Programmation du Palais Montcalm 2008

Catégories:

Une programmation audacieuse et variée qui mêle flamenco, classique, jazz, musique contemporaine, chanson et rythmes du monde. C’est la proposition de la Société du Palais Montcalm au public québécois pour les saisons de l’hiver et du printemps 2008.

DES INVITÉS PRESTIGIEUX

Le Palais Montcalm reçoit en 2008 des concerts qu’il faut immédiatement noter à son calendrier. Le 18 mars, c’est la voix cristalline du légendaire groupe Yes, Jon Anderson, qui se fera entendre dans la salle Raoul-Jobin pour un concert intime.

Dix jours plus tard, le 28 mars, une superbe grande voix résonnera à Québec, celle de la très charismatique Joyce DiDonato, l’une des mezzo-sopranos les plus captivantes de la scène lyrique actuelle. De la grande visite!

À guichets fermés partout dans le monde, le chef italien Fabio Biondi et son ensemble Europa Galante nous font l’honneur de présenter un concert au Palais Montcalm le 14 avril. Ces musiciens italiens, réputés et accomplis sont les plus grands propagateurs de l’œuvre de Vivaldi. Une grande primeur à Québec !

Le Palais accueille le 25 avril, un jazzman de renommée mondiale que les fans attendent déjà avec enthousiasme, Brad Mehldau. Accompagné de Larry Grenadier et Jeff Ballard, il présentera un concert jazz envoûtant.

UNE SAISON COLORÉE

Une partie de la prochaine saison est empreinte de rythmes latins et sensuels. Le 6 février Jesse Cook, virtuose incontesté de la guitare, offrira une soirée de mélodies accrocheuses aux accents méditerranéens et flamencos.

Le 19 février c’est l’une des plus grandes compagnies flamenco d’Espagne, Noche Flamenca, qui entraînera le public de la salle Raoul-Jobin dans des cadences énergiques et passionnées.

L’ensemble Constantinople a également invité, le 15 mai, la flamboyante chanteuse La Tremendita et le guitariste José Luis Rodriguez afin de récréer la fébrilité de la musique gitane flamenco.

UN CONCERT DE VOIX

Seules ou en chœur, les plus belles voix seront en évidence. Début février, deux grands ensembles vocaux feront vibrer le Palais Montcalm. Le 7 février, les voix mystiques de 27 femmes en costumes traditionnels, que la beauté et le défi de la polyphonie unissent, chanteront les harmonies du folklore bulgare dans le concert Le Mystère des Voix Bulgares.

Le lendemain 8 février, retour de cet ensemble de Vancouver bien connu ici, musica intima, composé de douze professionnels qui chantent a capella et sans chef. Un programme intitulé Un soir de neige pour une soirée de musique vibrante et pleine de fraîcheur.

Le Café-spectacles accueillera également de belles voix québécoises. Le 2 avril, la soprano originaire de Québec, Monique Pagé chantera ses airs préférés. Du 13 au 16 mai, c’est la chanteuse Paule-Andrée Cassidy qui s’installe au Café-spectacles pour 4 soirées, le temps d’enregistrer un disque live, composé de grandes chansons françaises.

DEUX QUATUORS DE PREMIER PLAN

Les amoureux de musique classique seront contents d’apprendre que le Palais Montcalm accueillera deux quatuors de grande valeur.

Le Quatuor Élysée est la symbiose parfaite entre quatre musiciens de renom, deux russes et deux français. Le 20 février, ils combineront le raffinement français de Ravel et la puissance slave de Tchaïkovski et Rachmaninov pour un moment hors du temps.

Pour sa part, le Quatuor Renoir, dont le premier violon est la québécoise Hélène Collerette, nous promet, le 16 avril, des moments d’une grande beauté avec des oeuvres de Schumann, Webern et Brahms.

Celui qui avait charmé la population de Québec lors de la journée Portes Ouvertes organisée pour l’ouverture du Palais Montcalm, le pianiste Arturo Nieto-Dorantes, reconnu parmi les meilleurs pianistes mexicains de sa génération et professeur de musique à l’Université Laval, offrira un concert le 1er mai dans le Café-spectacles.

L’Ensemble Arion présente dans la salle Raoul-Jobin, l’après-midi du 12 juin, sous la direction du chef invité Jaap Ter Linden, un concert Vivaldi avec les solistes Claire Guimond à la flûte et le bassoniste Mathieu Lussier.

QUÉBEC JAZZE

En plus de l’incontournable concert de Brad Mehldau, le Palais Montcalm propose deux valeurs sûres pour les passionnés de jazz. Le 2 février, le Café-spectacles aura une ambiance new-yorkaise grâce au pianiste et compositeur Yves Léveillé et son sextet. Le 5 avril, ce sont les 8 musiciens du Jazzlab et leur invité surprise qui combleront les amateurs de jazz présents au Café-spectacles.

VOYAGE MUSICAL

Le 29 avril, La Nef propose un voyage inédit dans l’univers de la musique de création. Inspiré des Steppes d’Asie Centrale et des grands déserts du monde, Steppes et déserts révèle une version exotique de l’œuvre Pulau Dewata du regretté compositeur québécois Claude Vivier. Pour l’occasion, les musiciens Pierre Hamon et Carlos Rizzi de l’ensemble Alla Francesca ont été invités.

Le lendemain, 30 avril, c’est au tour de Strada de convier le public à une expérience musicale incomparable au cours de laquelle chants à bourbons médiévaux, incantations des Amériques et danses traditionnelles s’entremêlent.

Au mois de mai, le compositeur guitariste Tim Brady transporte le public à l’intérieur du spectacle « Mon 20e siècle ». Provocateur et innovateur, ce spectacle jumelant la musique, la vidéo et des textes originaux est présenté au Café-spectacles le 22 mai.

Le Société du Palais Montcalm poursuit sa collaboration avec le Conservatoire de musique de Québec en présentant deux concerts au Café-spectacles. Le 23 janvier, l’un des musiciens les plus prometteurs au Canada, le jeune virtuose du violon, Jing Wang, séduira à coup sûr le public. Le 25 mars, c’est le duo composé de Stéphane Fontaine, premier clarinettiste de l’OSQ, et François Zeitouni, pianiste et organiste, qui interprètera des oeuvres de Schumann, Brahms et Reinecke.

Le Grand orchestre des jeunes, cette initiative du Conservatoire de musique, revient dans la salle Raoul-Jobin les 3 et 4 février pour un concert aux airs carnavalesques.

Le Gala de l’opéra du Conservatoire de musique aura également lieu au Palais Montcalm cette année, le 30 mars.

LES VIOLONS DU ROY

Les Violons du Roy ont 17 concerts à l’horaire entre janvier et juin : les séries Grands Rendez-vous, Bach avant tout et Da Camera auxquelles s’ajoutent les Chefs-d’œuvre du matin et les Plaisirs d’après-midi.

EN ACCUEIL

Le Palais Montcalm fait parler de lui un peu partout, d’ajouter le directeur général, si bien que des artistes d’ici et de l’extérieur choisissent de venir produire leur spectacle chez nous. Ainsi, la ville de Saint-Pétersbourg nous envoie le 2 février des interprètes chevronnés dont les voix se mêleront à des talents québécois pour le concert Les Muses Boréales. C’est aussi le cas de Jean Brassard, un québécois installé à New-York depuis longtemps et qui viendra chanter Montand ici au Café-spectacles, les 12, 13 et 14 juin.

Le Consort contemporain de Québec s’installe chez nous pour deux concerts : Blanc sur Blanc le 18 janvier et Zappa le 7 mars. Les Rhapsodes, dont on peut presque dire qu’ils sont des habitués, présentent également 2 récitals cette saison : À la cour de France le 29 mars et Québec en héritage, le 17 mai.

L’auteure-compositrice-interprète Sylvie Langevin a réservé la salle le 6 avril pour un concert qui se veut festif en compagnie de sa fille et d’amis. Le 19 avril, nous accueillerons pour la première fois la fanfare bien connue, les Voltigeurs de Québec, pour un grand concert avec le Chœur de Québec, le Groupe vocal Kaléidoscope et la Maîtrise des petits Chanteurs de Québec. L’Harmonie des Cascades revient le 23 avril avec un programme joyeux et folklorique et la Troupe Crescendo vient célébrer son 35ième anniversaire le 7 juin. Pour clore la saison, le Chœur polyphonique de Lévis avec des invités de marque, le Dublin County Choir d’Irlande.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon