Programmation complète de MUTEK 2008 (9e édition)

Catégories:

Du 28 mai au 1er juin prochain, le Festival MUTEK prendra d’assaut le centre-ville de Montréal pour une 9e année consécutive. Pendant cinq jours, la ville vibrera au rythme de la musique électronique et des mutations en création numérique, dans le cadre de cet événement d’envergure internationale. Près de cent artistes et panélistes des quatre coins du monde viendront animer le public et partager leur vision artistique. Durant l’événement, plusieurs têtes d’affiche très connues dont Carl Craig (ANNULÉ!!!), Radio Slave, Modeselektor, Underground Resistance, Christian Fennesz, Kid Koala, et Kode 9 & Space Ape feront leur apparition sur scène aux côtés d’artistes de la relève. Le Festival présentera près de cinquante prestations intérieures et extérieures, dont plus de 15 constitueront des premières canadiennes ou nord-américaines.

Les activités de MUTEK 2008 se tiendront dans quatre lieux du centre-ville, au Théâtre du Nouveau Monde, à la Société des arts technologiques (SAT), au Métropolis et au parc Jean-Drapeau. Les billets individuels et les forfaits pour les festivaliers sont disponibles dès maintenant à l’adresse www.mutek.org.

Les artistes de la 9e édition

ARTIFICIEL et MARTIN TÉTREAULT / BAREM / BEN SHEMIE / BEN FROST / CHIC MINIATURE / CHLOÉ / CHRISTIAN FENNESZ / CRISTIAN VOGEL / DAFLUKE / DAVE AJU / DEADBEAT / DJ OLIVE / ERNESTO FERREYRA / THE FIELD trio live / FLYING LOTUS / FREIDA ABTAN / HALF HAWAII (SAMMY DEE et BRUNO PRONSATO) / JEREMY P. CAULFIELD / KID KOALA / KNIFEHANDCHOP / KODE 9 & SPACE APE / KOMODO / MARTIN MESSIER et JACQUES POULIN-DENIS / MARTYN / MATHIAS KADEN / MEGASOID / METRIKA / MILLIMETRIK / MODESELEKTOR vs Pfadfinderei / MORGAN PACKARD et JOSHUE OTT / MOSSA / MURCOF vs XX+XY / NICOLAS BERNIER / NOAH PRED / NÔZE / ONUR ÖZER / QUIET VILLAGE / RADIO SLAVE / RECHENZENTRUM / SLEEPARCHIVE / TIM HECKER / UNDERGROUND RESISTANCE présente INTERSTELLAR FUGITIVES

Passeports, forfaits et billets

Les forfaits et les billets individuels sont en vente dès maintenant sur le site www.mutek.org, ainsi qu’aux guichets Ticketpro et à l’adresse www.ticketpro.ca.

Les PASSEPORTS_MUTEK donnant accès à tous les événements du Festival sont disponibles au coût de 165 $ (taxes et frais de service en sus). Les Forfaits_Week-end, au coût de 95 $ (taxes et frais de service en sus), sont valables quant à eux pour tous les événements compris entre le 30 mai et le 1er juin, inclusivement. À partir d’aujourd’hui, les forfaits et tous les billets pour les spectacles de MUTEK 2008 sont disponibles sur le site www.mutek.org.

La série A\VISIONS : au Théâtre du Nouveau Monde

La série A\VISIONS se déroulera – une première pour MUTEK – au Théâtre du Nouveau Monde, dans une salle pouvant accueillir près de 800 personnes. Cet environnement inspirant viendra mettre en valeur le travail des artistes, qui s’insèrera dans l’un ou l’autre des trois thèmes choisis pour cette édition : les arrangements classiques du 21e siècle; la relation entre le film, la nature et le narratif; l’exploration de la texture sonore comme vecteur d’émotion.

A\VISIONS 1 – le 28 mai à 20 heures. Ce premier programme sera consacré à l’étude de l’instrumentation classique dans le contexte technologique du 21e siècle. La soirée s’ouvrira en compagnie de deux artistes new-yorkais, Morgan Packard et Joshua Ott, qui feront équipe pour nous présenter Tremble, une pièce multidisciplinaire qui promet de surprendre l’auditoire à travers une série de volte-face inattendues. Par la suite, le compositeur électroacoustique montréalais Nicolas Bernier présentera Les Arbres, une composition audacieuse qui parvient à créer un espace introspectif par le traitement numérique du violon, du violoncelle et du vibraphone. La soirée se terminera en compagnie de Fernando Corona, connu sous pseudonyme de Murcof, qui est sans doute le compositeur mexicain de musique électronique le plus réputé, lui qui a su insuffler un vent de fraîcheur sur ce style de musique puisant aux sources du classique. Il s’agira d’un retour attendu pour cet artiste de haut vol qui avait été l’une des grandes révélations de MUTEK 2002. Pour la première fois en Amérique du Nord, il se produira aux côtés du duo d’artistes visuels italiens xx+xy.

A\VISIONS 2 – le 29 mai à 20 heures. Cette soirée nous emmène aux frontières limitrophes du film, de la nature et du narratif. Elle commencera avec une performance de Freida Abtan, une artiste multidisciplinaire originaire de Montréal qui parvient à créer de magnifiques tableaux audiovisuels composés d’images de danseurs traitées numériquement qui se superposent et s’entremêlent en couches successives. L’événement principal de la soirée sera la prestation du duo d’artistes audiovisuels allemands Rechenzentrum, qui nous offrira en première nord-américaine Silence, une performance présentée récemment à la prestigieuse Volksbühne de Berlin. Silence est une expérience dépaysante qui mène le spectateur aux confins de la manipulation visuelle et sonore.

A\VISIONS 3 – le 30 mai à 20 heures. Cette soirée est sans doute l’une des plus relevées de toute l’histoire du Festival. Au programme, trois artistes d’avant-garde réunis sur une même scène pour un événement qui risque d’être mémorable. Reconnu internationalement pour son approche unique du noise ambiant, l’Australien Ben Frost, qui vit en Islande, se produira pour la première fois en sol canadien. Il sera suivi par le Montréalais Tim Hecker, lui aussi un artiste de stature internationale, dont la musique troublante et forte mérite d’être révélée au public à sa juste valeur. La soirée se terminera avec la performance de Christian Fennesz, un des artistes les plus importants de la musique actuelle, dont les parutions remarquables ont fait étape en création numérique, grâce à leurs mélodies abstraites et leurs dissonances heureuses.

La série NOCTURNE : à la SAT et au Métropolis

NOCTURNE I – le 28 mai à 22h30. Cette série de spectacles débute à la SAT avec un regroupement d’artistes marquant une longue tradition de qualité en musique électronique. Le célèbre collectif de Détroit Underground Resistance sera au cœur de cette première soirée. Ce réseau marginal de militants s’est servi de la musique pour faire valoir ses idées politiques, en plus de se nourrir de l’héritage funk de la ville pour créer un techno empreint de personnalité, aujourd’hui mondialement reconnu pour son unicité.

NOCTURNE 2 – le 29 mai à 22h30. Cette soirée met en vedette des artistes qui explorent le côté abstrait et cyclique du techno minimal, le dépouillant à l’extrême pour mettre en valeur ses éléments essentiels. La musique austère et parfois déstabilisante qui en découle emplit l’espace de manière différente et devient un outil hypnotisant, laissant entrevoir ce que seront les rythmes des générations futures. Le collectif Artificiel fera ensuite équipe avec le platiniste Martin Tétreault pour présenter en première mondiale Surfaces, un projet basé sur la manipulation des vinyles comme source sonore et visuelle qui explore en profondeur la science du rythme. Ils feront ensuite place, pour sa première visite à Montréal, au Berlinois sleeparchive, dont le minimalisme strict et sans compromis s’insère dans la mouvance d’artistes comme Pan Sonic, Monolake et Raster-Noton. Enfin, Cristian Vogel effectuera un retour attendu depuis longtemps en Amérique du Nord pour présenter son tout dernier projet, The Never Engine.

NOCTURNE 3 – le 30 mai à 21 heures. Ce programme percutant aura lieu le vendredi soir au Métropolis, dans deux salles distinctes, pour donner le coup d’envoi du week-end. Dans la salle principale, une brochette d’artistes connus montera sur scène pour célébrer le potentiel musical de l’échantillonnage électronique. Le virtuose des platines Kid Koala initiera la soirée, avant de céder sa place à Megasoid, un duo composé de Robert Squire (de Sixtoo) et de Hadji Bakara (de Wolf Parade), deux artistes qui représentent la nouvelle vague du hip-hop montréalais et qui utilisent à fond les ressources des claviers. Par la suite, la sensation berlinoise Modeselektor, qui défie toutes les catégories, sauf celle de « l’incomparablement énergique », fera équipe avec Pfadfinderei (VJ), au grand bonheur de nos yeux et de nos oreilles. Le Torontois Knifehandchop enchaînera ensuite avec une prestation breakcore constituant le paroxysme de la soirée. Pendant ce temps, au lounge du Savoy, une poignée d’artistes internationaux de la scène minimale underground présentera au public ce que ce genre musical offre de meilleur : Dave Aju de San Francisco, Metrika du Mexique, Jeremy P. Caulfield de Toronto ainsi que le duo Half Hawaii, composé des vedettes Sammy Dee et Bruno Pronsato, qui viendront tour à tour chauffer le plancher de danse de l’endroit.

NOCTURNE 4 – le 31 mai à 22 heures. La soirée maîtresse du Festival sera présentée au Métropolis, dans deux salles distinctes, et mettra en vedette plusieurs artistes phares de la scène électronique moderne. Dans la salle principale, les festivités commenceront avec le Torontois Noah Pred, qui sera suivi du Montréalais Mossa. Plus tard, le techno deep aux nuances électro de la Française Chloé préparera le terrain pour l’excellent duo techno-pop français Nôze. Les amateurs du label Kompakt seront aux anges, car les trois musiciens qui composent The Field offriront ensuite une prestation live en première canadienne. Pour clore le bal, la légende du techno de Détroit, Carl Craig, une sommité mondiale connue tant pour ses remix que pour ses compositions, sera aux platines pour une performance de trois heures. Pendant ce temps, au lounge du Savoy, une brochette d’artistes d’avant-garde – risquant de faire ombrage aux têtes d’affiche de la salle principale – proposera un voyage sonore riche et dépaysant. Le programme débute avec une prestation live versatile et expérimentale de Kode 9, qui sera suivie par le surf fusion de Quiet Village, un duo composé de Matt Edwards (alias Radio Slave) et Joel Martin. La soirée se poursuit avec le New-Yorkais DJ Olive qui démontrera pour sa part le potentiel des rythmes déconstruits et abstraits, alors que le Montréalais Deadbeat animera les festivaliers jusqu’aux petites heures, grâce à son dub du 21e siècle.

La série MUTEK/PIKNIC au parc Jean-Drapeau

MUTEK//PIKNIC 1 – le 31 mai à 14 heures. Cette collaboration extrêmement populaire entre MUTEK et l’équipe du Piknic Électronik est de retour cette année encore! L’événement du samedi au parc Jean-Drapeau offrira une sélection d’artistes dubstep de renommée mondiale. L’après-midi débutera avec une prestation live de Komodo, le producteur dubstep le plus actif de la scène montréalaise. Martyn, le phénomène de l’heure en Hollande, prendra ensuite la relève, avant de céder sa place au fameux duo formé de Kode 9 & Space Ape, sans contredit les ambassadeurs les plus connus de la scène dubstep. Pour sa part, à l’heure où le soleil se couche, l’artiste Flying Lotus, qui vient tout juste de se joindre à l’étiquette Warp, viendra tester les basses fréquences du dispositif sonore en place.

MUTEK//PIKNIC 2 – le 1er juin à 14 heures. Préparez-vous à un marathon musical de neuf heures, qui se poursuivra jusqu’à 23 heures! Le programme de la journée compte quatre artistes qui représentent la diversité d’une scène techno de plus en plus globale et hybride se nourrissant des traditions musicales de partout. La journée débute avec l’artiste de l’heure en Turquie, Onur Özer, qui fera ensuite place à deux créateurs qui incarnent le renouveau en musique électronique, l’Allemand Mathias Kaden et l’Argentin Ernesto Ferreyra. Chacun d’eux livrera un set live qui promet d’être coloré et festif. Le Festival 2008 se terminera en force avec la prestation de Radio Slave, vedette du moment en Angleterre, qui se produira en tant que DJ, au soleil couchant. Enfin, sous les étoiles, Onur Özer et Mathias Kaden feront équipe pour clore en beauté cette parfaite soirée d’été.

(En cas de pluie, ces événements extérieurs se tiendront à la SAT.)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon