Productions à venir à l'École supérieure de théâtre de l'UQAM du 30 avril au 10 mai‏

Catégories

Début de l'événement

Image

Les étudiants de l'École supérieure de théâtre de l’UQAM des profils Jeu, Scénographie et Études théâtrales unissent leurs forces et présentent prochainement trois productions démontrant l’étendue de leurs talents :

Programmation :

theatre-silence : Et quand vient le silence…
(on se rend compte que personne n'avait rien d'important à raconter)
Dates : 30 avril, 1er et 2 mai, à 20 h, et 3 mai, à 16 h et 20 h 30
Lieu : Studio-d'essai Claude-Gauvreau, local J-2020, pavillon Judith-Jasmin, 405, rue Sainte-Catherine Est
Extraits de Cendres de Rodrigo Garcia, traduction française de Christilla Vasserot

Mise en œuvre par Joanie Poirier et Jonathan Saucier, tous deux respectivement finissants des profils Jeu et Scénographie, Et quand vient le silence… est une création collective élaborée à partir de fragments choisis de l’œuvre de Rodrigo Garcia. Portée à la scène pour la première fois à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM, la dramaturgie de Garcia oscille entre les registres du ravissement poétique et de la monstruosité consumériste excessive. Dans cette production, le collectif de création cherche à témoigner de notre inaliénable besoin de beauté, ainsi que de notre quête de réappropriation de soi et de réconciliation avec le vivant. Conjuguant installation vidéographique et approche performative du jeu d’acteur, le spectacle s’est construit dans un effort concerté des scénographes et des acteurs.

theatre-rivages : Rivages
Dates : 30 avril, 1er, 2 et 3 mai 2014, à 20 h, et le 2 mai, à 14 h
Lieu : Salle Marie-Gérin-Lajoie, J-S600, pavillon Judith-Jasmin, 405, rue Sainte-Catherine Est
Collage de textes de Nelly Arcan, Alessandro Baricco, Sofia Brault, Marie Cardinal, Evelyne de la Chenelière, Louise Dupré, Marie-Ève Lussier et Heiner Müller

Puisant dans les œuvres littéraires et dramatiques d’auteurs de plusieurs générations, les metteurs en scène Sofia Brault et Marie-Ève Lussier raniment la nécessité de prendre la parole en tant que femmes, et ce, dans un contexte où la question du féminisme est trop souvent considérée comme une lutte appartenant au passé. Pour interroger le féminin, les créatrices ont décidé de se pencher sur la relation mère-fille. Fille et Mère. Deux carcans qui persistent à créer un phénomène d'enfermement de l'identité des femmes. Le montage dramatique en fait état en faisant résonner une série de paroles de femmes à travers des tableaux anecdotiques et à caractère mythique. Rivages questionne l'identité féminine, mais c'est aussi la nature humaine même qui se trouve à être interrogée dans ce texte.

theatre-montagne : La montagne rouge (SANG)
Dates : du 7 au 10 mai, à 20 h, et le 9 mai, à 14 h
Lieu : Studio-théâtre Alfred-Laliberté, local J-M500, pavillon Judith-Jasmin, 405, rue Sainte-Catherine Est
De Steve Gagnon, mise en scène d’Adam Faucher

Un an après la perte de son amoureux, une Jeune Femme retourne sur la montagne rouge afin d'accomplir son deuil qu'elle n'a pu vivre. Cette montagne rouge, c'est le sanctuaire qu'elle et le Jeune Homme avaient inventé pour s'extraire de la brutalité et de la vitesse du monde urbain et de la vie sociale. Elle retourne à ce lieu, pleine d'amertume, de rage, de tristesse, et elle le convoque pour une dernière rencontre. Il faut qu'elle lui parle, qu'elle lui avoue, qu'elle lui montre sa déchirure. Dans sa rencontre avec le Jeune Homme, la Jeune Femme va tenter de se débarrasser de la nuit et de la honte qui l'habitent. La montagne rouge (SANG), c'est le rite funèbre que le Jeune Homme n'avait pas encore vécu.

La montagne rouge (SANG), c'est aussi une réflexion sur la question du couple et sur la rupture. C'est une critique de notre société qui s'est emmêlée les jambes dans sa trop grande vivacité à vouloir rejeter le sombre passé religieux et qui, en tombant, a cassé la symbolique rituelle et funéraire, pour n'en garder que des éclats insignifiants.

Renseignement et réservation
Coût : 10 $ / prix étudiant : 5 $
Billetterie de l'UQAM
Local J-M400 (niveau métro)
Pavillon Judith-Jasmin
405, rue Sainte-Catherine Est
514 987-3456