Smokey Robinson reçoit le Prix Spirit du Festival International de Jazz de Montréal

Catégories:

Le Festival International de Jazz de Montréal a décerné le Prix Spirit du festival au chanteur soul et R&B, auteur-compositeur et producteur Smokey Robinson. Le Prix lui a été remis par André Ménard, directeur artistique et cofondateur du Festival, à l’occasion du concert que l’artiste donnait hier soir à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

Smokey Robinson est le 5e artiste à recevoir le Prix Spirit du Festival International de Jazz de Montréal. Avec ce prix créé à l’occasion de sa 27e édition, en 2006, le Festival souligne la qualité et l’innovation de l’œuvre ainsi que l’influence déterminante d’un auteur-compositeur-interprète sur l’ensemble de la musique populaire internationale.

Son tout premier simple en compagnie des Miracles, Got a Job, a été lancé le jour de ses 18 ans. Instantanément reconnaissables : voilà ce qui décrit sa voix caractéristique et quelques-unes des 27 chansons à succès que la formation a donné à la musique pop, notamment Shop Around, Tears of a Clown et I Second that Emotion. Il ne s’agit cependant que d’une seule facette de la carrière de ce pilier du R&B américain qui, en tant que proche second au président de la mythique maison Motown, a découvert, produit et composé des chansons pour des artistes devenus icônes, comme les Temptations et Marvin Gaye, avec des titres comme You’ve Really Got a Hold on Me, reprise par les Beatles, ou encore My Girl.

Sur ses talents d’auteur-compositeur, Dylan l’a déjà qualifié de « plus grand poète du monde » ! Robinson mène une carrière solo depuis les années 70, continuant d’enregistrer des albums et de présenter des spectacles avec une fougue de jeunesse. Sur le titre de son plus récent CD, Time Flies When You’re Having Fun, il affirme que cela décrit bien sa vie : « Vous parlez des 50 ans qui sont passés comme en une nuit ? C’est exactement ce qui est arrivé ».

À titre de récipiendaire du Prix Spirit du Festival International de Jazz de Montréal, Smokey Robinson succède à Stevie Wonder (2009), Leonard Cohen (2008), Bob Dylan (2007), et Paul Simon (2006).

(Source : FIJM)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon