Prix des libraires 2011, les finalistes annoncés

Catégories:

La conférence de presse visant à dévoiler les livres finalistes du Prix des libraires du Québec 2011 s’est déroulée ce matin à la Grande bibliothèque. La comédienne Catherine Trudeau, porte-parole du Prix, ainsi que plusieurs libraires du comité ont ainsi été invités à présenter et à commenter la sélection.

Cette célébration annuelle, coordonnée pour la 18e année par l’Association des libraires du Québec, comporte deux catégories: «Roman québécois» et «Roman hors Québec». Elle vise à honorer des auteurs dont les œuvres se sont imposées aux libraires par leur qualité littéraire et leur originalité. Le Prix des libraires du Québec a en outre pour mission de repérer de nouveaux talents et de souligner l’accomplissement d’auteurs établis.

Le Prix des libraires du Québec célèbre la curiosité, le dévouement et le professionnalisme des libraires. Il met également en lumière le rôle qui est le leur: celui de prendre le pouls de la production éditoriale d’ici et d’ailleurs, de se laisser émouvoir, surprendre, voire choquer par les livres. La suite est affaire de rendez-vous entre le libraire et le lecteur, entre le lecteur et le texte. Le libraire incarne donc un maillon essentiel de la chaîne du livre.

FINALISTES 2011

CATÉGORIE ROMAN QUÉBÉCOIS
Je voudrais qu’on m’efface, Anaïs Barbeau-Lavalette (Hurtubise)
La canicule des pauvres, Jean-Simon DesRochers (Les Herbes rouges)
La constellation du lynx, Louis Hamelin (Boréal)
Réussir son hypermodernité et sauver le reste de sa vie en 25 étapes faciles, Nicolas Langelier (Boréal)
Petite armoire à coutellerie, Sabica Senez (Leméac)

CATÉGORIE ROMAN HORS QUÉBEC
Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, Mathias Enard (Actes Sud)
L’homme inquiet, Henning Mankell (Seuil)
Purge, Sofi Oksanen (Stock)
Rosa candida, Audur Ava Ólafsdóttir (Zulma)
Sukkwan Island, David Vann (Gallmeister)

Composé uniquement de libraires, le comité de sélection soumettra dès aujourd’hui cette liste à tous les libraires du Québec, qui éliront, le 9 mai prochain, le gagnant de chacune des catégories. Rappelons que l’ensemble des libraires québécois, issus des librairies indépendantes, des coopératives en milieu scolaire, du Groupe Archambault, du Groupe Indigo et du Groupe Renaud-Bray, seront appelés à voter.

La cérémonie de remise aura lieu le lundi 9 mai 2010 à 19h au Lion d’Or à Montréal. Lors de cet événement, le lauréat québécois se verra attribuer une bourse de 2 000 $ du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, ainsi qu'une œuvre de l'artiste Louis-Georges L'Écuyer, que recevra également le lauréat hors Québec. De plus, l'Association internationale des études québécoises (AIEQ) offre au lauréat québécois la possibilité de faire une tournée de promotion dans l'un des pays étrangers où elle a des membres. Le dévoilement sera agrémenté d’une mise en lecture d’extraits des œuvres finalistes par des comédiens de renom, dont Catherine Trudeau.

Au sujet du Prix des libraires du Québec
Depuis sa création en 1994, l’événement a permis de souligner le travail de cent soixante-dix finalistes et de récompenser l’imagination de trente-quatre lauréats, en plus d’attribuer une mention spéciale en 2007. En 2010, ce sont Dany Laferrière (L’énigme du retour, Boréal) et R.J. Ellory (Vendetta, Sonatine) qui ont remporté les honneurs. Le Prix des libraires du Québec a un impact en librairie, où plus de 3 000 exemplaires supplémentaires de chaque œuvre primée peuvent être écoulés au cours des semaines qui suivent le grand dévoilement.

Le Prix des libraires du Québec annonce par ailleurs que son site Internet sera entièrement revitalisé, pour plus de convivialité et de dynamisme.

www.prixdeslibraires.qc.ca

(Source : ALQ)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon