«Sur la corde raide» présenté au 20e Festival du Monde Arabe

Début de l'événement: 

08 novembre 2019 - 18:00
Catégories:
Le volet cinéma du 20e Festival du Monde Arabe

Sur la corde raide - (Clip promotionnel)

Pour ses 20 ans, le Festival présentera 5 films au Cinéma du Parc, ainsi que la première québécoise du film Sur la corde raide, qui revient sur le refus canadien d’intervenir en Irak en 2003.

Sur la corde raide

Un film de Claude Guilmain (2019), produit et distribué par l’Office national du film du Canada

Sur la corde raide revient sur les raisons du refus canadien d’intervenir en Irak en 2003 aux côtés des États-Unis. Le film met en lumière le bras de fer politique qui s’est alors joué en coulisse avec un voisin du Sud qui a toujours fait preuve d’interventionnisme sur la scène internationale pour servir ses intérêts économiques et géostratégiques. Cette décision historique aurait pu être lourde de conséquences pour le Canada, et plusieurs acteurs de l’époque et analystes montrent le terrible prix à payer lorsque la diplomatie échoue à régler les conflits à travers le monde.

Un film avec la participation du très honorable Jean Chrétien, premier ministre du Canada, 1993-2003; Dr Miloud Chennoufi, Département des Études de la défense Collège des Force canadiennes; Paul Heinbecker, Ambassadeur canadien retraité, représentant permanent du Canada auprès des Nations unies, 2000-2004; Edward Goldenberg, C.M., ancien conseiller politique principal et chef de cabinet du premier ministre Jean Chrétien; Chantal Hébert, chroniqueuse politique; Claude Laverdure, ambassadeur canadien retraité et conseiller diplomatique du premier ministre Jean Chrétien; Karine Prémont, professeure, École de politique appliquée Université de Sherbrooke.

Synopsis

En mars 2003, les États-Unis et une coalition de pays alliés envahissent l’Irak. Menée au nom de la démocratie, et pour venger les attentats du 11 septembre 2001, cette intervention illégale conduira à la chute de Saddam Hussein et au chaos régional. L’opération ouvre de fait une boîte de Pandore, source de bien des maux dont nous mesurons encore aujourd’hui les conséquences désastreuses dans tout le Moyen-Orient. À l’époque, le Canada refuse de suivre l’administration Bush dans cette aventure meurtrière. Avec le recul historique nécessaire, Sur la corde raide revient sur cette période méconnue de notre vie politique pour mieux en révéler les coulisses, tout en dénonçant les politiques interventionnistes américaines depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. À partir de multiples témoignages, le film rappelle le terrible prix à payer lorsque la diplomatie échoue à régler les conflits à travers le monde.

Première Québécoise - Salon de la culture

Le vendredi 8 novembre 2019
UQAM, pavillon des sciences de la Gestion, local R-M110
https://festivalarabe.com/evenement/sur-la-corde-raide

Projection suivie d’un débat avec la participation de Claude Guilmain (réalisateur) et Miloud Chennoufi (professeur au Collège des Forces canadiennes)
Modératrice : Élisabeth Vallet (chercheure, Chaire Raoul Dandurant)

Programmation complète

Vendredi 1er novembre, 19h
UNE URGENCE ORDINAIRE de Mohcine Besri
2018 – Suisse, Maroc, 85 min.
Arabe, VOSTF

Driss et Zahra, parents d'un petit Ayoub âgé de six ans, quittent en urgence leur village de pêcheurs pour conduire leur fils à l'hôpital de Casablanca. Driss y retrouve son frère, Houcine, avec lequel il est en conflit depuis des années. Le médecin diagnostique un grave problème cérébral. Il faut opérer Ayoub immédiatement et ses chances de survie sont faibles. C'est le début d'une longue et douloureuse remise en question pour les parents. Sont-ils prêts à tout faire pour sauver la vie du petit garçon ?
Bande annonce: https://vimeo.com/304805895

Samedi 2 novembre, 17h
ABOU LEILA d’Amin Sidi-Boumédiène
2019 – Algérie, France, Qatar, 135 min.
Arabe, VOSTA

Algérie, 1994. S. et Lotfi, deux amis d'enfance, traversent le désert à la recherche d'Abou Leila, un
dangereux terroriste. La poursuite semble absurde, le Sahara n'ayant pas encore été touché par
la vague d'attentats. Mais S., dont la santé mentale est vacillante, est convaincu d'y trouver Abou
Leila. Lotfi, lui, n'a qu'une idée en tête : éloigner S. de la capitale sachant que son ami est trop fragile pour faire encore face aux effusions de sang. Pourtant, c'est en s'enfonçant dans le désert qu'ils vont se confronter à leur propre violence.
Bande annonce: https://www.youtube.com/watch?v=y5tBwP7mbSo

Samedi 2 novembre, 19h30
OF FATHERS AND SONS de Talal Derki
2018 – Allemagne, Syrie, Liban, 99 min.
Arabe, VOSTA

Abu Osama n’est pas seulement un père aimant pour ses huit garçons, mais aussi l’un des fondateurs du groupe Al-Nusra, une branche syrienne d’Al-Qaeda, et un spécialiste des attaques à la bombe et du déminage. Se faisant passer pour un sympathisant de la cause djihadiste, le réalisateur Talal Derki partage l’intimité d’une famille en guerre au moment ou Osama et Ayman, les deux aînés, atteignent l’âge où ils pourront devenir des soldats de Dieu.
Bande annonce: https://www.youtube.com/watch?v=Zd0bRdYb8AI

Dimanche 3 novembre, 17h
AMINA d’Ayman Zedan
Avec Nadine Khoury
2018 – Syrie, 117 min.
Arabe, VOSTF

Amina est une femme veuve qui lutte contre l’horreur et la dureté de la vie en Syrie avec son fils paralysé - qui était soldat dans l'armée syrienne - et sa fille unique. Tiraillée entre le désir de préserver la vie de son fils malade et le bonheur de sa fille, tombée sous l’influence d’un homme de pouvoir, elle essaye de survivre avec sa petite famille dans un pays dévasté par une guerre sanglante.
Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=HfkAG5txmkc&feature=youtu.be

Dimanche 3 novembre, 19h
METEOR STREET d’Aline Fischer
2016 – Allemagne, 84 min.
Allemand, VOSTF

Mohammed, jeune palestinien de 18 ans, a fui le Liban en guerre pour s’installer à Berlin, avec son frère Lakhdar, dans l’appartement familial. Entre la folie de son frère possessif et son travail précaire dans un atelier de moto, Mohammed devient de plus en plus instable et aliéné.
Bande annonce: https://vimeo.com/195215866

Infos pratiques

Du 1er au 3 novembre 2019
CINÉMA DU PARC
3575 avenue du Parc
Montréal

Réservation : 13 $ (taxes incluses)
www.cinemaduparc.com
(514) 281-1900

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon