Remise des prix Opus: Otto Joachim domine

Catégories:

La 11e édition du Gala des prix Opus s’est tenue aujourd’hui à la Salle Claude-Champagne, à Montréal. Animé par Mario Paquet d’Espace Musique et Martin Bernier, le gala a mis à l’honneur la musique et les musiciens. Pour l’occasion, 12 musiciens parmi les plus actifs sur la scène musicale québécoise ont accompagné la remise de prix avec des arrangements signés Louis Babin. Au total, 26 prix ont récompensé le talent des interprètes, compositeurs, musicologues, producteurs et diffuseurs québécois qui ont marqué la saison s’échelonnant du 1er septembre 2006 au 31 août 2007 Les prestations musicales mettaient en vedette plusieurs ensembles issus de répertoires variés : le Effendi Jazzlab, l’ensemble de percussions Sixtrum, le Quatuor Molinari et Espaces Sonores Illimités. Le guitariste Davis Joachim a interprété une œuvre de son père, le compositeur Otto Joachim à qui le Conseil québécois de la musique a rendu hommage.

Compositeur, professeur, interprète, Otto Joachim est né à Düsseldorf en Allemagne, qu’il quitte en 1934 après l’arrivée d’Hitler au pouvoir. Il séjournera en Asie avant de s’établir à Montréal en 1949. Très actif sur la scène musicale québécoise dans les années 50, il fut alto solo de l’Orchestre symphonique de Montréal et de l’Orchestre de chambre McGill. En 1955, il fonde le Quatuor à cordes de Montréal qui a contribué à la diffusion d’œuvres de compositeurs d’ici dont son ami Jean Papineau-Couture. En 1958, il fonde l’Ensemble des instruments anciens de Montréal. À cette même époque, il entreprend des recherches dans le domaine de l’électroacoustique, s’ouvrant à un monde sonore encore peu connu de ses contemporains. On lui doit la pièce de musique électroacoustique Katimavik composée pour la sonorisation du Pavillon canadien d’Expo 67. Artiste pluridisciplinaire avant l’heure, Otto Joachim a aussi poursuivi une activité de peintre. Ses œuvres ont été projetées tout au long de la céromonie. Pour compléter cet hommage, le critique musical de La Presse Claude Gingras a témoigné de son respect envers le doyen de nos compositeurs.

Créé par le Conseil québécois de la musique, ce gala souligne l’excellence de la musique de concert au Québec dans ses différents répertoires. Le Québec regorge de musiciens de talent et la qualité des lauréats 2006-2007 nous a permis encore une fois de le constater. L’événement vise à rendre hommage aux musiciens d’ici, mais aussi et surtout, transmettre au public et aux mélomanes le goût de découvrir la musique de concert.

Prix Opus – Lauréats 2006-2007

Concert de l’année – Montréal
(prix accompagné d’une bourse de 3 000 $ du Conseil des arts de Montréal)
Le Quatuor selon Bartók - Quatuor Molinari
3 décembre 2006

Concert de l’année – Québec
Grieg, chantre nordique - Orchestre symphonique de Québec
23 et 24 mai 2007

Concert de l’année – Régions

Marie-Nicole Lemieux, À la rencontre d’une grande voix - Centre d’arts Orford
4 août 2007

Concert de l’année – Musiques médiévale, de la Renaissance, baroque
Le ciel des terres froides - Benoît Marineau, orgue, Studio de musique ancienne de Montréal dans le cadre du Festival Montréal Baroque
24 juin 2007

Concert de l’année – Musiques classique, romantique, postromantique, impressionniste

Bruckner & Strauss : moments d’éternité - Orchestre Métropolitain du Grand Montréal
18 et 22 septembre 2006

Concert de l’année – Musiques moderne, contemporaine
Le Quatuor selon Bartók - Quatuor Molinari
3 décembre 2006

Concert de l’année – Musiques actuelle, électroacoustique
Quasar, dans le cadre de la série Les nouvelles lutheries numériques - Quasar, quatuor de saxophones en coproduction avec Innovations en concert
27 septembre 2006

Concert de l’année – Jazz, musiques du monde
Richard Gagnon & Trombones Actions – Richard Gagnon
3 avril 2007

Concert de l’année – Jeune public

(prix accompagné d’une bourse de 5 000 $ du ministère de la Culture et des Communications du Québec)

Marisol et Rémi sur le chemin de la nuit - Orchestre symphonique de Montréal
5 novembre 2006

Disque de l’année – Musiques médiévale, de la Renaissance, baroque
Buxtehude : Membra Jesu Nostri, Les Voix Baroques, Alexander Weimann, direction
Atma Classique

Disque de l’année – Musiques classique, romantique, postromantique, impressionniste
Théodore Dubois : Musiques sur l’eau et autres mélodies, Marc Boucher, baryton, Olivier Godin, piano - Disques XXI-21 Productions

Disque de l’année – Musiques moderne, contemporaine
Œsterle, Provost, Tremblay : À quelle heure commence le temps?, Nouvel Ensemble Moderne, Lorraine Vaillancourt, direction - Atma Classique

Disque de l’année – Musiques actuelle, électroacoustique
petits Big Bangs, Marcelle Deschênes - Empreintes DIGITALes

Disque de l’année – Jazz, musiques du monde
Nomade, Kleztory - Amerix

Création de l’année
L’entreprise de séduction, Nicolas Gilbert, compositeur, Ensemble contemporain de Montréal et Espace musique, Musiques à longues portées! Une soirée Espace musique, 9 mai 2007

Livre de l’année
Philip Gareau, La musique de Morton Feldman ou le temps en liberté, L’Harmattan

Article de l’année
Marie-Hélène Benoit-Otis, Une clémence inattendue : La thématique du pardon dans Die Entführung aus dem Serail de Stephanie et Mozart, Revue de musicologie, vol. 92, no 2, décembre 2006

Prix Hommage
Otto Joachim, compositeur, interprète, professeur

Rayonnement à l’étranger
Quatuor Bozzini

Directeur artistique de l’année
Véronique Lacroix
Ensemble contemporain de Montréal

Découverte de l’année

(prix accompagné d’une bourse de 5 000 $ de Galaxie, le réseau de musique continue de Radio-Canada et d’une année en résidence à la radio de Radio-Canada)

Marianne Fiset, soprano

Reconnaissance à un facteur d’instruments

(prix accompagné d’une bourse de 5 000 $ de la Société de développement des entreprises culturelles)

Accordéon Mélodie, Raynald Ouellet et Sylvain Vézina

Compositeur de l’année
(prix accompagné d’une bourse de 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec)
Serge Arcuri

Interprète de l’année
(prix accompagné d’une bourse de 5 000 $ du Conseil des Arts du Canada)
Les Voix humaines

Diffuseur de l’année
Festival de Lanaudière - Saison du 30e anniversaire

Événement musical de l’année
Concert d'ouverture de Kent Nagano
Orchestre symphonique de Montréal
6 septembre 2006

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon