RESFEST pour la première fois à Montréal

Catégories:

RESFEST a annoncé l’arrêt Montréalais de son festival itinérant les 25, 26 et 27 novembre 2005 à Ex-Centris (Salle Fellini).

Fondé par RESMEDIA, un des premiers instigateurs de la culture numérique dans le monde, RESFEST s’est armé d’une équipe montréalaise formée de Victor Shiffman (Transform Media), Yanick Letourneau (Périphéria productions), le programmateur Danny Lennon (Prends ça court !) et Paul Shore (Guerrilla News Network).
Cette 1ère édition du RESFEST Montréal met fin à la tournée canadienne du festival après avoir visité Toronto et Vancouver. Cette tournée s’inscrit dans le parcours de l’événement, qui sillonne la planète depuis San Francisco jusqu’à Melbourne, en passant par Tokyo, Londres ou Sao Paulo. Depuis bientôt dix ans, RESFEST s’avère un lieu pour présenter les oeuvres de réalisateurs émergents dès quatre coins de la planète.
Parmi les primeurs présentées, on retrouve deux documentaires fascinants sur deux des moteurs de la culture populaire de nos jours : le foot et la chaussure sport, aussi connue sous le nom de running-shoes. GINGA: THE SOUL OF BRASILIAN FOOTBALL, produit par Fernando Mereilles (Cité des Dieux, The Constant Gardener), trois jeunes réalisateurs explorent la vie brésilienne par le biais du sport favori du pays, présentant du même coup ces mouvements quasis mythiques qui caractérisent les joueurs de footbal Brésiliens. GINGA est un documentaire allumé qui tisse un portrait honnête et complexe de la société Brésilienne.
JUST FOR KICKS, de Thibaut de Longeville et Lisa Leone, est le premier documentaire à se pencher sur un des icônes populaires de la culture mondiale : la chaussure sport et le fétichisme qui s’est développé autour d’elle depuis les années 70. Devenu la marque de commerce de toute une génération, les chaussures sport ont été adoptées par la communauté hip hop, qui les a rendues célèbres. JUST FOR KICKS nous ouvre les portes des grands joueurs de cette industrie qui génère plus de 26 milliards par année en donnant la parole à des grands noms du hip hop tel que Russel Simmons.
Trois programmes de courts métrages sauront saisir les amateurs d’émotions courtes mais toujours fortes et intenses; la sélection BY DESIGN réveillera nos sens face aux dernières innovations dans le monde de l’animation, du design et de la culture numérique; et le programme COPIER/COLLER présentera les meilleurs films inspirés de l’art du collage qui mixent et déconstruisent le monde actuel et la folie qui l’habite.
Pour une 3e année consécutive RESFEST présente le PROGRAME « contenu canadien », une incursion dans l’univers et le talent des cinéastes canadiens, qui ont participé avec enthousiasme à l’appel de projets lancé par le festival. Le film gagnant de cette sélection sera dévoilé par le jury RESFEST lors de son passage à Montréal. Au menu : les derniers délires imagés de la relève canadienne en cinéma d’animation, courts métrages et vidéoclips.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon