Saison 2019-2020 du Théâtre Prospero

Catégories:
Théaâtre Prospero saison 2019-2020

De la sagesse joyeuse d’un Viripaev, à l’intimité profonde de Duras, des airs de concert rock et rap pour l’impétueuse langue de Régis Jr, des questions indispensables d’un Miró, de l’intrépidité d’une Kricheldorf, d’un Visniec et de tant d’autres… Voilà comment les publics seront mis en contact avec les forces actuelles du théâtre et les interrogations majeures de nos vies. Place à l’imaginaire et à la création.

Le théâtre Prospero s’inscrit encore une fois dans la cité, propose une programmation hors-norme qui puise autant dans le répertoire que dans l’inédit, donnant une part importante aux dramaturgies actuelles. Elle invite autant les amateurs de puissants textes que les curieux de nouvelles formes à sortir de leur zone de confort, à expérimenter un théâtre qui bouscule et étonne. Un point commun pour tous : le désir de déployer et d’emprunter en toute liberté des voies multiples et personnelles pour nommer un présent qui nous échappe, un monde en bouleversement, une société décontenancée.

Prospero c’est d’abord un lieu. Un lieu né de la volonté du Groupe de la Veillée, compagnie de théâtre qui œuvre depuis plus de 40 ans à un théâtre hardi, tourné vers l’altérité et les voix en provenance de territoires multiples. Un lieu profondément ouvert sur les différents aspects de la création, dans lequel artistes confirmés et jeunes performeurs œuvrent à déployer les multiples potentialités du théâtre. À faire résonner des voix poétiques, à faire entendre des paroles essentielles, qu’elles hurlent ou qu’elles murmurent. Le lieu est ouvert, ses habitants le souhaitent accueillant, bienveillant, accessible.

Prospero, ce sont aussi des gens. Ceux qui arrivent ici, ceux qui ne sont jamais partis. Ces frémissants de l’émergence théâtrale ou bien ces grands noms de la scène en pleine maturité artistique, qui connaissent tous les rouages du métier, mais qui trouvent au Prospero des occasions de poursuivre de nouvelles aventures. Tous ces artisans de la scène possèdent cet appétit, ce désir de partager leur vision singulière du monde et de rencontrer les publics aussi sensibles aux enjeux cruciaux de notre temps.
L’actualité vue de manière ironique, différente : les migrants, le terrorisme, les lanceurs d’alerte, les rumeurs. La fiction et la richesse de l’imaginaire qui la traduit, qui prend appui sur des notions essentielles : l’amour, la mort, la maternité, la sexualité. Mais aussi la poésie de fables hors du temps et de figures mythiques.

S’y succéderont ces prochains mois, des auteurs et autrices venus de territoires lointains : Viripaev (Russie), Duras (France), Kricheldorf (Allemagne), Miró (Espagne), Visniec (France-Roumanie), Régis Jr (Haïti), du Canada et du Québec, Belyea, Harrisson. Certains auteurs également comédiens : Charles Voyer, David Ricard, Noémie O’Farrell, Alice Moreault, Noémie Lajoie ; les metteurs et metteures en scène Martine Beaulne, Florent Siaud, Eric Jean, Louis-Karl Tremblay, Valery Drapeau, Jon Lachlan Stewart, Margarita Herrera, Sophie Cadieux, Ana Pfeiffer ; les comédiens Sylvie Drapeau, Paul Savoie, Hubert Proulx, Alice Pascual, Évelyne Rompré, Dominique Quesnel, Maxime Denommée, Marie-France Lambert, Renaud Lacelle-Bourdon et tant d’autres.

Le coup d’envoi sera donné avec la reprise d’un grand succès de 2017; à l’image de cette saison qui vient, Les enivrés sauront vous surprendre et vous éblouir.

https://theatreprospero.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon