Ron Mueck au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa

Catégories:

Ron Mueck, la sensation en ville, une exposition présentée en exclusivité canadienne au Musée des beaux arts du Canada à Ottawa et qui fera s'en mordre les doigts de jalousie aux musées de Montréal et de Toronto. Par ailleurs, la sympathique activité Artsparks, "dj et arts", revient le 15 mars et met en vedette le groupe montant Jet Planes of Abraham http://www.myspace.com/jetplanesofabraham.

Site Web consacré à l'expo Mueck:

http://www.musee.beaux-arts.ca/mueck/

Le Musée des beaux-arts du Canada accueille du 2 mars au 6 mai 2007, la première grande exposition en sol canadien du sculpteur acclamé Ron Mueck. Cet artiste australien, virtuose de l'hyperréalisme en sculpture, a acquis en quelques années une reconnaissance internationale dans les grandes capitales de l'art, de Londres à Venise en passant par Washington. À Ottawa, l'exposition est présentée par la Fondation du Musée des beaux-arts du Canada.

Depuis 1996, Ron Mueck, né en Australie et maintenant domicilié à Londres, développe une œuvre personnelle, étonnamment étrange et puissante, qui a profondément renouvelé la question de la sculpture contemporaine. Conçue par la Fondation Cartier pour l'art contemporain à Paris, cette exposition a été l'occasion pour Ron Mueck de créer un ensemble d'œuvres nouvelles, dont deux de dimensions gargantuesques. Au Musée des beaux-arts du Canada, 16 œuvres de la production de l'artiste entre 1996 et 2006 seront exposées. Les œuvres Tête d’un bébé, Vieille femme au lit, Nouveau-né sur une chaise et Mère et enfant sont présentées exclusivement à Ottawa.

« C'est un honneur pour notre Musée d'accueillir cette exposition consacrée à Ron Mueck, un artiste dont nous avons apprécié le talent, dès ses débuts sur la scène internationale, en incluant dans notre collection plusieurs de ses œuvres. C'est donc avec grand plaisir que nous offrons aux amateurs d'art d’ici, une présentation exclusive canadienne des sculptures de cet artiste de talent », a commenté Pierre Théberge, directeur du Musée des beaux-arts du Canada.

Ron Mueck explore les contradictions du vivant et du factice, crée une tension entre un univers réel et un monde fantasmagorique, joue de l'ambiguïté entre imitation et illusion. Ses sculptures semblent vivantes. On attend d'elles un souffle soudain. Veines, rides et ridules, peau détendue, grains de beauté, pilosité, rougeurs, aucun détail n'est épargné pour arriver à une perfection telle que le résultat est profondément troublant. Le regard du spectateur est d'emblée perturbé par la taille des sculptures, toujours plus petites ou plus grandes que l'échelle humaine. De même, les proportions anatomiques sont parfois légèrement accentuées ou c'est la posture du personnage qui s'avère impossible à tenir. Au service de ce naturel ambigu, une sensibilité relayée par la maîtrise parfaite des matériaux employés. En plus d’utiliser la fibre de verre seule, Ron Mueck travaille avec la silicone, une matière plus souple d'usage pour le traitement de certaines parties du corps comme les mains ou la tête, permettant notamment d'implanter un à un poils et cheveux.

Mais l'immense subtilité du travail de Ron Mueck réside avant tout dans son pouvoir d'évocation. Au-delà de la nudité des corps, sont suggérés des univers personnels. Un vêtement, des draps ou un bateau introduisent des indices de narration, évoquent un environnement, attirent le regard de manière imperceptible afin de laisser libre cours à la fiction personnelle du spectateur. Chaque œuvre exprime un état personnel et intime, déplaçant vers la sphère psychologique les enjeux du réalisme artistique. Les personnages prostrés, fermés sur eux-mêmes, somnolant ou aux aguets, reflètent des états de repos, de réflexion, d'introspection faisant émerger inquiétude et vulnérabilité. Par leur puissance émotionnelle, les œuvres de Ron Mueck surprennent et fascinent. Le choc du premier regard laisse progressivement la place à un jeu de l'imagination. C'est dans la lenteur que la sculpture se laisse observer. Chacun des personnages de Ron Mueck est une trame sensible, un étrange reflet de la réalité, qui emporte le spectateur vers des mondes intérieurs.

« La Fondation du Musée des beaux-arts du Canada est heureuse de soutenir la présentation de Ron Mueck, une exposition hors du commun qui met en lumière les sculptures remarquables de cet artiste qui combine avec brio le réel et l'imaginaire. Présenter cette exposition qui parcourt une décennie de créations de ce sculpteur contemporain de renommée internationale est une excellente façon pour nous de célébrer le 10e anniversaire de la Fondation. Nous profitons donc de cette occasion pour remercier nos nombreux mécènes et partenaires de leur générosité et de leur loyauté envers le Musée et sa Fondation », a déclaré Thomas P. d'Aquino, président du Conseil d'administration de la Fondation du MBAC.

Catalogue et activités

Le catalogue bilingue en couleurs, Ron Mueck, avec un texte de Robert Rosenblum, publié par la Fondation Cartier pour l'art contemporain aux éditions Paris-Actes Sud, est disponible à la boutique du Musée des beaux-arts du Canada. Afin d'enrichir la visite de l'exposition, un audioguide Bell est offert en français et en anglais.

Le 2 mars à 12 h 15, Suzanna Greeves, experte de Mueck, historienne de l'art et auteure, offrira une visite commentée en anglais de l'exposition. Jonathan Shaughnessy, conservateur adjoint d’art contemporain, animera une visite en français le 16 mars à 12 h 15. Ces activités sont comprises avec l'entrée à l'exposition.

Crédits

Ron Mueck est organisée par la Fondation Cartier pour l'art contemporain (Paris), en collaboration avec le Musée des beaux-arts du Canada, le Brooklyn Museum et la Scottish National Gallery of Modern Art. Les textes relatifs à la promotion de l'exposition ont été initialement rédigés par la Fondation Cartier pour l'art contemporain.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon