Quartiers Disparus : découvrez le Montréal des années 1950

Catégories

Début de l'événement

Image

Au cours des années 1950 et 1960, Montréal est une ville qui bouge très vite. Y souffle un fort vent de modernisation, alimenté par le discours de la Révolution tran-quille et par l’atmosphère enfiévrée d’Expo67. Cette poussée de modernisation amène les urbanistes et les dirigeants politiques – le maire Jean Drapeau en tête – à repenser l’aménagement de la ville en n’hésitant pas à faire table rase du passé. Ceci entraîne une puissante vague de démolition de logements anciens, souvent justifiée par la nécessité d’éliminer les taudis considérés comme insalubres.

Dans cet ouvrage composé de photos d’archives extraordinaires pour la plupart in-édites, et de témoignages éloquents, le lecteur pourra replonger dans la vie de trois quartiers disparus : le Red Light, le Faubourg à m’lasse et Goose Village. Né de la suite de l’exposition du même nom et conçu par le Centre d’histoire de Montréal en collaboration avec le Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal de l’UQÀM et les Archives de la Ville de Montréal,

Quartiers disparus se veut une mise en contexte photographique et humaine de ce pan important de l’histoire de la métropole québécoise.

À PROPOS DES DIRECTEURS
Catherine Charlebois : Historienne et muséologue, elle coordonne les expo-sitions et les collections au Centre d’histoire de Montréal.
Paul-André Linteau : Historien et professeur à l’Université du Québec à Montréal, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire de Montréal.