Sublime with Rome : La Résurrection

Début de l'événement: 

24 août 2010 - 13:20
Catégories:

Quatorze ans après la mort de Sublime, provoquée par la fin tragique du chanteur-guitariste Bradley Nowell, le groupe reprend la route avec à sa tête le jeune Rome Ramirez.

Ce dimanche 22 août, le Métropolis accueillait le groupe Sublime with Rome. Depuis la surdose d’héroïne du chanteur-guitariste Bradley Nowell en 1996, Sublime avait cessé toute activité. Le groupe ska-reggae-punk s’apprêtait alors à lancer son troisième album.

Malgré l’annonce de la fin du groupe, le public est resté accroché à leur son original si bien qu’ils ont vendu à ce jour plus de 17 millions d'albums à travers le monde. Les deux membres restants du trio, Bud Gaugh et Eric Wilson, ont continué à faire de la musique jusqu’en 2002 dans la formation Long Beach Dub Allstars.

Puis, en 2008, Eric Wilson a fait la rencontre du jeune chanteur–guitariste californien Rome Ramirez (21 ans). Après quelques spectacles qui leur ont valu les éloges du public, le groupe a officiellement repris la route sous le nom de Sublime with Rome.

Accueil phénoménale

Dans leur première tournée candienne depuis la refonte de la formation, Sublime with Rome fait revivre le répertoire de Sublime. En interpretant leurs plus grands classiques, «Date Rape», «Wrong Way», «What I Got» et «Santeria», pour ne nommer que ceux-là, ils ont assurément gratifié le public en délire qui ne ratait aucune parole de leurs chansons favorites.

Le Métropolis était plein à craquer et, à certains moments, ont aurait cru que le sol allait s’effondrer sous le poids des danseurs. L’ambiance était survoltée pour célébrer le retour de ce groupe culte qui est né à South Beach en 1988.

Sublime with Rome a également fait connaître une nouvelle composition écrite par les trois membres du groupe, soit la chanson «Panic». Cette dernière garde essentiellement le même son que ce que Sublime a produit jusqu’à maintenant et est très prometteuse quant au futur du groupe . La voix de Rome est tout à fait exceptionnelle, et bien qu’elle soit similaire à celle de Nowell, elle ne tente pas de la singer.

Toutefois, le nouveau chanteur manque légèrement d'expérience. Bien que ce soit tout à fait légitime, Rome n'a rien d'une bête de scène. Outre l'excellente qualité de la musique, près de deux heures trente de prestation peuvent paraître un peu longue alors qu'on n'a rien à se mettre sous les yeux. Nonobstant ce détail, Sublime with Rome a offert un spectacle inoubliable et à relevé le défi de faire revivre le vieux Sublime tout en nous mettant l'eau à la bouche avec du nouveau matériel. Leur retour est attentu de pied ferme.

Le site officiel de Sublime with Rome nous annonce que le trio entrera en studio au mois d’octobre et que le premier simple devrait paraître en 2011.

http://www.sublimewithrome.com/

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon