Stéphane Gagnon, un artiste peintre à découvrir

Catégories

Image

Stéphane Gagnon - Ambiance d'automne, huile, 30 x 40 pouces

Stéphane Gagnon est né à Joliette en 1965 dans un climat artistique des plus favorables. Les encouragements de ses proches lui ont permis de développer un solide sens artistique dès l’âge de quatre ans. A dix-huit ans, il débute ses premières expositions de dessin. La peinture viendra dans les années 80 avec sa tante, Yvette Froment, artiste académicienne (AIBAQ) hyperréaliste à l’approche contemporaine, qui a exposé dans plusieurs pays. Le style de Stéphane Gagnon a été hyperréaliste dès ses débuts. Par la suite, avec les conseils d’artistes, il va développer un style plus personnel. Il délaisse alors l’acrylique pour l’huile, ce qui lui permet de respecter davantage le mouvement impressionniste qui le caractérise si bien. Les paysages au décor naturel: les scènes d’eau et de la nature sauvage prennent une place prépondérante et deviennent même son unique sujet qu’il va, par la suite, maîtriser totalement – de façon saisissante. Issu de l’Université Laval (communication graphique), de l’Université de Montréal (études cinématographiques) et du Cégep de Joliette (arts visuels), cet artiste a fait bon nombre d’expositions personnelles et collectives, de concours et de symposiums au Québec et au Nouveau-Brunswick depuis plus de vingt ans. Il a obtenu des prix et des distinctions, dont une mention d’honneur en 1999 et, un an plus tôt, une « Grande Distinction toute catégories » décerné par Guy Robert, historien de l’art, lors d’un grand concours en 1998.

Aujourd’hui, il est considéré par ses pairs comme l’un des meilleurs peintres traditionnels, marchant sur les traces des peintres impressionnistes canadiens et américains, tels que : Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté, Maurice Galbraith Cullen, Willard Leroy Metcalf, George Inness, etc. avec sa touche personnelle et tout à fait particulière. Il est membre de l’Institut des Arts Figuratifs du Québec (IAF) depuis 2008. Plusieurs publications ont vanté ses mérites depuis vingt ans et c’est un artiste extrêmement bien coté au Canada.

«Dans mes tableaux, les atmosphères prennent une grande importance. M’exprimant avec l’huile comme médium, je privilégie les jeux de valeurs plutôt que les couleurs vives. Ma palette de couleurs est maintenant plus sobre, plus “locale” et les jeux de clairs-obscurs mettent en valeur mon thème, mes sujets. À l’aide du support texturé qui rappelle les anciennes méthodes, ma touche apporte une autre dimension et donne à la lumière toute sa place. Le spectateur est alors invité par des compositions et des perspectives plus intimistes à entrer dans des lieux presque intemporels et universels. Ce que je recherche dans mes œuvres c’est tout simplement une sérénité, une quiétude qui sont le reflet de mon évolution. Dame Nature est le sujet, le thème privilégié de mes recherches et ce, dans sa plus pure expression traditionnelle et le demeurera pour des années à venir ».

CRITIQUE

La perspective juste, la composition harmonieuse sont deux facteurs qui caractérisent l’artiste. L’absence de personnages ou d’éléments perturbateurs superflus laisse une agréable sensation d’intimité, de proximité avec le sujet que l’on ressent. L’amateur d’art se retrouve donc facilement au cœur d’un univers impressionniste, étonnant de par sa finesse d’exécution et de par sa luminosité extraordinaire. Les éléments mis en composition recréent des ambiances printanières, estivales, automnales, hivernales… La superposition des couleurs imprime un stimulus extrêmement sensoriel dans l’esprit du public qui va jusqu’à ressentir la fraîcheur des sous-bois et la douceur d’une eau calme qui glisse entre les pierres d’une rivière translucide. Le mariage entre touches légères et éléments plus solides, combiné avec le jeu d’un clair-obscur mettent en valeur les scènes de Stéphane Gagnon. Le contre-jour donne une autre force à ses œuvres ; un ton solennel, mais jamais dramatique. La quiétude qui s’exprime à travers ses œuvres nous berce dans une somptueuse atmosphère grisante de sérénité. A travers le pinceau de Stéphane Gagnon, on reconnaît le paradis terrestre ; du moins, l’image qu’on pourrait se représenter si nous devions imaginer un monde parfait. L’œuvre entière de Stéphane Gagnon s’inscrit incontestablement dans la lignée des impressionnistes qui ont fait l’histoire de l’art.

Pour plus d’information: www.stephanegagnon.ca