Soirée Dress To Kill pour le coup d’envoi des festivités du Grand Prix de la Formule 1

Début de l'événement: 

05 juin 2019 - 18:00
Catégories:
Soirée Dress To Kill pour le coup d’envoi des festivités du Grand Prix de la Formule 1

Le magazine Dress To Kill vous invitent à célébrer l’art canadien.

Riche en créativité, l’événement aura l’honneur d’avoir lieu au Bar George, comme l’an passé. Digne d’un style victorien, le lieu sera empreint de magie pour la nouvelle édition de la soirée Dress To Kill. Le magazine de mode promut la culture canadienne et le domaine du luxe. Dresse To Kill donne une plateforme pour les artistes, afin qu’ils s’expriment librement.

« C’est un endroit qui correspond bien avec l’esthétisme du magazine, super luxueux et hyper glam, et c’est un endroit chaleureux aussi à la fois », souligne Sylvain Blais, fondateur du magazine Dress To Kill.

Les invités pourront rentrer dans un univers unique pour découvrir la beauté de l’art canadien.

Toutes les formes d’arts seront présentes : exposition, mode, musique…

L’événement sera sous le thème de la néo-renaissance. Suivant la tendance du moment, le fondateur du magazine veut offrir un moment magique aux invités. Le but est de créer « quelque chose d’éclectique, de moderne et d’urbain ».

Plein de surprises attendent le public cette année. La soirée accueillera des performances en tout genre, en compagnie d’artistes locaux.

Parmi les nouveautés, la soirée exposera les œuvres d’un jeune artiste montréalais, Alex Vaillancourt. Une séance photo prendra aussi vie sous les yeux des spectateurs. Les photos seront directement après publiées sur les réseaux.

« On va faire un shooting photo live qui va mettre en valeur les créateurs canadiens, qu’on va mettre sur mannequin », confie Sylvain Blais

Montréal possède un grand nombre d’artistes en émergence. Le magazine veut servir d’espace pour les faire rayonner à l’international.

« Montréal est comme un diamant brut, qu’il ne reste plus qu’à polir pour pouvoir le faire rayonner à l’étranger et c’est ça notre mission », affirme Mr Blais.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon