Projection spéciale du film «Louisiane» à la Cinémathèque

Début de l'événement: 

26 avril 2018 - 19:00
Catégories:
Projection spéciale du film «Louisiane» à la Cinémathèque

Poursuivant son cycle sur les coproductions, Éléphant sur grand écran présentera la version numérisée et restaurée de Louisiane (1984), de Philippe de Broca, à la Cinémathèque québécoise le jeudi 26 avril à 19 h. La projection sera précédée par une courte entrevue tournée il y a quelques années avec le regretté Michel Brault, au cours de laquelle il partage son expérience de tournage du film et les défis qu’il a rencontrés en tant que directeur de la photographie.

Le tournage de cette saga historique, dont l’action se déroule au XIXᵉ siècle, a d’abord été entrepris par Jacques Demy, qui semble avoir eu de la difficulté à s’entendre avec l’équipe, puis a été confié à Philippe de Broca après un mois de production. Invité à travailler sur le film par le producteur Denis Héroux, Michel Brault a filmé les superbes images de cette coproduction. Louisiane a été tourné comme une série télévisée de 6 épisodes de 52 minutes. Le long métrage présenté est un montage plus court de 128 minutes.

La talentueuse actrice Margot Kidder incarne l’impétueuse Virginie avec force et sensibilité et nous fait vivre trente ans de sa vie, de ses amours, de ses drames et de ses luttes pour conserver l’intégrité de l’immense domaine louisianais, Bagatelle. Le film met aussi en vedette Victor Lanoux, Ian Charleson et Andrea Ferreol.

Synopsis

Une grande saga du type Autant en emporte le vent basée sur les deux premiers tomes de l'œuvre de Maurice Denuzière : Louisiane et Fausse rivière. L'histoire porte sur ce monde un peu à part que les Américains appellent le Sud profond, qui s'est écroulé avec la guerre de Sécession entre les états du nord et du sud des États-Unis.

À propos d’Éléphant : mémoire du cinéma québécois

Mis sur pied en 2007, Éléphant : mémoire du cinéma québécois est un vaste chantier entièrement financé par Québecor destiné à numériser, restaurer, conserver et rendre accessible l’ensemble des longs métrages de fiction du patrimoine cinématographique québécois. Codirigé par Claude Fournier et Marie-José Raymond, Éléphant a, depuis sa création, restauré 225 films qui sont offerts 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sur le service de vidéo sur demande illico de Vidéotron au canal 900, sur illico.tv et sur l’application illico. De plus, les films sont également accessibles, à mesure qu’ils y sont versés, sur iTunes Canada, États-Unis, France, et autres pays d’Europe et d’Afrique, en version originale et sous-titrée, partout où l’une des langues officielles est le français ou l’anglais. Le site Internet Éléphant : mémoire du cinéma québécois, www.elephantcinema.quebec, constitue quant à lui la plus importante banque de données et d’information sur le cinéma québécois.

Les films restaurés par Éléphant : mémoire du cinéma québécois peuvent maintenant être visionnés sur grand écran dans le confort de deux grandes institutions culturelles, grâce au récent partenariat avec la Cinémathèque québécoise et le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ).

Éléphant : mémoire du cinéma québécois est un projet philanthropique. À cet effet, Québecor n’en tire aucun avantage pécuniaire. À l’exception d’un montant minimal pour couvrir une partie des frais d’exploitation de la plateforme, la totalité des revenus de la diffusion de ces films est reversée aux détenteurs des droits et aux créateurs du cinéma québécois.

À propos de la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.

Adresse : 335 Boul de Maisonneuve Est, Montréal

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire