The Sisters of Mercy était spectacle samedi à Montréal

Catégories:

Le groupe britannique The Sisters of Mercy, une des formations phares de la vague «new wave» des années 1980, donnait un concert à Montréal samedi le 11 mars. Le dernier spectacle à Montréal remonte à mars 1991 au Spectrum.
Le spectacle avait lieu au Métropolis et la première partie était assurée par The Warlocks. Il faut avouer que la déception était grande, le groupe n'étant plus que l'ombre de lui-même. A part Alice, Temple of Love, Lucretia, Dominion et First and Last and Always, Andrew Eldritch et ses accolytes ont joué peu de classiques des Sisters. Ca ressemblait à un band qui fait des «covers», mais en plus cheap! Heureusement, le chanteur a conservé son charisme et sa voix gutturale, mais ce n'était pas assez pour sauver le spectacle: l'éclairage, le son et la surabondance de fumée ont nui au concert. C'était sympa, mais sans plus. Dommage, ça aurait pu être une grande soirée. Dire que ça a été longtemps mon groupe préféré. Il aurait fallu sortir au Passeport après le show des Sisters, car tout le groupe y était, me dit-on!

The Sisters of Mercy, fondé à la fin des années 1970, est un groupe culte originaire de Leeds, en Angleterre. Son rock gothique, voire «cold wave» et la profondeur de la voix de son chanteur, Andrew Eldritch, en ont fait la marque de commerce à travers le monde underground.
Distribué par Warner, The Sisters of Mercy a vendu plus d’un million d’albums en carrière et a connu la gloire en 1985 lors de la sortie de l’album «First and Last and Always», entre autres avec son mythique succès «Marian».
Le groupe avait même fait salle comble au prestigieux Royal Albert Hall de Londres la même année.
Les principaux succès des Sisters incluent «Temple of Love», «Alice», «This Corrosion» ainsi que «Gimme Shelter», repris des Rolling Stones. Le dernier concert des Sisters of Mercy à Montréal remonte au printemps 1991 au Spectrum.
Le groupe s’était d’abord dissous en 1985, menant à la création de deux groupes, The Mission et Sisterhood. Par la suite, Andrew Eldritch a reformé son groupe en 1987 avec de nouveaux musiciens. Deux albums ont suivi: «Floodland» en 1987 et «Vision Thing» en 1990.
Le groupe a été relativement inactif depuis, se limitant à donner quelques concerts à chaque année, et à lancer deux compilations en 1992 et 1993.
Sur Internet: http://www.the-sisters-of-mercy.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon