Sébastian Maltais à la Galerie Dominique Bouffard

Catégories:

Les oeuvres à l’encaustique de l’artiste peintre Sébastian Maltais font l’objet de l’exposition intitulée «Le complexe d’Icare» présentée à la Galerie Dominique Bouffard.

Icare : Fils de Dédale – grand inventeur et architecte qui représente dans la mythologie grecque la maîtrise technique du monde, Icare meurt des inventions de son père qu’il utilise sans tenir compte des avertissements paternels. En s’approchant trop près du soleil, la cire qui retient ses ailes fond et il est ainsi précipité dans la mer. Icare est le symbole des ambitions démesurées et de la témérité, la double perversion du jugement et du courage.

«Quand je peins à l’encaustique, j’entreprends une lutte, je livre un combat avec le tableau. Chaque tableau de Sébastian Maltais est sculpté, façonné, forgé, extirpé du néant, mis au monde avec toute la douleur physique et psychique que cette création nécessite et occasionne.

Cette volonté de s’extirper du giron paternel constitue une lutte originelle qui marque l’histoire de l’Occident : c’est-à-dire le dépassement perpétuel, le progrès, la nécessité que le présent écrase le passé, et ce au risque d’oublier l’histoire, au risque de la répéter. L’évanescence actuelle des images qui s’entrechoquent les unes les autres en laissant les spectateurs complètement indifférents au sens qu’elles dégagent s’apparente au mythe d’Icare. Comment dès lors fixer des événements, des personnages, comment faire un arrêt sur image le temps de réfléchir. Qui sont les acteurs de cette mythologie contemporaine que le peintre tente d’identifier dans sa lutte?

Qui seraient les acteurs d’une mythologie contemporaine? C’est la question à laquelle tente de répondre Maltais, mais c’est aussi la question qu’il souhaite que l’on se pose. Il rassemble des lieux, des événements, des personnages qui tendent à s’effacer derrière ce que retient l’Histoire avec un grand H. En ce début de XXIe siècle, La capacité ou la volonté de fixer des images est devenue une tâche ardue. Chaque image médiatique est scrutée, disséquée, travaillée, améliorée, modifiée, découpée, copiée-collée, travestie, etc., et ce afin de manipuler la réalité, ou plutôt sa perception.

La menace, la lutte et la mort nous confrontent et c’est bien là ce que souhaite le peintre. S’arrêter quelques minutes devant l’oeuvre et s’interroger sur la scène, la composition, les acteurs, la relation qu’elle induit, l’événement qu’elle évoque ou simplement le désir inconscient de se libérer d’autrui qu’elle titille.» 1

Les oeuvres à l’encaustique de Sébastian Maltais sont très riches. Riches en matière, en transparence et en maîtrise technique. Même si la figure humaine domine la surface, c’est en regardant de plus près que l’on peut distinguer l’intégration de différents éléments à même la cire. Tantôt des collages de bandes dessinées, de découpure de journaux, de photos, tantôt des bouts de tissu ou même une parcelle d’ oeuvre qui n’aura pas survécu au jugement du peintre. Ces éléments serviront de fond pour le sujet qui se dessinera peu à peu à travers les maintes couches de cire que l’artiste superpose dans des teintes monochromes chargées de
nostalgie.

Notes biographiques :
Né à Montréal en 1968, Sébastian Maltais pratique la peinture à temps plein depuis près de quinze ans. À la suite d’études universitaires en histoire et politique, il retourne faire des études collégiales en arts visuels. En 1994, il obtient le prix d’excellence de fin d’étude du Cégep de Rivière-du-Loup d’où il est diplômé. En 1995, la Fondation pour la Culture de l’Est du Québec lui décerne la Bourse de la Savoyane pour la qualité et l’originalité de son oeuvre. Ayant participé à près d’une trentaine d’expositions solos et collectives à ce jour, l’artiste compte plusieurs
de ses oeuvres dans des collections corporatives notamment celles de la Fédération des Caisses Desjardins et de Loto-Québec.

1- VILLANDRÉ, Serge, «Le Céateur pugiliste», Catalogue pour l’exposition Le complexe d’Icare, avril 2008

Heures d’ouverture: Mercredi - vendredi 10 h – 18 h, samedi - dimanche 12 h – 17 h

Renseignements :Dominique Bouffard, Directrice (514) 678-7054 info@galeriedominiquebouffard.com
1 0 0 0 A m h e r s t s u i t e 1 0 1 M o n t r é a l Q u é b e c H2L 3K5 www.galeriedominiquebouffard.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon