Programmation 32e Festival de Lanaudière - édition 2009

Début de l'événement: 

04 juillet 2009 - 00:00
Catégories:

Du samedi 4 juillet au dimanche 2 août, la grande région de Joliette prendra des airs de fête. Pendant tout un mois, et pour une 32e fois, musiciens et mélomanes sedonnent rendez-vous au Festival de Lanaudière ! Élaborée avec soin par Alex Benjamin,directeur de la programmation, l’édition 2009 du Festival de Lanaudière promet aux amateurs de
nombreux moments de pur bonheur dans un site enchanteur. Fier ambassadeur artistique de l’événement, le pianiste Alain Lefèvre se réjouit de prendre part à cette nouvelle édition du plusimportant événement de musique classique au Canada.

Lanaudière, c’est la rencontre privilégiée entre des musiciens de premier plan et un public
curieux, ouvert et chaleureux. Cette année encore, dans le cadre unique qui est le sien, le
Festival propose des rencontres inoubliables avec ces artistes d’ici qui triomphent sur la scène
étrangère — l’Orchestre symphonique de Montréal, les Karina GAUVIN, Alain LEFÈVRE, Marie-
Nicole LEMIEUX, Yannick NÉZET-SÉGUIN, et bien d’autres —, la joie de découvrir des
personnalités musicales lumineuses, inspirantes et audacieuses et le plaisir d’admirer
l’extraordinaire talent des artistes qui deviendront les étoiles de demain.

À l’Amphithéâtre comme dans les magnifiques églises de la région, on prendra plaisir à s’ouvrir à
la découverte comme à retrouver des oeuvres plus familières qui émerveillent, ensorcellent,
divertissent ou bouleversent.

Une journée d’ouverture unique, variée et riche en émotions !
Le 4 juillet, une véritable rencontre au sommet promet d’être intense et dynamique : Yannick
NÉZET-SÉGUIN et l’ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN s’allient à Alain LEFÈVRE pour interpréter
l’excitant Concerto en fa de Gershwin, une composition aux accents joyeux et jazzés qui saura
donner le ton à notre été musical. Deux oeuvres de Stravinsky sont également au programme : la
partition complète du ballet Pulcinella et le monumental Sacre du printemps, interprété pour la
première fois par le chef québécois, désormais star mondiale de la direction d’orchestre.

En pré-ouverture, en après-midi, le Festival et son ambassadeur artistique Alain Lefèvre, fidèles
à leur engagement envers la promotion de la relève, présentent un concert qui saura plaire à
tous : accompagnés de la SINFONIA DE LANAUDIERE, et sous la direction de Stéphane
LAFOREST, quatre violonistes de haut niveau - Caroline CHÉHADÉ, Ewald CHEUNG, Jean-
Sébastien ROY et Aaron SCHWEBEL - offriront chacun l’une des Quatre saisons de Vivaldi, de
même qu’un concerto pour quatre violons de ce compositeur. Pour compléter ce programme,
Alain Lefèvre, présentateur du concert, se joindra à la Sinfonia afin d’interpréter, pour la première
fois au Québec, le Concertino n° 2 d’André Mathieu.

Invitation au voyage
Cet été, le Festival nous invitera à voyager en musique. La destination la plus exotique sera la
Chine, avec la présentation de The Map, une oeuvre de Tan Dun, récipiendaire d’un Oscar pour
la musique du film Tigre et dragon. Cette oeuvre, à voir autant qu’à entendre, compte parmi les
productions musicales les plus originales des dernières années et ne manque pas d’émouvoir et
d’émerveiller les foules partout où elle est présentée. Pour la réaliser, le compositeur a sillonné
sa province natale pour recueillir sur vidéo des chants et coutumes instrumentales parfois
millénaires. Le résultat est spectaculaire : ces images, accompagnées de leur bande sonore,
seront projetées sur écran géant tandis que, sur la scène de l’Amphithéâtre, l’Orchestre du
Festival dirigé par Jean-Marie ZEITOUNI, auquel se joindra le violoncelliste Matthew BARLEY,
dialoguera avec elles. Dépaysement assuré !

Un autre voyage est proposé, cette fois vers la Belle Époque et les Années folles, heures de
gloire du cabaret et du music hall. Trois merveilleuses interprètes pour nous y amener : la
sublime Karina GAUVIN chante Paris à travers des airs humoristiques et valses sentimentales
d’Érik Satie et de Francis Poulenc, la somptueuse Catherine MAJOR dans quelques-unes des
mélodies les plus populaires de Kurt Weill et l’incandescente Angélique DURUISSEAU dans des
extraits du bouleversant (mais toujours divertissant) Marie Galante, également de Weill.
L’émotion unique du chant choral !

Toujours impressionnante, souvent émouvante, la musique chorale occupera une place de choix
dans la programmation.

Mentionnons d’abord la présentation de la Messa per Rossini, requiem grandiose à l’histoire
étonnante. Dédiée à la mémoire du célèbre compositeur, cette oeuvre fut écrite en 1869 par
treize des plus grands compositeurs italiens de l’époque réunis à l’instigation de Giuseppe Verdi.
Très ambitieuse, la Messa ne fut cependant jamais jouée. Disparue pendant plus d’un siècle, elle
fut redécouverte dans les années 1980. Présentée pour la première fois au Canada, elle sera
interprétée par cinq grands chanteurs (dont Manon FEUBEL, récemment acclamée à La Scala de
Milan) et un choeur de 200 voix, sous la direction de Jean-Marie Zeitouni.

Un des sommets du répertoire choral, le Requiem allemand de Johannes Brahms, sera présenté
en clôture du Festival (1er août). Maestro Kent NAGANO dirigera alors l’Orchestre symphonique
de Montréal et le Choeur St-Laurent dans cette oeuvre sublime. Le 18 juillet, le Choeur de
l’Orchestre Métropolitain présentera, sous la direction de Yannick NÉZET-SÉGUIN, des choeurs
tirés des opéras de Mozart (La flûte enchantée), Beethoven (Fidelio), Weber (Der Freischütz) et
Wagner (Der Meistersinger, Lohengrin et Tannhäuser). Également au programme, la Symphonie
fantastique de Berlioz.

Autre sommet de la littérature chorale, Les larmes de saint Pierre, cycle de madrigaux
bouleversant d’Orlando di Lasso, sera donné en église par le choeur du STUDIO DE MUSIQUE
ANCIENNE DE MONTRÉAL, sous la direction de Christopher JACKSON.
Enfin, dans un événement aux accents légers et divertissants, un choeur formé des PETITS
CHANTEURS DE LAVAL et des VOIX BORÉALES offrira des extraits d’un répertoire allant des
oeuvres de la Renaissance aux mélodies populaires d’aujourd’hui.

Heureuses retrouvailles et belles découvertes
Les mélomanes auront le bonheur de retrouver, à l’Amphithéâtre comme en église, des artistes
qui ont su les émouvoir et les éblouir lors de leur récente visite au Festival. Accompagnée de
Bernard LABADIE et des VIOLONS DU ROY, Marie-Nicole LEMIEUX nous offrira des airs de
Mozart, Haydn et Gluck. On retrouvera avec plaisir la pianiste ukrainienne Valentina LISITSA,
dont la virtuosité en avait époustouflé plus d’un lors de son passage en 2008, d’abord en récital
dans un programme Beethoven, Schubert, Rachmaninov et Shostakovitch, puis à l’Amphithéâtre
dans le célèbre troisième concerto de Rachmaninov. Le pianiste britannique Paul LEWIS, de
retour après deux ans d’absence, présentera deux concertos de Mozart aux côtés d’un nouvel
orchestre de chambre, l’ensemble instrumental FilArmonia. Parmi les autres retrouvailles, notons
la harpiste Catrin FINCH, qui présentera sa transcription des Variations Goldberg de Jean-
Sébastien Bach, le violoniste Corey CEROVSEK dans le Concerto de Korngold, et la claveciniste
Blandine RANNOU.

Parmi les interprètes qui en seront à leur première visite, mentionnons la présence d’artistes de
grand talent : le pianiste Jonathan BISS, dont les récents enregistrements ont mérité l’éloge de la
critique internationale; la pianiste Nareh ARGHAMANYAN, Premier Prix au Concours
international de musique de Montréal; la violoniste Rachel BARTON PINE, virtuose au répertoire
éclectique et original; Alisa WEILERSTEIN, nouvelle sensation du violoncelle américain; la
harpiste québécoise Valérie MILOT, gagnante du Prix d’Europe; le Quintette ALLIAGE
(saxophones et piano) et le chef d’orchestre Julian KUERTI qui, à la tête de l’OSM, présentera un
concert éclatant.

Des dimanches chantants et dansants
Les amateurs de musiques du monde seront éblouis par la virtuosité de Roby LAKATOS, le plus
grand violoniste tzigane au monde ! Après de trop nombreuses années d’absence, il est enfin de
retour, faisant de nouveau la démonstration de sa stupéfiante virtuosité et en partageant pour le
bonheur de tous la joie contagieuse de sa musique aux rythmes endiablés. Dans un concert de
facture plus classique, Alexandre DA COSTA fera chanter son Stradivarius dans de jolies
viennoiseries de Fritz Kreisler. Autre moment de pur délice, le spectacle du MOONLIGHT GIRLS
TRIO, qui fera swinguer les nostalgiques du jazz vocal des années 40. Enfin, le Festival rendra
hommage au contrebassiste Michel DONATO en lui donnant carte blanche.
Cinéma en plein air Loto-Québec

Pour la quatrième année, le Festival de Lanaudière reprend ses mardis de cinéma gratuit en
plein air. Bien à l’abri sous le toit de l’Amphithéâtre, les cinéphiles pourront voir la Mélodie du
bonheur, l’Élève de Beethoven, Faubourg 36 et Mamma mia !

OUVERTURE DE LA BILLETTERIE
Le 6 mai 2009 Billetterie de l’Amphithéâtre 450 759-4343
800 561-4343 www.lanaudiere.org
Le 6 mai 2009 Billetterie de la Place des arts 514 842-2112
866 842-2112 www.pda.qc.ca
Les vendredis et samedis, le Festival Express fera la navette entre le Centre Infotouriste, rue
Peel à Montréal, et l’Amphithéâtre. Renseignements et réservations : 1 800 561-4343

Source : Festival

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon