Spectacle JS Tendresse : Les aficionados sont en délire...

Catégories

Début de l'événement

Image

C'est à une salle remplie majoritairement de trentenaires et de quadragénaires – soit le principal public de Jean-Sébastien Girard – que s'est adressé ce dernier lors de la fête spécialement concoctée pour eux, le 28 août dernier au Théâtre Maisonneuve.

Lors de l'émission radio qu'il anime le samedi soir sur les ondes de Radio-Canada, le populaire animateur avait convié ses fans à venir le rejoindre pour cette grande célébration de la musique pop des années 1980 à 2000. Ils étaient donc présents en très grand nombre et dans une forme splendide.

Le spectacle d'une durée de 2 heures s'est ouvert avec les chansons « J'veux d'la tendresse » et « On va s'aimer », interprétées par Marie Carmen, Johanne Blouin, Joe Bocan, Martine St-Clair et Marie-Denise Pelletier. Le public leur a réservé un accueil des plus chaleureux, en les accompagnant souvent, en dansant sur leur siège et en les ovationnant debout après chaque chanson! Décidément, il y avait beaucoup, beaucoup d'amour dans l'air!!

S'en sont suivies les chansons tout aussi connues « J'aurais voulu te dire » et « Dors Caroline » interprétées par une Johanne Blouin très émue et très fière de se retrouver de nouveau sur les planches du Théâtre Maisonneuve après plus de 30 ans... Martine St-Clair est revenue chanter « Y a de l'amour dans l'air », chauffant encore plus la salle, si cela fût possible...

Benoît McGinnis est venu interpréter « Flagrant délit » avec toute la suavité et la sensualité que l'on reconnaît chez Herbert Léonard... ce dernier ayant dû annuler sa participation à l'événement. L'interprétation de McGinnis était vraiment excellente.

Ce dernier a poursuivi, en duo avec Jean-Sébastien Girard, en interprétant « Je t'attendais ».

Entre chaque chanson, l'animateur J-S Girard racontait moultes anecdotes, comme celle de son adolescence, où il écoutait, ravi et comblé, sur son walk-man jaune, toutes ces chansons qu'il nous présentait dimanche dernier. Ce spectacle était pour lui l'aboutissement d'un rêve de jeunesse.

Un numéro Starmania - symbole s'il en est un de cette époque - a été interprété par les 4 chanteuses.

Ce fut également un moment émouvant lorsque Léandre, populaire il y a une trentaine d'années, mais ayant laissé le métier, a renoué avec celui-ci avec la chanson « Prendre le temps. »

Puis la Compagnie créole est venue enflammer littéralement la salle...

Bref, ce fut une soirée des plus réussies, où le plaisir, l'excitation et le bonheur étaient partagés entre interprètes et fans, comme lors de grandes retrouvailles.

Les musiciens étaient Jean-Fernand Girard au piano, Guillaume Rochon au clavier, Dominic Cloutier à la batterie, Francis Veillette aux guitares et Alain Antonelli (Compagnie Créole) au clavier.

La direction musicale était de Jacques Roy, dans une production de Martin Leclerc, en collaboration avec Radio-Canada.

Le spectacle poursuit sa tournée jusqu'au 5 septembre.
 

https://productionsmartinleclerc.com