Projet architectural pharaonique à Monaco

Cinq groupes européens ont présenté cette semaine au Prince Albert II leurs projets en vue de l'extension maritime de Monaco, un travail pharaonique au coût évalué entre 7,5 et 15 milliards $.

Les cinq groupements retenus, après une première sélection, sont Vinci et Bouygues (France), Bilfinger (Allemagne), Van Oord (Pays-Bas) et Besix (Belgique).

Les responsables de ces groupes, accompagnés d'ingénieurs et d'architectes, ont fait mercredi et jeudi au Prince Albert II une courte présentation des projets qui vont être analysés dans les mois qui viennent par les responsables de la principauté.

Le choix définitif du groupement retenu devrait être connu d'ici la fin 2008. Plusieurs architectes de renom participent à la course. Parmi eux, Frank Gehry -concepteur du musée Guggenheim de Bilbao-, le Français Christian de Portzamparc -la Cité de la musique à Paris-, Daniel Libeskind -auteur du musée juif de Berlin-, le Britannique Norman Foster -qui a conçu le viaduc de Millau en France- et le Néerlandais Rem Koolhaas.

La teneur des projets, représentant "plusieurs tonnes" de documents, est gardée secrète.
Le futur quartier, baptisé "projet d'extention du Portier", s'étendra sur une dizaine d'hectares, en contrebas du casino de Monte Carlo. Il accueillera entre 2000 et 3000 habitants dans des immeubles limités à dix ou onze étages, des surfaces commerciales, des locaux d'activités tertiaires et une infrastructure touristique.

Les travaux respecteront la qualité de l'eau. Les rejets dans l'atmosphère seront strictement limités. Il s'agira d'un "quartier exemplaire pour l'environnement", a indiqué M. Proust. Les travaux, qui commenceront après le choix de l'un des cinq groupements en lice, dureront une dizaine d'années.

Source: AFP

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon