à bord, des jazzmen de renom qui accordent à la poésie une place fondamentale : Michel Côté ( saxophone ), Vincent Gagnon ( piano ), Normand Guilbeault (contrebasse ) et Raynald Drouin ( batterie ).

Nathalie Lessard, l’une des voix phares de la poésie au Québec ( Gaston Miron : Tout un chacun et Pièces d’identité ), Jessica Vigneault, artiste résolument à la jonction du jazz et de la grande chanson, se partageront un convoi de textes marquants de Léo Ferré avec arrêts obligés sur de grandes chansons de son répertoire : chaleur, vigueur et sensibilité seront au rendez-vous.

Billets en vente sur Billetech : Général : 22$ | Épinglette du FJQ et Amis du Musée : 16$

Dimanche 3 octobre / 20h30 : John Abercrombie
John Abercrombie compte parmi les guitaristes de jazz les plus remarquables des quarante dernières années et s’impose comme un expert dans l’art de conjuguer avec brio expérimentation et respect de la tradition. Le quartet qu’il dirige depuis 1998 met l’accent sur les instruments à cordes. En compagnie de Mark Feldman au violon, de Thomas Morgan à la contrebasse et de Joey Baron à la batterie, il lançait en 2009 Wait Till You See Her, un album qui repousse les limites de l’harmonie et de l’improvisation.
Billets en vente au Largo sur réservation : Prix : 40 $

Billetterie
Une épinglette à l’effigie du Festival de jazz de Québec est présentement en vente au coût de 10 $ dans tous les lieux participants. Elle permet un accès gratuit à plusieurs scènes du Festival et un rabais pour certains spectacles coups de coeur.

(Source : Festival de jazz de Québec)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon