«Rock Bière : Le documentaire» - La place des kings dans le milieu Drag

Catégories

Début de l'événement

Image

J’ai ri, tellement ri lors de cette soirée organisée au Théâtre Espace Libre par Rock Bière.

Mais si ce n’était que ça…

Rock Bière, c’est l’histoire de l’alter ego masculin de Mélodie Noël Rousseau. Un drag king plein de testostérones qui aime boire de la bière et chanter des chansons d’ici et d’ailleurs habillé de cuir. Un personnage authentique qui s’est fait une réputation au fil des ans au Québec et dans le reste du Canada. Un homme kitch à connaître.

C’est dans cet univers que Mélodie Noël, accompagnée à la création et à la mise en scène par Geneviève Labelle, nous convient le temps d’une nuit. Pas seulement le monde de macho revisité allègrement. Il est également question de découvrir la réalité des drags majoritairement constituée par les queens.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Rock Bière : Le documentaire, se déroule dans un théâtre : à la croisée des chemins entre le spectacle et le reportage.

Spectacle quand il arrive sur scène en ‘’Harley’’, ou qu’il interprète en compagnie de deux danseuses pin-up, Sophie Levasseur et Elisabeth Gauthier-Pelletier, certains grands titres américains avec des décors de fortune à faire mourir de rire.

Reportage quand les plus grands acteurs du milieu drag, d’ici ou d’ailleurs, se prononcent sur l’histoire et la réalité du monde king. Des moments d’émotions pour plusieurs personnes dans la salle qui ont vu une consécration et une reconnaissance d’un art malheureusement laissé pour compte. Car oui, la discrimination kings / queenss au sein du milieu est encore bien présente aujourd’hui, basée sur des arguments que l’on pourrait considérer comme douteux : le choix des costumes et du maquillage étant souvent évoqué. Les kings ont pourtant leur mot à dire dans la riche histoire drag.

À la croisée de ces deux univers, entre les exclamations et les applaudissements du public, Rock Bière : Le documentaire est une succession de joie, de déceptions et de fierté savamment entremêlés. Ces instants où l’on découvre la réalité des pionnières qui ont déjoué les embuches pour s’exprimer librement. Ces passages de l’histoire où l’on réalise également que la route est encore longue pour que l’égalité des drags soit tout sauf un mirage. À titre d’exemple, à ses débuts, le Cabaret Mado refusait l’accès aux kings. Et bien que ce ne soit plus le cas aujourd’hui, on apprend que plusieurs kings ont toujours énormément de mal à rentrer dans les cabarets québécois.  

Encore une fois, tristement, les hommes mènent le bal. Mais plus longtemps. Rock Bière et ses acolytes ont plus d’un tour dans leurs cartes !  

Rock Bière est présenté au Théâtre Espace Libre jusqu’au 4 décembre.

Pour plus de renseignements : https://espacelibre.qc.ca/evenement/rock-biere-le-documentaire/

Crédit photo : Katya Konioukghova