RIDM: 3 rétrospectives majeures du 12 au 23 novembre

Catégories

Début de l'événement

Dans le cadre deleur 17e édition, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), qui auront lieu à Montréal du 12 au 23 novembre, sont fières de rendre hommage à des cinéastes de renom en présentant une rétrospective majeure de leurs œuvres.

Ainsi, le festival célèbrera le réalisateur expérimental américain James Benning. James Benning a réalisé près d’une cinquantaine de films au cours d’une carrière qui s'étale sur plus de quatre décennies. Son travail a été exposé dans d’innombrables galeries et festivals de cinéma à travers le monde, dont, entre autres, la salle du Jeu de Paume à Paris, les festivals de Berlin et de Toronto, et le Musée d'Art Moderne de New York (MoMA). Benning est également professeur de cinéma à temps plein au California Institute of the Arts (CalArts).Cet événement – alliant projections, deux installations (présentées en collaboration avec VOX, centre de l'image contemporaine), un atelier et un séminaire académique – est le premier programme de cette envergure au Canada, et sera l’occasion de découvrir, en primeur, le plus récent film de Benning, Natural History (2014). Gabe Klinger, critique et réalisateur du documentaire Double Play (portant sur l’amitié liant James Benning au cinéaste Richard Linklater), agit à titre de programmateur invité sur la rétrospective.

De plus, les RIDM organiseront également une rétrospective du légendaire cinéaste japonais Kazuo Hara. À cette occasion, M. Hara viendra pour la première fois en sol québécois afin de présenter ses quatre œuvres documentaires (Goodbye CP, Extreme Private Eros: Love Song 1974, The Emperor's Naked Army Marches On et A Dedicated Life). C’est un véritable honneur que de présenter sur grand écran, et en sa présence, ses œuvres qui ont influencé de nombreux cinéastes, et que Michael Moore et Errol Morris citent dans leur liste de documentaires favoris. Chacune des projections sera suivie d'une discussion avec le cinéaste et sa productrice Sachiko Kobayashi. M. Hara offrira aussi une classe de maître lors de son séjour.

Enfin, le festival présentera une rétrospective articulée autour du thème de l'animal, « Des hommes et des bêtes ». Composé de courts et de longs métrages, ce programme spécial dévoilera comment plusieurs cinéastes ont su réinventer et pousser les limites du documentaire animalier. À ce titre, les RIDM sont fières de projeter plusieurs œuvres de Jean Painlevé, dont les films au croisement du documentaire scientifique et du film expérimental sont considérés comme fondateurs du genre. Également au programme, des cinéastes de renom ayant exploré le monde animal tels que Barbet Schroeder avec Koko le gorille qui parle; Frederick Wiseman avec Primate; Chris Marker avec Vive la baleine; George Franju avec Le sang des bêtes; et Pierre Perrault avec L'oumigmag ou l'objectif documentaire. De quoi redécouvrir les animaux sous l’objectif des réalisateurs documentaire les plus influents.Dans ce cadre, le festival est heureux d’annoncer la venue de Michel Fano, la plus grande figure française de la conception sonore filmique, qui viendra présenter Le territoire des autres et La griffe et la dent, deux chefs d’œuvre du documentaire animalier pour lesquels il a composé une remarquable partition sonore. M. Fano animera deux ateliers de formation lors de son séjour (l’un ouvert au public et aux professionnels du festival, l’autre réservé à des étudiants). Cet échange permettra une réflexion approfondie sur l’utilisation de la musique et du son en cinéma documentaire.

Seul festival au Québec entièrement dédié au documentaire, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) offrent au public le meilleur du cinéma du réel en rassemblant les grands auteurs et les nouveaux talents à découvrir.

La 17e édition des RIDM se déroulera du 12 au 23 novembre 2014.

Informations : www.ridm.qc.ca / info@ridm.qc.ca