Programmation été 2009 du Palais Montcalm à Québec

Catégories:

Des événements uniques, des artistes de grande renommée, de grandes premières et des découvertes inoubliables! De la musique classique au jazz en passant par la musique du monde, la Société du Palais Montcalm vous offrira, de juillet à décembre 2009, la musique comme jamais vous ne l’entendrez ailleurs.

« Nous sommes fiers de présenter une programmation aussi variée que passionnante, composée d’artistes de haut niveau, de concerts inédits et de découvertes, qui ne manquera pas de vous éblouir. Nous souhaitons que le public de Québec réponde avec enthousiasme à cette invitation et qu’il soit nombreux à apprécier cette programmation, comme en témoignent les plus de 90 000 spectateurs qui ont fréquenté la salle en 2008 », a déclaré le directeur général, M. Louis-Yves Nolin.

UN VOLET CLASSIQUE QUI SE DISTINGUE

Pour débuter l’été, le Palais Montcalm accueil pour une seconde fois, le maître incontesté de la viole de gambe le Catalan Jordi Savall. Accompagné de l’ensemble Le Concert des Nations, il présentera le programme Les goût réunis dans le cadre du Festival d’été de Québec, le 12 juillet.

Pour poursuivre l’été en beauté, l’orchestre multiculturel de renommée mondiale composé de jeunes musiciens de 18 à 26 ans provenant de plus de 20 pays, l’Orchestre des jeunes des Amériques, parrainé par nul autre que Plácido Domingo, offrira des œuvres de Revueltas, Mozart, Tchaïkovski et Chostakovich, sous la direction de Carlos Miguel Prieto, le 3 août.

Les amoureux de la musique de chambre seront choyés par la présentation de la Semaine classique. Tout d’abord, un événement unique, le 30 septembre, une soirée au cours de laquelle deux orchestres baroques parmi les plus importants au Canada, l’Ensemble Arion et Tafelmusik partageront la même scène. Le 1er octobre, ce sera au tour de l’orchestre en résidence du Palais Montcalm, Les Violons du Roy, de présenter Tango!, un programme plein de vivacité et de passion. Pour conclure cette semaine exaltante, le réputé orchestre de chambre italien Dolce e Tempesta et la soprano Gemma Bertagnolli nous visiteront pour la première fois à Québec.

Une autre grande première est offerte au public du Palais Montcalm alors que l’Orchestre de chambre de Munich et le talentueux pianiste français Alexandre Tharaud nous présenteront un programme composé d’œuvres de Mendelssohn, Bach, Bartók et Mozart.

Accordant toujours une place importante à la relève musicale, la Société du Palais Montcalm, en collaboration avec le Conservatoire de musique de Québec, est heureuse de présenter, depuis 2007, une série qui lui est consacrée. Cette saison, le talentueux violoniste Guillaume Tardif et l’incomparable marimbiste Anne-Julie Caron présenteront respectivement leur concert les 20 octobre et 10 décembre. La violoniste Véronique Mathieu et la pianiste Andrée-Anne Perras Fortin présenteront également, le 26 novembre, un programme composé exclusivement d’œuvres de femmes compositrices.

L’un des plus grands interprètes de musique juive au monde, le ténor d’origine grecque, Hazzan Alberto Mizrahi fera résonner la salle Raoul-Jobin par sa voix puissante et majestueuse au plus grand plaisir des mélomanes. Ce récital, présenté le 24 octobre, est produit en collaboration avec le Festival des musiques sacrées de Québec.

Après avoir connu un succès retentissant en 2007-2008, la Société du Palais Montcalm produit à nouveau la série musique du monde de l’Orchestre symphonique de Québec. Cette série de trois concerts est présentée en novembre 2009, février et mars 2010. Le 11 novembre, l’OSQ, sous la direction de maestro Yoav Talmi, présentera ¡Viva España! en compagnie de la flûtiste Nadia Labrie et de la guitariste Annie Labrie.

Afin de souligner le 25e anniversaire de fondation de l’orchestre Les Violons du Roy, la Société du Palais Montcalm est heureuse de participer à cette saison festive en produisant la série Rencontres Da Camera. Cette série de quatre concerts permettra de découvrir la personnalité et le talent des musiciens et musiciennes en plus d’offrir la chance d’échanger avec eux sur scène après chacun des concerts. Le 13 novembre, Les Violons du Roy proposent un programme composé notamment de la célèbre « Petite musique de nuit de Mozart » dans le concert Mozart en Bohême.

DE GRANDS NOMS ET DU JAZZ EXCEPTIONNEL!

Tout d’abord, le 2 juillet, la chanteuse et musicienne Madeleine Peyroux présentera des pièces de son nouvel album Bares Bones, paru en mars dernier et déjà acclamé par la critique. Influencée par le folk, le country et le jazz, elle nous offrira également d’autres pièces connues de son répertoire. En novembre ce sera au tour de la grande diva américaine, Dee Dee Bridgewater de nous offrir un hommage à Billie Holiday, 50 ans après sa disparition. Enfin en décembre, le brillant pianiste Michael Kaeshammer soulèvera la foule grâce à ses fougueuses interprétations de boogie-woogie et de grooves de Nouvelle-Orléans qui ont fait sa renommée.

Avec sa troisième édition présentée du 23 au 27 septembre 2009, le Festival de jazz de Québec s’inscrit maintenant comme un incontournable dans l’univers jazz de la capitale. Pour une deuxième année, la Société du Palais Montcalm présente le Volet Prestige de ce festival. Parmi les musiciens invités, on compte les héritiers de la tradition manouche, les célèbres frères Boulou et Élios Ferré accompagnés du contrebassiste Michel Donato et du pianiste Alain Jean-Marie. La nouvelle sensation d’un jazz hors sentier et urbain, le trompettiste Christian Scott, le virtuose de la guitare Allan Holdsworth ainsi que le Eliane Elias quartet compléteront cette programmation de haut calibre. Enfin, pour une première fois à Québec, le légendaire McCoy Tyner, pianiste de John Coltrane au sein d’un quartet devenu mythique, viendra clore cette édition du Festival de jazz de Québec.

MUSIQUE DU MONDE ET AUTRES RYTHMES

Les rythmes latins vont résonner une fois de plus au Palais Montcalm. Le 21 octobre, le guitariste espagnol Paco Peña accompagné de ses musiciens, chanteurs et danseurs réchaufferont assurément cette soirée automnale. Le 23 octobre, nous aurons droit à un véritable duel de trio avec les prestigieux California Guitar Trio et Montréal Guitar Trio. Quant aux musiciens de l’Afro-Cuban All Stars, menés par Juan Marcos González le visionnaire derrière Buena Vista Social Club, ils nous promettent, le 31 octobre, une soirée festive au son de la musique qui évoque les grandes années des cabarets de La Havane. Finalement, la jeune chanteuse et guitariste d’origine capverdienne Sara Tavares nous bercera de ses mélodies alliant les rythmes portugais à la soul africaine, le 18 novembre.

Après avoir connu un succès phénoménal avec son album Exposure, Stephan Moccio sera de retour au Palais Montcalm, le 22 octobre, pour nous présenter des compositions instrumentales à la fois émouvantes, dynamiques et entraînantes.

Le 29 octobre, la guitariste Nelly Decamp, dont la notoriété dépasse les frontières de l’hexagone, sera de passage au Palais Montcalm accompagnée entre autre de Jean-Pascal Quiles pour nous offrir un spectacle musical à la croisée du classique, de la musique populaire, du jazz, de la bossa nova et du hip hop.

Le groupe torontois Cowboy Junkies a marqué le paysage culturel canadien notamment avec l’album Trinity Session et ce son rock aux consonances folk et country qui le caractérise. Le 21 novembre, ils présenteront leurs plus grands succès ainsi que quelques chansons qui apparaîtront sur leur nouvel album actuellement en préparation.

Pour vous imprégner de l’esprit des Fêtes, Mauvais Sort s’installe au Café-spectacles les 18 et 19 décembre pour vous communiquer leur incroyable vitalité et leur enthousiasme contagieux. Une soirée qui vous fera vibrer et danser au son de la musique traditionnelle!

« Tout au long de la saison été-automne 2009, que ce soit lors de la Semaine classique, du Festival de jazz de Québec, de la série Rencontres da Camera avec Les Violons du Roy, de la série Musiques du monde avec l’OSQ, le Palais Montcalm, plus que jamais, vous fait partager la passion de la musique qui l’anime, dans un lieu où celle-ci prend tout son sens » a conclu M. Nolin.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon