René Bail n'est plus

Catégories:

Le cinéaste autodidacte René Bail est décédé aujourd’hui le 9 octobre 2007 à l’Hôtel-Dieu de Montréal, victime d’un cancer généralisé. Remarqué pour ses rôles de figurant motocycliste dans plusieurs films québécois des années 1960 dont À tout prendre, Le Viol d’une jeune fille douce et Valérie, René Bail a aussi réalisé une dizaine de courts métrages et un long métrage, Les Désœuvrés. Tourné en 1958, ce film n’a pu être terminé à la satisfaction du réalisateur que l’année dernière. Il s’agit d’un film précurseur de nombreuses œuvres du cinéma québécois des années 1960 dont celles de Gilles Carle. Pour la première fois, un long métrage de fiction donnait la parole à des acteurs non professionnels sans occulter leur parler populaire. L’histoire bien structurée se déroule dans un village typique des années 1950 et dresse un portrait juste et sobre de la jeunesse de cette époque.

Un documentaire portant sur la vie et l’œuvre de René Bail, réalisé par Pascale Ferland, sortira en salle au début de l’année prochaine.

Les archives films et documentaires du cinéaste ont été cédées à la Cinémathèque québécoise.

www.cinematheque.qc.ca

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon