Semaine de la Mode de Milan : la collection automne-hiver 2008-2009 de Belstaff

Catégories:

Pour la saison Automne-Hiver 2008-2009, la collection Belstaff tire son inspiration d’Amélia Earhart. Dans le sillage de Charles Lindbergh, elle est la première femme à avoir survolé l’Atlantique en avion. « Lady Lindi », comme la surnommait ses fans, est devenue une légende après cet exploit. Par son attitude non-conformiste, elle apparaît comme une véritable héroïne du XXème siècle.

Belstaff a construit sa collection autour du mythe d’Amélia Earhart sous forme d’hommage à cette icône féminine. L’aviatrice est un symbole de rébellion qui a dédié sa vie au challenge et à l’aventure, dépassé les privilèges masculins et imposé sa liberté, afin de poursuivre sa destinée au-delà des stéréotypes féminins de cette époque. Véritable muse au style révolutionnaire, sa
garde-robe emprunte au vestiaire masculin. La collection revisite les années 1940, mélange de féminin-masculin, teintée de glamour et ponctuée d’innovations technologiques, chères à Belstaff.

Les coupes sont résolument modernes. Les manteaux et les vestes jouent sur le registre de l’élégance masculine. Le choix des matières révèle un style chic et décontracté. Cachemire et soie associés au cuir de kangourou, cuir nappa enduit et veau au reflet bicolore. La collection inclut également une moleskine innovante, dont l’usure fait apparaître des reflets irisés. Les couleurs dominantes rappellent les tonalités des nuages au dessus de l’Atlantique. Les accessoires sont gris, noirs, blancs ou verts, avec, notamment, une pochette en fibre de carbone noire.

Avec l’esprit indépendant, charismatique et courageux d’Amélia Earhart planant sur la collection, Belstaff réaffirme son goût pour une esthétique audacieuse. Sa féminité et son sens de l’aventure lui confèrent une place légitime parmi les héroïnes contemporaines de Belstaff, telle Angelina Jolie dans “Wanted”.

www.belstaff.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon