Stromae alors on danse ?

Catégories

Image

«C'est un soir un peu particulier», commençait l'artiste. «Tout d'abord, c'est le premier concert qui a été complet ici... Et puis, vous voyez, des caméras... ne prenez pas peur, vous êtes filmés pour le live» Il n'en fallait pas plus pour enflammer le Centre Bell.

Dès les premières notes de Ta Fête, les gradins se sont levés pour ne plus s'assoir pendant près de 2 heures 30 d'un show exceptionnel. Tout est pensé dans le moindre détail et c'est ça, qui fait la spécificité de l'artiste. Outre ses textes engagés, et transmetteur de message, Stromae est un véritable showman. Il joue de son charisme et le charme opère.

Il ponctue son concert d'anecdotes et de blagues. Et va même jusqu'à rire de sa chute, de la semaine passé qui lui a valu «  6 points de suture à la lèvre » comme il le dit lui même. Une chute qui avait annulé son concert à Minneapolis.

Ave Cesaria, Sommeil et Quand c'est, dont le clip a été dévoilé il y a une quinzaine de jours; l'auteur-compositeur-interprète belge enchaîne les tubes de son dernier opus, Racine Carrée. Vendu à plus de 3 millions d'exemplaires, c'est lui qui a permis, en 2 ans à peine, de rentrer dans la cour des grands. Mais il n'oublie pas ses fans de la première heure en chantant Te Quiero ou encore Peace or Violence de son album Cheese.

Pendant plus de 2 heures, l'artiste danse, saute, et enflamme le Centre Bell qui va même jusqu'à danser dans les gradins. La scénographie est remarquable. Il réalise même les leçons de Stromae, qu'il fait depuis le début de sa carrière pour nous montrer l'envers du décor de ses chansons à succès. Les Montréalais ont eu le droit à la leçon numéro 26, celle du piano, sur la chanson Tous les mêmes.

Un véritable standing ovation a la fin de chaque chanson et plus de 10 minutes d'applaudissement et de rappel. Stromae revient, et semble terminer sur sa chanson. Remerciements, son équipe le rejoint sur scène. Le salut final aurait pu décourager les milliers de personnes venus le voir mais le rappel continue... Stromae revient une dernière fois et termine par un a capella de Tous les mêmes entouré de ses 4 musiciens.

À la conquête de l'Amérique

Depuis quelques semaines l'artiste publie sur YouTube des vidéos intitulées Stromae Takes America. Il met en scène le paradoxe de sa popularité en Europe et son anonmat sur le sol américain. Le 1er octobre, il chantera sur la scène du Madison Square Garden à New York.