SOIRÉE D'OUVERTURE 4e Festival de films sur les droits de la personne de Montréal Jeudi 12 mars, 19h30

Début de l'événement: 

12 mars 2009 - 19:30
Catégories:

NVITATION À LA SOIRÉE D’OUVERTURE
du 4e Festival de films sur les droits de la personne de Montréal
Jeudi 12 mars 2009, 19h30

PROJECTION DU FILM 8, en primeur nord-américaine
réalisé par Jane Campion, Gael Garcia Bernal, Jan Kounen, Mira Nair, Gaspar Noé,
Abderrahmane Sissako, Gus Van Sant et Wim Wenders
(Ouverture des portes à 19h)

Auditorium Alumni – Henry F. Hall Building
1455, de Maisonneuve Ouest, Université Concordia
(Métro Guy-Concordia)

RSVP requis : Marie Marais, attachée de presse
514-845-2821 – marais@cooptel.qc.ca

Laure Waridel, porte-parole du 4e FFDPM, auteure et écosociologue,
Diya Angeli, directrice de la programmation,
Alix Laurent, président et fondateur et
Honey A. Dresher et André Paradis, présidents du Conseil des Gouverneurs,
ont le plaisir de vous convier à sa soirée d’ouverture.
le jeudi 12 mars 2009 à 19h30 au grand auditorium de l’université Concordia,
avec la présentation en primeur nord-américaine du film 8,
en présence de la productrice Lissandra Haulica, instigatrice du projet. (À Montréal du 11 au 13 mars)

8 : Prix du Cinéma pour la Paix 2009, pour sa contribution aux Objectifs du millénaire pour le développement
France – 100 min, Doc/ Fiction, Multilingues, S.-T.F.
Production : LDM - Lissandra Haulica et Marc Oberon
Dossier de presse et photos du film : www.8themovie.com
Cette soirée est également ouverte au public (7$) .
Le film sera présenté également le dimanche 15 mars à 19h au Cinéma du Parc.

En septembre 2000, 191 gouvernements se sont engagés à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici 2015. Ils se sont fixé 8 objectifs : Les Objectifs du Millénaire pour le Développement. « La décision la plus audacieuse prise par l’humanité » a déclaré Muhammad Yunus, récipiendaire du Prix Nobel de la paix en 2006. À mi-parcours de ces objectifs, l’urgence se faisant sentir, huit cinéastes de renom se sont mobilisés pour partager leur vision de ces enjeux fondamentaux. Mis en œuvre par les producteurs d’LDM Productions, Lissandra Haulica et Marc Obéron, 8 désire sensibiliser l’opinion publique à la nécessité d’agir et est destiné aux dirigeants politiques afin qu’ils n’oublient pas leurs engagements.

Objectif 1 > Éradiquer l’extrême pauvreté et la faim
Le rêve de Tiya d’ABDERRAHMANE SISSAKO (Fiction tournée à Addis-Abeba, Éthiopie)

Objectif 2 > Assurer l’éducation primaire pour tous
La lettre de GAEL GARCIA BERNAL (Fiction tournée à Reykjavik, Islande)

Objectif 3 > Combattre le VIH /SIDA, le paludisme et d’autres maladies
SIDA de GASPAR NOE (Documentaire tourné à Ouagadougou, Burkina Faso)

Objectif 4 > Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
How Can It Be ? de MIRA NAIR (Fiction tournée à Brooklyn)

Objectif 5 > Assurer un environnement durable
The Water Diary de JANE CAMPION (Fiction tournée à Cooma, Australie)

Objectif 6 > Réduire la mortalité infantile
Mansion on the Hill de GUS VAN SANT (Fiction tournée à San Francisco)

Objectif 7 > Améliorer la santé maternelle
L’histoire de Panshin Beka de JAN KOUNEN (Fiction tournée en Amazonie péruvienne)

Objectif 8 > Mettre en place un partenariat mondial pour le développement
Person To Person de WIM WENDERS (Fiction tournée à Berlin)

4e édition du Festival de films sur les droits de la personne de montréal
Montréal : 12 au 22 mars 2009 • Cinéma du Parc • Cinéma ONF - Séance : 7 $
Québec : 15 au 21 mars • Musée de la Civilisation à Québec
www.ffdpm.com

72 films en provenance de 22 pays – 48 primeurs - Débats après les projections avec les invités
Conférence du journaliste colombien Hollman Morris - Programmes Jeunesse destinés aux 7 à 17 ans
Exposition de photoreportages sur les droits humains au Coeur des Sciences

Membre du Human Rights Film Network, le FFDPM s’ouvrira avec la projection en première nord-américaine du film « 8 » réalisé par Jane Campion, Gael Garcia Bernal, Jan Kounen, Mira Nair, Gaspar Noé, Abderrahmane Sissako, Gus Van Sant et Wim Wenders, et produit par Lissandra Haulica et Marc Oberon. [Prix du Cinéma pour la Paix 2009, pour sa contribution aux Objectifs du millénaire pour le développement]. Ces huit cinéastes de renom se sont mobilisés pour sensibiliser l’opinion publique et rappeler aux politiciens qu’en 2000, 191 pays s’étaient fixé huit Objectifs du Millénaire pour le Développement et se sont engagés à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici 2015. Agir !

Le festival se clôturera avec le documentaire D’une seule voix de Xavier de Lauzanne, présenté en première canadienne, qui relate la tournée en France d’un groupe de musiciens israéliens et palestiniens, composés d’artistes juifs, musulmans et chrétiens. Ensemble, c’est tout !

Le FFDPM présentera son nouveau programme jeunesse destiné aux 7-17 ans et soulignera le 20e anniversaire de l’adoption par l’ONU de la Convention relative aux droits de l’enfant. Il braquera ses projecteurs sur les zones de conflits, soulignera le 20 mars 2009, la journée du 6e anniversaire de l’invasion de l’Irak et l’impact de la guerre civile dans le quotidien de la population, abordera le conflit israélo-palestinien à travers la lentille de l’art. Il rappellera également l’horreur de la violence au Darfour, au Cachemire et les répressions politiques actuelles et passées, en Albanie, aux Philippines, au Chili et au Tibet. Il mettra en lumière la contribution des travailleurs humanitaires sur le terrain, le combat incessant des journalistes en Colombie, en Birmanie et en Biélorussie à dénoncer exactions commises par leur gouvernement et la lutte de la Cour pénale internationale contre l’impunité des crimes de guerre. Il témoignera du courage des femmes face aux préjugés religieux, moraux et sociaux, de leur marginalisation et de leur imagination pour survivre. D’autres encore nous parleront de la lutte pour de meilleures conditions de travail, de la discrimination à l’égard des homosexuels, des conséquences des catastrophes environnementales et de la déportation des Inuits…

Festival compétitif, le FFDPM remettra deux prix : Le Grand prix du documentaire FFDPM (assorti d’une bourse de 2500$) sera remis par le Centre international de documentation et d’information haïtienne, caraïbéenne et afro-canadienne (CIDIHCA). Le Prix du Public FFDPM (assorti d’une bourse de 2000$) sera remis par Amnistie internationale.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon